Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 09:09
tayaqun a écrit :

J'aimerais que Claude de Bortoli résume sa vision des choses.



Ma théorie est claire et logique. En voici les bases :

Il est impossible physiquement et techniquement de sortir de notre univers. Il est néanmoins possible d'en sortir par l'intelligence.

Lorsque l'on sort par l'intelligence de notre univers et que l'on s'en éloigne on distingue deux sphères infiniment puissantes reliées par un seul point commun. Les sphères ne sont pas parallèles mais adjacentes. Elles se rencontrent en un point commun et un seul.

Une sphère contient toute la matière ; c'est notre univers de matière.
L'autre sphère contient tout ce qui est fait du contraire de la matière : la métamatière. C'est l'univers de métamatière.

L'univers de matière réunit ses éléments de matière dans une nature : la nature de matière.
L'univers de métamatière réunit ses éléments de métamatière dans une nature : la nature de métamatière.

L'énergie qui anime les éléments de la nature de matière est l'instinct.
L'énergie qui anime les éléments de métamatière est l'intelligence.

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose. Elles s'échangent leur énergie.
La nature de matière transfère son instinct chez sa partenaire métamatérielle et reçoit d'elle l'intelligence.
La nature de métamatière transfère son intelligence chez sa partenaire matérielle et reçoit d'elle l'instinct.

Ce transfert d'énergie est opéré par deux espèces situées à l'interface des univers. Coté nature de matière ce sont les humains qui transfèrent les énergies nécessaire à la symbiose des univers. Coté nature de métamatière ce sont les esprits qui ont ce rôle.

Pour remplir leur rôle de transmetteurs d'énergie les humains et les esprits ont les énergies des deux natures.
Les humains sont instinctifs comme tous les êtres vivants du Matériel. Ils ont aussi l'intelligence métamatérielle.
Les esprits sont intelligents comme tous les êtres vivants de la nature de métamatière. Ils sont aussi instinctifs.

Humains et esprits ont tous deux l'instinct et l'intelligence. Ils ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés par les natures matérielles et métamatérielles pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule liaison d'une symbiose infiniment plus puissante : la symbiose de l'univers matériel et de l'univers métamatériel.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 08:29
tayaqun a écrit :

La religion peut apporter des "preuves"... Ainsi, en se limitant à la religion chrétienne, les prodiges et miracles des Saints, donnaient une espèce de preuve à celle-ci. Et il faut être de bonne foi pour en discuter: il n'y a pas eu que des supercheries.


J'aimerais que Claude de Bortoli résume sa vision des choses.


Le propre d'une preuve matérielle est qu'elle peut être vue par tout le monde.

On ne peut donc pas parler de preuves matérielles "les prodiges et miracles des Saints". Ce sont des brides de croyances.

La Croyance bannit les preuves matérielles. Elle les redoute comme la Science redoute l'absence de preuves matérielles.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 08:13
Atil a écrit :

Mais, finalement, on parle neaucoups de métamatière ici. mais qu'est-ce qui nous prouve qu'elle existe vraiment ?
Et comment passe-t-on de la proposition "la métamatière existe" à "donc la croyance permet de corriger la science" ?
Je ne vois aucun lien logique permettant de déduire la 2ème phrase de la 1ère.



La découverte de la métamatière est prouvée par l'intelligence et la logique quelle dégage !

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. Cette découverte nous montre clairement, entre autres choses, que les humains sont obligés de se comporter de façon responsable dans l'environnement de matière sinon il risque de se faire rapeller à l'ordre par la nature de métamatière.

La Croyance lance un cri d'alerte à l'exubérance de la Science. Elle lui demande de freiner son emballement et de se laisser conduire par la clairvoyance de la Croyance pour retrouver ensemble le chemin de l'évolution durable.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 07:55
Atil a écrit :

Les animaux aussi ont des croyances. On a même fait des études la-dessus.
Ainsi, si l'on apporte à manger à des animaux alors qu'ils faisaient un certain geste, ils auront tendance à répéter ce geste car ils croient que c'est cela qui a fait venir la nourriture.



Ca s'appelle du dressage !

L'instinct est l'énergie de la nature de matière. Les animaux et les végétaux vivent seulement d'instinct. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Pire, l'intelligence nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède, l'Humain, n'a pas accès aux béatitudes matérielles qui présentent la nature de matière comme un paradis.

L'intelligence est l'énergie de la nature de métamatière. Les êtres vivants métamatériels vivent d'intelligence. L'instinct n'est pas nécessaire pour vivre dans la nature de métamatière. L'instinct nuit à une vie métamatérielle.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 08:05
Atil a écrit :

"Comment pourrait-on marier l'eau et le feu ?
Comment construire du solide avec les gens qui croient que la terre est plate et ceux qui savent qu'elle est ronde ?



La Science et la Croyance ne se mélangent pas. Leur domaine d'action sont différents. Science et Croyance doivent évoluer côte à côte, la main dans la main, tout en gardant leur intégrité.

Le domaine pratique de la Science est le moteur de l'évolution humaine. La clairvoyance de la Croyance est le gouvernail.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 07:57
[citation=Atil]Mais ce ne sont pas les sages qui produisent le réchauffement, mais ceux qui ne les écoutent pas.

