Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 08:12
Question que pose Allan Kardec :

- Il y aurait ainsi deux éléments généraux de l'univers : la matière et l'esprit ?
- Oui, et par-dessus tout cela Dieu, le Créateur, le Père de toutes choses;
ces trois choses sont le principe de tout ce qui existe, la trinité universelle.
Mais à l'élément matériel, il faut ajouter le fluide universel qui joue le rôle intermédiaire
entre l'esprit et la matière proprement dite.

Quoique, à un certain point de vue, on puisse le ranger dans l'élément matériel,
il se distingue par des propriétés spéciales.
S'il était matière positivement, il n'y aurait pas de raison pour que l'Esprit ne le fût pas aussi.

Il est placé entre l'esprit et la matière ; (métamatière ?)  Il est fluide, comme la matière est matière;
susceptible, par ses innombrables combinaisons avec celle-ci, et sous l'action de l'esprit,
de produire l'infinie variété des choses dont vous ne connaissez qu'une faible partie.
Ce fluide universel, ou primitif ou élémentaire, étant l'agent qu'emploie l'esprit,
est le principe sans lequel la matière serait en état perpétuel de division
et n'acquerrait les propriétés que lui donne la pesanteur.

Ceci n'est pas une vieille lune, Claude De Bortoli, qu'en penses-tu ?


Je pense que l'on n'évolue pas en Croyance avec ce texte !

Celui qui l'a écrit cherche mais ne trouve pas et n'évolue pas. Il sort la découverte ancestrale de Dieu du musée de sa mémoire, il la secoue, il la jette au devant de ses interrogations et il regarde ce qu'il en est sorti !

Il en sort seulement une autre distribution dans la croyance en Dieu mais pas une évolution de la Croyance. A force d'être secouée, tordue, pressée jusqu'à la dernière goutte, la découverte de Dieu n'a plus rien à donner ! Fatiguée, elle n'aspire qu'à un repos bien mérité dans le patrimoine du Terrien !

Une évolution de la Croyance vient d'une nouvelle découverte. Une découverte en Croyance vient d'un génie en Croyance et n'est pas génie qui veut ! Il faut être choisi par la nature de métamatière qui lui donne un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan suplémentaire de son environnement. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 07:51
Salut,

D'après toi il n'y a que de la métamatière qu'à l'extérieur de la terre ? (je ne parle pas des plantes ni des animaux).


Bonjour

Notre Terre est bien trop petite pour être étalon !!! Si nous voulons évoluer, prenons l'univers de matière comme échelle de mesure. icon_smile.gif

La métamatière se trouve au-delà de notre univers de matière.

Toute la métamatière est contenue dans un univers aussi puissant que notre univers de matière.

Les deux univers sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul point. Ils s'échangent leur énergie.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 07:37
Bonjour,

Il semble que tu aies une vision bien réductrice de l'intelligence.

Celle dont tu  parles est instrumentale, logique, analytique, mais sais tu qu'il existe d'autres formes d'intelligence et que le fait d'avoir des mains ne nous donne aucune supériorité, et à voir l'état de la planète, je suis pas loin de penser que les vaches sont largement moins c...e que nous. 4-ptdrasrpt.gif

Ton raisonnement me semble très simpliste et très catégorique, la métamatière peut très bien exprimer des notions qui existent déjà comme l'énergie, l'esprit...etc

Et même si les animaux, mammifères ou autres n'ont pas de mains et ne construisent pas d'ordinateur, ils sont, à n'en pas douter, habités par l'énergie, l'esprit de l'univers, la source, etc.

Mais pour le percevoir, il faut une certaine sensibilité.

je me souviens des parties de cache cache avec mes chiens, ils se cachaient, je les cherchais, je me cachais et ils me cherchaient, aucun mot, juste une compréhension fine...télépathie ?

A bientôt  icon_biggrin.gif


L'agression des humains contre la nature de matière est produite par de l'intellligence non contrôlée par la nature de métamatière.

Lorsque les humains coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière, leur intelligence corrompt leurs intincts. Suit alors des comportements intelligents anarchiques qui détruient l'environnement matériel.

L'univers de métamatière est une entité supérieure avec comme énergie : l'intelligence.
L'univers de matière est un entité supérieure avec comme énergie : l'instinct

Les esprits sont des êtres vivant dans la nature de métamatière. Ils sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans une nature animée par l'intelligence. Ils sont aussi instinctifs.
Les humains sont des êtres vivants dans la nature de matière. Ils sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans une nature animée par l'instinct. Ils sont aussi intelligents.
Les esprits et les humains ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule liaison d'une symbiose beaucoup plus puissante : la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière.

Les animaux et les végétaux sont seulement animés par l'instinct de la nature de matière.
Les humains sont animés par l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle.
Les esprits sont animés par l'intelligence métamatérielle et l'instinct matériel. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 18:01
Bonjour,

Bon, là je m'interroge sur le rôle de l'humain en tant qu'interface entre la matière et la métamatière.

