Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 09:59
Oui, en effet, la symbiose des deux univers, telle que tu la présentes semble logique et facile à comprendre. Ce n'est pas cette symbiose que j'appelle Dieu. La symbiose des deux univers reste pour moi ce qu'elle est.

La question que je me pose est : qu'est ce qui nous garantit qu'il n'y ait pas encore "quelque chose" d'autre en plus des deux mondes (matériel et métamatériel) ; "quelque chose" que l'oeil se trouvant à l'extérieur des deux mondes n'aurait pas pu détecter ? C'est ce "quelque chose" là que j'appellerais Dieu.

Brahim


Brahim, la logique nous garantit qu'il n'y a rien d'autre !
L'"oeil intelligent" ne voit rien d'autre que deux univers vivant en symbiose.

Que peut-il exister, dans l'imagination des humains, autre chose que de la matière et du contraire de la matière : de la métamatière.

Que peut-il exister d'autre qu'un monde de matière et un monde de métamatière ?

Un autre univers de matière ? Impossible ! Notre univers de matière contient déja toute la matière.

Un autre univers de métamatière ? Impossible ! L''univers de métamatière contient toute la métamatière.

Un ou des univers faits d'un mélange de matière et de métamatière ? Impossible parce que la matière et la métamatière ne se mélangent pas.

Pas d'inquiétude, Brahim, il y a deux univers et pas un de plus. Deux univers qui vivent en symbiose et s'échangent leur énergie... pour l'éternité. Sourire
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 09:35
Claude De Bortoli, tu ne sembles pas avoir compris que, dans mon post précédent,
celui qui répond à Allan Kardec est un esprit, pas un humain terrestre.
Bien sûr, tu diras qu'il y a toutes sortes d'esprits, y compris des farceurs.
Et puis, ta métamatière a tout l'air de posséder les caractéristiques de densité qui sont celles des humains morts,
qui habitent le monde astral, enfin bref, des esprits.
Dans le monde astral, la pensée crée son objet, et donc l'instinct n'est d'aucune utilité.
Cette brève explication ne te contredit pas, me semble-t-il.
Si par un discours que tu prétends novateur, tu espère éclairer l'humanité,
tu dois en même temps admettre que tous les textes védiques qui chantent sur tous les tons
la même mélodie que toi (en plus subtil et harmonieux)
ne sont que contes pour enfants.
De plus, cette métamatière fait très penser au "périsprit", cette enveloppe éthérée qui entoure le corps
et visualisable avec un appareillage adéquat.
Tu ne peux raisonnablement pas te couper des idées qui t'ont précédé et les écraser toutes du haut de ton génie.
La définition du génie est qu'il est universel. Un génie doit jeter des ponts, établir des connexions.
Une théorie, pour être recevable, doit être réfutable (Carl Popper), pas nécessairement réfutée
mais elle doit pouvoir être confrontée à des arguments qui, par hypothèse, pourraient lui nuire,
sinon, c'est un axiome.


Bonjour René

Les chercheurs en Croyance s'appuient sur les croyances anciennes pour tenter de découvrir une croyance nouvelle à la hauteur de l'évolution. Ils peuvent chercher toute leur vie sans jamais trouver.

Les génies en Croyance ont aussi été des chercheurs à la différence qu'ils ont trouvé parce qu'ils ont été choisis.

Ton texte et ma découverte ont des similitudes. Normal ! C'est de la Croyance. On ne peut pas changer l'essence même de la Croyance. On peut seulement la mettre au gout du jour par de nouvelles découvertes.

J'ai une base catholique que je ne renie pas. Je respecte profondément les Ecrits Anciens de la Croyance. Je les met au fond de ma mémoire et je ne les ressort pas. Ils sont mon patrimoine. Je me suis basé sur eux pour comprendre. Je me hisse sur le piédestal stable du patrimoine de la Croyance pour regarder au loin et mener le cap.

La Science est le moteur de l'évolution humaine. La Croyance en est le gouvernail.
Sans le gouvernail de la Croyance, la Science fait dériver les humains dans des chemins funestes. Le réchauffement climatique en est un ! icon_cry.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 09:05
Dis-moi Claude, la nature de matière a perduré combien d'années avant que ne commence le règne de l'homo sapiens sapiens?

elle n'a donc pas besoin de l'influence de la métamatière pour exister.

La métamatière n'est révélée qu'à l'Humain et l'Humain n'est qu'un grain de sable dans l'univers. Elle n'est donc pas une force qui utilise l'Humain pour se manifester au monde matériel. elle est un monde fermé et impuissant soumis à la volonté des Humains pour exister, et de quelle façon.

Ta métamatière n'est donc qu'une impostrice si elle t'a envoyé parmi les Hommes pour se faire passer pour la Force qui leur permet d'exister. C'est plutôt les Hommes qui sont la Force qui permet à la métamatière d'exister.

De plus, si les Hommes peuvent échapper à son essence première (celle de leur permettre de guider leurs gestes en faveur de la nature), c'est que cette force n'est pas toute-puissante. A quoi bon la vénérer alors?

