Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 08:35
La Science explique le comment de la disparition brutale des dinosaures. La Croyance explique le pourquoi de la chose !

Voilà un bel exemple de complémentarité !

Sience et Croyance doivent faire évoluer les humains ensembles, la main dans la main, pour une évolution durable !

Je suis le représentant de la Croyance. La Croyance m'envoie vers la Science pour faire le premier pas dans leur complémentarité !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 08:26
C'est (peut être) la version de la Science !

Voici la version de la Croyance :

L'univers de matière n'a pas mis et ne peut pas mettre de limite supérieure à l'évolution des espèces vivantes qui peuplent les planètes habitables de son environnement.

Les planètes, étoiles et galaxies étant en perpétuel mouvement, les êtres vivants sont obligés de s'adapter donc pas de limite supérieures à l'adaptation !

Les espèces animales ou végétales tendent donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments. Une espèce parvenue à ce stade de suradaptation est assurée de dominer la planète sur laquelle elle vit pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Mème si par quelques cataclysmes il n'en reste que quelques éléments, ils reconquériraient leur domination avec le temps.

La biodiversité qui résulte de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. La biodiversité idéale pour lui est une biodiversité qui résulte de l'intelligence humaine. Les humains sont la fierté de l'univers de matière. La biodiversité des planètes habitable doit être issue de l'intelligence des humains.

L'annulation aussi brutale d'une espèce animale suradaptée procède d'une intervention intelligente ; d'une intervention sciemment décidée. Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 08:06
L'intelligence est l'énergie de la nature de métamatière.
L'instinct est l'énergie de la nature de matière.

Les êtres vivants de la nature de métamatière vivent d'intelligence.
Les êtres vivants de la nature de matière vivent d'instinct.

Les humains sont situés à l'interface des deux natures coté matière. Ils ont deux énergies ; l'instinct et l'intelligence.
Les esprits sont aussi situés à l'interface des des natures coté métamatière. Ils sont aussi intelligents et instinctifs.

L'intelligence humaine est l'énergie qui leurs permet d'outre passer les lois immuables de la nature de matière et de vivre comme bon leurs semble.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 07:55
oui, et c'est la maturité de l''intelligence de chacun qui détermine le fondé du débile !

Je comprend tes sentiments envers ma découverte. Tu penses quelle est non-fondée. C'est une évolution de l'intelligence. Je l'ai découvert parce que la nature de métamatière, émettrice d'intelligence, m'a donné un surplus d'intelligence, une maturité d'intelligence, pour que je découvre un pan suplémentaire de son environnement.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 09:32
La Croyance est évolutive. C'est donc un milieu ouvert à toutes les découvertes en Croyance.

L'intelligence que dégagent les découvertes fait la différence entre le génie en Croyance et le charlatan en Croyance. Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 09:19
A propos des scientifiques :

Ce sont eux qui ont prospecté, extraie, distillé, et comercialisé le pétrole !
Ce sont eux aussi qui ont étudié, construit et commercialisé les voitures et les avions !

Imagines le scientifique qui travaille pour une compagnie pétrolière. Non seulement il participe activement au désastre climatique mais on lui demande de sacrifier sa descendance sur l'autel de la matérialité ; la matérialité ne retiendra pas son bras ! sad.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 08:40
J'ai découvert l'univers de métamatière avec mon intelligence.
J'ai visité la nature de métamatière avec mon intelligence.
J'ai vu comment vivent les êtres vivants de la nature de métamatière avec ma seule intelligence.

L'intelligence est le seul "outil" à disposition des humains pour voir et comprendre la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 08:28
Ce n'est pas ma théorie qui va régler le problème du réchauffement climatique. C'est la nature de métamatière en personne qui va rapeller à l'ordre les terriens fautifs! Elle va aider sa partenaire la nature de matière dans son différent avec les terriens. C'est un problème de comportements intelligents irresponsables.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour qu'ils fassent la liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. La nature de métamatière ne permettra pas que l'intelligence nuise et détruise sa partenaire matérielle. Il en va de sa propre existence par effets symbiotiques.

Je suis là pour prévenir nos générations d'un rappel à l'ordre métamatériel imminent.
Ma découverte proprement dite sera pour les générations de l'après rappel à l'ordre ! Wink
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 08:06
Au "dessus de tout" il y a deux univers :
un univers de matière qui contrôle tout ce qui est fait de matière
un univers de métamatière qui contrôle tout ce qui est fait de métamatière.

Il n'y a rien d'autre que ces deux entités supérieures ! Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 08:01
La nature de métamatière est tenue, comme sa partenaire la nature de matière, de se protéger contre la non-conformité de ses éléments.

Compte tenu que la mort n'existe pas dans l'environnement métamatériel, c'est l'extrémité angoisse qui s'élargit considérablement et qui oblige le malheureux esprit à s'améliorer. L'esprit non-conforme ne peut pas s'accommoder de cet état d'angoisses métaphysiques permanentes. Il est obligé de s'améliorer pour se libérer de ces angoisses intenses qui l'oppressent et pour se hisser, après maintes efforts, vers des sphères moins douloureuses.

L'extrémité bonheur de la nature métamatérielle s'élargit de la même grandeur pour un équilibre parfait. Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article