Les animaux, seraient régis par l'instinct de la matière et les humains par l'instinct de la matière et par l'intelligence de la métamatière.

Tout passerait donc par l'homme pour "informer" la matière et maintenir la bio-diversité.

Malheureusement, je pense que les animaux sont eux aussi des interfaces avec l'univers "métamatériel", ils ont une intelligence proche de celle de l'homme. Tous ceux qui ont vécu et qui vivent avec des animaux le savent bien.

Qu'il s'agisse de mammifères comme les chiens, les chats, les chevaux, les dauphins et même les vaches qui sont pourtant réputées aussi intelligentes que des balais, on sait lorsqu'on les connait qu'ils sont capables d'intelligence au même titre que les humains voire même plus que certains humains.

Non, l'univers de métamatière comme tu l'appelles est renseigné par toute la création, tous les êtres vivants constitués de matière sont en contact à travers leur gènes, leurs ADN, leur champs morphogénétiques.

C'est accorder une bien grande importance à l'homme que de lui donner l'exclusivité de la relation entre la matière et la "métatmatière".

A bientôt  icon_biggrin.gif


Les humains possèdent l'intelligence pour veiller à la biodiversité de la nature de matière.

Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs et celà suffit pour vivre dans une nature matérielle animée par l'instinct.

Demandes donc à tes vaches de te construire un ordinateur !

La nature de métamatière a donné son intelligence aux humains parce qu'ils sont le summum de la nature de matière. Ils sont mammifères. Ils ont la position debout. Les bras libérés de la marche et terminés par des mains en forme de pinces pour prendre la matière et la transformer.

Tes vaches avec leurs sabots ou ton chat avec ses griffes n'ont aucune chance de recevoir l'intelligence métamatérielle. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 13:25
quelles sont les parties du corps ou de la psyché mis en cause?
pour t'apercevoir de cette "vérité" tu as bien dû avoir des expériences concrétes qui conforment tes dires et non simplement un aperçu philosophique sinon effectivement tout ça n'est que du vent, un courant d'air de plus qui bien qu'il nous rafraîchisse un peu s'en va aussi vite qu'il est venu (alors question postérité....)


Question postérité, c'est pas à moi d'en décider.

J'explique, c'est déja pas mal, après, çà ne me regarde plus ! icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 13:20
quelles sont les parties du corps ou de la psyché mis en cause?
pour t'apercevoir de cette "vérité" tu as bien dû avoir des expériences concrétes qui conforment tes dires et non simplement un aperçu philosophique sinon effectivement tout ça n'est que du vent, un courant d'air de plus qui bien qu'il nous rafraîchisse un peu s'en va aussi vite qu'il est venu (alors question postérité....)


Ma découverte est logique. D'une logique quasi mathématique bien que les mathématiques ne font pas partie de la Croyance mais de la Science !

Le comportement quotidient d'un humain produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des molécules de métamatière qui seront stocker et qui lui seront rendues à la mort de son corps de matière dans son avenir éternel.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 08:13
Peut être parce que tu prends des découvertes pour des vérités!?!? icon_wink.gif

Un exemple: la gravitation, c'est une découverte, mais AVANT tout, c'est une croyance.

Hé oui!

Le fait de croire qu'on est un homme, c'est une croyance,
etc...


La Science ne peut remplacer la Croyance et vice versa.

Les humains ont besoin de croire comme il ont besoin de manger ou de boire. C'est un besoin naturel.

La Science ne peut pas faire croire. Ce n'est pas son rôle. Si elle croit, çà reste entre spécialistes. Si des preuves matérielles sont apportées qui confirment la croyance la Science peut alors la communiquer aux humains.

La Croyance a pour rôle de donner de l'espérance aux humains. Elle apporte une croyance. Les humains croient et çà leurs fait du bien. Elle étaie sa croyance par des preuves intelligentes. Si la Science apporte des preuves matérielle à une croyance elle la fait voler en éclat !

La Science n'est pas prète à apporter des preuves matérielles à la découverte de l'univers de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 07:52
Claude De Bortoli,
Dans quelle mesure peux-tu t'accorder avec certains textes qui t'ont précédé ?
Par exemple :

Livre XIV, d'Hermès Trismégiste, verset : 12

Hermès : Que te dirai-je, mon fils ? Seulement ceci : Quand je perçus en moi-même
une vision indéfinie suscitée par la miséricorde de Dieu,
je sortis de moi-même pour me fondre en un corps immortel.
Ainsi je ne suis plus celui que je fus un jour, mais j'ai été façonné par l'Ame-Esprit.
Or cela ne s'enseigne, ni ne se perçoit avec l'élément matériel permettant à l'homme de voir ici-bas.
Voilà pourquoi je ne me soucie plus maintenant de la forme composée qui fut un jour la mienne.
Je n'ai plus ni couleur, ni sens, ni mesure : tout ceci m'est étranger.

Dans ces lignes, je ne trouve guère l'ego hypertrophié que tu mets en avant.