J'ai cru que ton message au début partait d'une bonne intention, celle de permettre à chacun une prise de conscience personnelle. Je me rends compte au fur et à mesure de ton discours que tu ne cherches qu'à te mettre en avant ainsi que tes idées. C'est triste de voir à quel point l'orgueil peut empoisonner la pensée réfléxive des humains.


Comme tu y vas avec moi !!! Moi, si simple, si naturel, si logique. Je ne suis pas le monstre que tu décris icon_cry.gif

Les planètes, étoiles, galaxies et autres astres universels sont la structure de matière de l'univers de matière.

La biodiversité animale et végétale est la personalité de l'univers de matière.

C'est pour sa personalité que la nature de matière a besoin de sa partenaire la nature de métamatière parce que la biodiversité matérielle est sujette à dérive. Les humains intelligents, électrons libres dans un environnement bridé par l'instinct, sont là pour veiller au bon fonctionnement de la biodiversité et en corriger les dérives.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 08:49
Salut Claude !!!

Si j'ai bien compris, tu nous offres une Croyance rationnelle ... !!!  icon_wink.gif

Alors, j'ai une question pour toi :

Comment expliques-tu l'apparition de la Vie sur Terre ???  icon_confus.gif

4-piout.gif  icon_wink.gif

Bonjour Lifter !!

L'apparition de la biodiversité sur Terre ? Les scientifiques de la matière l'expliquerons mieux que moi ! icon_smile.gif

Moi, digne représentant de la Croyance, j'explique l'apparition de l'Humain sur Terre parce que la Science n'explique pas ce que viennent faire les humains intelligents dans un monde instinctif. Pour eux, c'est une abérration. Normal, cette explication est du ressort de la Croyance.

Le Terrien est né d'une "greffe intelligente" sur un support instinctif. Il est né d'une intervention intelligente sciemment programmée dans un milieu instinctif. Des humains extraterrestres hyper-évolués ont sciemment anéanti la domination des reptiles pour que se développent les mammifères jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Le Terrien en a les marques d'affinité : L'instinct de la matrice : la nature et l'intelligence de ses géniteurs humains extraterrestres. icon_wink.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 08:12
Question que pose Allan Kardec :

- Il y aurait ainsi deux éléments généraux de l'univers : la matière et l'esprit ?
- Oui, et par-dessus tout cela Dieu, le Créateur, le Père de toutes choses;
ces trois choses sont le principe de tout ce qui existe, la trinité universelle.
Mais à l'élément matériel, il faut ajouter le fluide universel qui joue le rôle intermédiaire
entre l'esprit et la matière proprement dite.

Quoique, à un certain point de vue, on puisse le ranger dans l'élément matériel,
il se distingue par des propriétés spéciales.
S'il était matière positivement, il n'y aurait pas de raison pour que l'Esprit ne le fût pas aussi.

Il est placé entre l'esprit et la matière ; (métamatière ?)  Il est fluide, comme la matière est matière;
susceptible, par ses innombrables combinaisons avec celle-ci, et sous l'action de l'esprit,
de produire l'infinie variété des choses dont vous ne connaissez qu'une faible partie.
Ce fluide universel, ou primitif ou élémentaire, étant l'agent qu'emploie l'esprit,
est le principe sans lequel la matière serait en état perpétuel de division
et n'acquerrait les propriétés que lui donne la pesanteur.

Ceci n'est pas une vieille lune, Claude De Bortoli, qu'en penses-tu ?


Je pense que l'on n'évolue pas en Croyance avec ce texte !

Celui qui l'a écrit cherche mais ne trouve pas et n'évolue pas. Il sort la découverte ancestrale de Dieu du musée de sa mémoire, il la secoue, il la jette au devant de ses interrogations et il regarde ce qu'il en est sorti !

Il en sort seulement une autre distribution dans la croyance en Dieu mais pas une évolution de la Croyance. A force d'être secouée, tordue, pressée jusqu'à la dernière goutte, la découverte de Dieu n'a plus rien à donner ! Fatiguée, elle n'aspire qu'à un repos bien mérité dans le patrimoine du Terrien !

Une évolution de la Croyance vient d'une nouvelle découverte. Une découverte en Croyance vient d'un génie en Croyance et n'est pas génie qui veut ! Il faut être choisi par la nature de métamatière qui lui donne un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan suplémentaire de son environnement. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 07:51
Salut,

D'après toi il n'y a que de la métamatière qu'à l'extérieur de la terre ? (je ne parle pas des plantes ni des animaux).


Bonjour

Notre Terre est bien trop petite pour être étalon !!! Si nous voulons évoluer, prenons l'univers de matière comme échelle de mesure. icon_smile.gif

La métamatière se trouve au-delà de notre univers de matière.

Toute la métamatière est contenue dans un univers aussi puissant que notre univers de matière.

Les deux univers sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul point. Ils s'échangent leur énergie.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 07:37
Bonjour,

Il semble que tu aies une vision bien réductrice de l'intelligence.