C'est plus compliqué que ça !

Les humains sont naturellement contre les comportements irresponsables qui produisent le réchauffement climatique mais ils ne peuvent rien faire. Même les PDG de Renault ou d'Airbus ne peuvent rien faire. Même le Président de la République ne peut rien faire ! Des instances matérielles supérieures les obligent à se comporter de façon irresponsable.

Ces instances matérielles ont été fabriqué de toute pièce par les humains. Elles sont sensées les protéger contre les aléas matériels de la vie. Ils mettent leur vie entre leurs mains. Ces "idoles" sont puissantes. Les personnes qui ne participent pas à leur subsistance risque la précarité.

Ces idoles ne respirent pas le même air que les humains ; la pureté de l'atmosphère n'a pas d'intéret pour elles. Elles ne boivent pas ; la pureté de l'eau n'a pas d'intéret pour elles. Elles se nourissent pas des même aliments que les humains. Eles ne vivent pas en communauté ; les relations entre humains n'ont pas d'intéret pour elles. Ces idoles s'appellent : entreprises!

La Croyance est à même de maîtriser les dérives de la Science. La Croyance mène le cap parce quelle voit le le futur lointain. L'intelligence de la Croyance est capable de montrer la destinée très lointaine aux humains et de les conduire dans une évolution durable. La véracité de la Croyance ne dépend pas des preuves matérielles mais des preuves intelligentes quelle dégage.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 09:43
Atil a écrit :

La science est neutre. Elle n'est qu'un outil que les hommes peuvent utiliser pour construire ou pour détruire, selon leurs motivations.
Hors ce sont les croyances qui entrainent souvent les motivations.



Deux pôles d'activité majeurs animent l'évolution humaine : La Science et la Croyance. Elles doivent évoluer de concert pour ne pas déséquilibrer l'évolution humaine et la détourner dans des chemins funestes.

La Science a besoin de preuves matérielles pour être viable.
En Croyance les preuves matérielles sont bannies.
Si la Science apporte des preuves matérielles à une croyance, elle la fait voler en éclats. La croyance devient obsolète. C'est la loi de l'évolution. La Science a apporté des preuves matérielles à la non existence de "Dieu dans les cieux".

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et de sa relation avec notre univers de matière. Elle est maintenant en mesure de guider la Science pour une évolution durable.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 08:47
Atil a écrit :

Une croyance qui est ouverte aux découvertes, ca me fait plus penser à de la science qu'à de la croyance.

Mais qui nous dit que la croyance va empécher la science de faire nimporte quoi ?
Une croyance peut aussi bien dire "il ne faut pas employer la bombe atomique car c'est mal" que "Utilisons la bombe atomique pour anéantir les croyants des religions adverses ! Dieu nous en remerciera !"

C'est la sagesse qui permet aux homme sde ne pas faire de bétises. Hors la sagesse utilise le raisonnement, comme la science, et non les croyances.




La sagesse ne suffit pas. Le monde est remplie de sages et pourtant le réchauffement climatique est bien en place !

Sans le guide de la Croyance, la matérialité de la Science s'emballe et aucune sagesse ne peut l'arrêter.

Seule la Croyance peut aider le Terrien dans son problême de réchauffement climatique.

Je vois mal une sagesse d'obliger les PDG, les actionnaires et les employés de Renault ou d'Airbus d'arrêter de fabriquer des voitures ou des avions !
Une croyance est en mesure de le faire !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 08:30
Eolian a écrit:
La croyance est une question de point de vue. Ce qui me gène parfois dans ce concept, c'est la remise en question du libre arbitre.
Une croyance ne doit pas être une source d'endoctrinnement.


Chacun est libre en Croyance. Si certains se laissent endoctrinner c'est qu'ils en ont besoin comme les accros aux médecins et aux médicaments ! C'est le naturel de l'humain de tendre vers les extrêmes.

Le condamnable n'est pas l'endoctrinnement mais les charlatans qui en profitent et les moyens qu'ils utilisent. Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 08:15
ZaQieL a écrit :

Bah, c'est comme changer le mot "Dieu" pour le mot "métamatière" tout simplement. Dans le premier cas, on appelle ça de la religion, dans le deuxième on appelle ça de la science. C'est ça la magie de l'interprétation!

Un peu comme le Big Bang qui est la version scientifique du créationisme.

ZaQieL



Je pense qu'une mise au point est nécessaire :

La Croyance est évolutive. Elle n'est pas fermée. Son "marché" est ouvert aux découvertes et autres théories. L'intelligence que dégagent les nouveautés font la différence entre le génie et le charlatan.

La Croyance est formée de croyances : religions, sectes et autres spiritualités.
La Science est formée de sciences.

Science et Croyance doivent évoluer de concert pour une évolution durable des humains.

La Science est le moteur de l'évolution humaine. La Croyance en est le gouvernail. Sans le guide de la Croyance, la Science s'emballe avec comme conséquence ce que l'on subit de nos jours ; le réchauffement climatique.

La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance vient de ratrapper son retard qu'elle avait pris sur la Science. Elle peut désormais guider la Science pour une évolution durable.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article