Je suis naturel.
Donc, si j'apparait avec un égo hypertrofié dans mes discutions et bien c'est surement qu'il faut de l'égo pour faire ce que je fais.

Tu sors un texte du fin fond des ages. Tu lui fais "prendre l'air" alors qu'il a toute sa place dans le musée de la Croyance.

Le Terrien a évolué. Il a besoin d'une croyance nouvelle à leur hauteur de son évolution. Il n'a pas besoin de croyances obsolètes. Les croyance obsolètes, il les met dans le musée de sa mémoire icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 07:39
une croyance quelle qu'elle soit reste une croyance et non une découverte! icon_confus.gif

NOTE : on peut faire des découvertes dans le domaine scientifique, dans le domaine occulte, et même dans le domaine spirituel bien entendu! mais comment peut-on parler de découverte si l'on reste au niveau de la simple croyance?    reflechi.gif

lol je n'ai jamais entendu parler de découverte au niveau croyance! comment peut-on parler de découverte là? c'est absurde!  4-ptdrasrpt.gif


La Croyance aussi à ses génies et ses découvertes.

Elle a découvert l'éternité. Elle a découvert Dieu. Elle vient de découvrir un univers de métamatière.

Ses génies jalonnent son évolution : Abraham, Bouddha, Moïse, Jésus, Mahomet...

La croyance en l'univers de métamatière est une nouvelle découverte en Croyance. Cette découverte est étayée par des preuves intelligentes. Pas des preuves matérielles, non. Les preuves matérielles sont réservées à la Science. La Croyance bannit les preuves matérielles.

La Croyance vient dévoluer. Elle emploie des mots nouveaux à consonnance nouvelle. Des mots plus en phase avec notre évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 08:27
Si l'intelligence n'est pas nécessaire au monde matériel et l'instinct n'est pas nécessaire au monde métamatériel, pourquoi ces deux mondes se compliquent-ils l'existence à s'échanger leurs énergies respectives ? Ne serait-il pas plus simple que chacun de ces deux mondes vive tranquillement dans son petit coin ?

Selon ton système de pensée, le monde matériel accepte chez lui l'intelligence (du monde métamatériel) qu'il est d'ailleurs incapable de maîtriser tout seul ; de même que le monde métamatériel accepte chez lui l'instinct (du monde matériel) qu'il est lui aussi incapble de maîtriser tout seul. Si ces deux mondes , matériel et métamatériel, s'échangent leurs énergies respectives, c'est qu'ils doivent d'une manière ou d'une autre en tirer un bénéfice. En tout cas çà devrait servir à quelque chose. Ne crois-tu pas ?

Brahim


Je le crois, Brahim ! Sourire

L'univers de matière a un besoin vital de l'intelligence de son partenaire métamatériel et l'univers métamatériel a besoin vital de l'instinct de son partenaire matériel.

Voici la raison du besoin d'intelligence métamatérel de l'univers de matière :

L'univers de matière est formé d'une structure de matière en perpétuel mouvement et en perpétuel renouvellement. Il a instauré des lois depuis toujours et pour toujours qui régissent le mouvement et la vie des astres universels et de toute la matière qui forment sa structure. L'univers de matière n'a pas besoin de l'intelligence de son partenaire métamatériel pour veiller à la stabilité de sa structure. Il se "débrouille" tout seul !

L'univers de métamatière ne s'ingère pas dans l'intégrité de la structure de l'univers de matière. C'est ailleurs que l'univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire métamatériel ; Au niveau de sa personnalité. Au niveau de la biodiversité animale et végétale sur les planètes habitables.

Compte tenu que la structure de l'univers de matière est en mouvement, la vie animale et végétale sur les planètes habitables doit s'adapter en permanence. Les espèces animales et végétales doivent s'adapter en permanence à de nouvelles conditions issues du mouvement incessant des planètes.

Celà pour comprendre que la nature matérielle n'a pas mis et ne peut pas mettre de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales qui forment la biodiversité.

Les espèces animales et végétales tendent donc naturellement vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade du gigantisme est assurée de dominer la planète pour des millions d'années.

La biodiversité qui résulte de la domination d'une espèce animale arrivée au gigantisme n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. L'espèce animale dominante ne laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre.

La biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité issue de la domination des humains. La taille et l'intelligence des humains sont les garants de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

L'intelligence métamatérielle via les humains a pour mission de rétablir la biodiversité idéale sur les planètes habitables en annulant les biodiversités issues d'espèces animales ou végétales suradaptées. L'intelligence humaine a aussi pour mission de favoriser la naissance de nouvelles fratries humaines qui vont veiller au maintient de la biodiversité idéale sur les planètes habitables libérées du joug des espèces suradaptées.

Le Terrien est né de cette intervention intelligente. Des humains extraterrestres hyper évolués ont annulé, sur Terre, la biodiversité issue de la domination des reptiles. Ce qui a permis aux mammifères de se développer jusqu'à son apogée : le Terrien. Clin d'oeil
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article