Celle dont tu  parles est instrumentale, logique, analytique, mais sais tu qu'il existe d'autres formes d'intelligence et que le fait d'avoir des mains ne nous donne aucune supériorité, et à voir l'état de la planète, je suis pas loin de penser que les vaches sont largement moins c...e que nous. 4-ptdrasrpt.gif

Ton raisonnement me semble très simpliste et très catégorique, la métamatière peut très bien exprimer des notions qui existent déjà comme l'énergie, l'esprit...etc

Et même si les animaux, mammifères ou autres n'ont pas de mains et ne construisent pas d'ordinateur, ils sont, à n'en pas douter, habités par l'énergie, l'esprit de l'univers, la source, etc.

Mais pour le percevoir, il faut une certaine sensibilité.

je me souviens des parties de cache cache avec mes chiens, ils se cachaient, je les cherchais, je me cachais et ils me cherchaient, aucun mot, juste une compréhension fine...télépathie ?

A bientôt  icon_biggrin.gif


L'agression des humains contre la nature de matière est produite par de l'intellligence non contrôlée par la nature de métamatière.

Lorsque les humains coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière, leur intelligence corrompt leurs intincts. Suit alors des comportements intelligents anarchiques qui détruient l'environnement matériel.

L'univers de métamatière est une entité supérieure avec comme énergie : l'intelligence.
L'univers de matière est un entité supérieure avec comme énergie : l'instinct

Les esprits sont des êtres vivant dans la nature de métamatière. Ils sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans une nature animée par l'intelligence. Ils sont aussi instinctifs.
Les humains sont des êtres vivants dans la nature de matière. Ils sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans une nature animée par l'instinct. Ils sont aussi intelligents.
Les esprits et les humains ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule liaison d'une symbiose beaucoup plus puissante : la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière.

Les animaux et les végétaux sont seulement animés par l'instinct de la nature de matière.
Les humains sont animés par l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle.
Les esprits sont animés par l'intelligence métamatérielle et l'instinct matériel. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 18:01
Bonjour,

Bon, là je m'interroge sur le rôle de l'humain en tant qu'interface entre la matière et la métamatière.

Les animaux, seraient régis par l'instinct de la matière et les humains par l'instinct de la matière et par l'intelligence de la métamatière.

Tout passerait donc par l'homme pour "informer" la matière et maintenir la bio-diversité.

Malheureusement, je pense que les animaux sont eux aussi des interfaces avec l'univers "métamatériel", ils ont une intelligence proche de celle de l'homme. Tous ceux qui ont vécu et qui vivent avec des animaux le savent bien.

Qu'il s'agisse de mammifères comme les chiens, les chats, les chevaux, les dauphins et même les vaches qui sont pourtant réputées aussi intelligentes que des balais, on sait lorsqu'on les connait qu'ils sont capables d'intelligence au même titre que les humains voire même plus que certains humains.

Non, l'univers de métamatière comme tu l'appelles est renseigné par toute la création, tous les êtres vivants constitués de matière sont en contact à travers leur gènes, leurs ADN, leur champs morphogénétiques.

C'est accorder une bien grande importance à l'homme que de lui donner l'exclusivité de la relation entre la matière et la "métatmatière".

A bientôt  icon_biggrin.gif


Les humains possèdent l'intelligence pour veiller à la biodiversité de la nature de matière.

Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs et celà suffit pour vivre dans une nature matérielle animée par l'instinct.

Demandes donc à tes vaches de te construire un ordinateur !

La nature de métamatière a donné son intelligence aux humains parce qu'ils sont le summum de la nature de matière. Ils sont mammifères. Ils ont la position debout. Les bras libérés de la marche et terminés par des mains en forme de pinces pour prendre la matière et la transformer.

Tes vaches avec leurs sabots ou ton chat avec ses griffes n'ont aucune chance de recevoir l'intelligence métamatérielle. icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 13:25
quelles sont les parties du corps ou de la psyché mis en cause?
pour t'apercevoir de cette "vérité" tu as bien dû avoir des expériences concrétes qui conforment tes dires et non simplement un aperçu philosophique sinon effectivement tout ça n'est que du vent, un courant d'air de plus qui bien qu'il nous rafraîchisse un peu s'en va aussi vite qu'il est venu (alors question postérité....)


Question postérité, c'est pas à moi d'en décider.

J'explique, c'est déja pas mal, après, çà ne me regarde plus ! icon_smile.gif
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 13:20
quelles sont les parties du corps ou de la psyché mis en cause?
pour t'apercevoir de cette "vérité" tu as bien dû avoir des expériences concrétes qui conforment tes dires et non simplement un aperçu philosophique sinon effectivement tout ça n'est que du vent, un courant d'air de plus qui bien qu'il nous rafraîchisse un peu s'en va aussi vite qu'il est venu (alors question postérité....)


Ma découverte est logique. D'une logique quasi mathématique bien que les mathématiques ne font pas partie de la Croyance mais de la Science !

Le comportement quotidient d'un humain produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des molécules de métamatière qui seront stocker et qui lui seront rendues à la mort de son corps de matière dans son avenir éternel.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article