Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 08:12
J'avais demandé "comment évolue la croyance" ! ta corrélation intelligence/croyance ne me dit rien qui vaille
Ok

comment se passe cette "dotation", quel en est le mécanisme ?
Quel est le mécanisme que la nature de métamatière emploie pour doter un Indicateur d'un surplus d'intelligence ?
Rapelles-toi comment Abraham, Moïse, Jésus, Mahomet ou Bouddha ont fait pour recevoir leur enseignement. J'ai fais pareil !

comment mesure-t-on ce surplus d'intelligence ?
Ca se mesure pas. Ca se repère.

quel est le lien entre intelligence et croyance ?
Aucun ! L'intelligence est une énergie. La Croyance une flamme !

qu'entends-tu par dégager ?
L'intelligence pure qui ressort de ses paroles.


quelle croyance ? LA croyance ou la croyance particulière en la métamatière ?
La Croyance est une flamme que l'Humain doit garder allumée en lui parce quelle est la seule liaison entre deux univers extrêmement puissants.


suffit-il qu'une seule personne ne croit pas pour annihiler le lien ?
Il suffit qu'une personne éteigne en lui la lumière de la croyance pour que les natures réagissent contre lui par les angoisses de la mort.
Il faut que toute une société de personnes éteigne la flamme de la croyance pour que les natures réagissent contre elle par un rappel à l'ordre.

symbiose est un terme issu de la biologie, matière et métamatière sont-ils vivants ?
C'est bien d'une symbiose qu'il s'agit. Les univers vivent. Ils s'échangent leur énergie.
L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire sans matière et récupère l'intelligence métamatérielle.
L'univers métamatériel transfère son intelligence chez son partenaire matériel et récupère l'instinct matériel.
Ce transfère d'énergie est réalisé par des transmetteurs d'énergie ; L'humain en est un.

le "code" la "constitution" ont-il fait l'objet d'un vote entre matière et métamatière ?
Un accord entre les deux parties qui régit leur union.

pour toujours ?
Depuis toujours et pour toujours, oui !

c'est vite dit ! si un des deux n'est plus d'accord comment font-ils pour changer un article de la constitution avec une majorité des deux tiers s'ils ne sont que deux ??
Les natures se sont dotées de règles parfaites depuis toujours et pour toujours. smile

où peut-on les voir ?
Tu peux en voir un dans un miroir smile Tu es né transmetteur d'énergie ! Avec le temps, tu as peut-être rompu la communication mais la transmission d'énergie, c'est innée chez l'Humain.


L'univers métamatériel, compte tenu qu'il ne peut pas lui-même agir directement dans l'espace matériel
c'est écrit dans leur "code, leur "constitution" ça ?

Oui, les univers se sont dotés de transmetteurs d'énergie et ils leurs ont fixé un code de conduite. Ce code de conduite a l'avantage de protéger les univers d'un dérapage dans le comportement des transmetteurs d'énergie. Le code stipule que si les transmetteurs d'énergie rompent la communication et agissent seuls et sans contrôle, ils seront rapeller à l'ordre.


ah ! j'ai une partie de réponse à une de mes questions ci-dessus... donc c'est individuel... si je crois pas, le lien matière/métamatière n'est donc pas rompu pour autant... juste pour moi tout au plus...
et quoi ? je suis donc "perclus" d'angoisses qui gâchent ma vie ? la vache !!! je m'étais pas rendu compte...

Alors tu crois !

merci maitre... tu m'as ouvert les yeux... donne moi ton compte bancaire que je fasse un don !!
Maître en croyance, peut-être mais je ne suis pas une secte et j'ai assez d'argent ! smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 08:00
Alors énonces-en quelques unes.

L'explication de la nature de métamatière et de sa relation avec notre univers de matière est de l'intelligence pure.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 07:54
Faux.
Tu devrais observer les animaux domestiques.


J'ai un chat. Il a l'habitude de se coucher sur un fauteuil. Je met un coussin sur le fauteuil pour le gèner . Il le flaire, il monte sur le fauteuil, il va tourner autour du coussin pour trouver une position pour dormir, il va même se contorsionner en s'allongeant et au final il va partir du fauteuil mais il ne va pas enlever le coussin.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 18:42
Pardonner moi d'arriver en cours de route & de ne pas avoir suivi tout le fil mais qu'est ce que la metamatiere exactement?

La métamatière est le contraire de la matière.
La métamatière est concentrée dans un espace différent de la matière : L'univers de métamatière.

Imagines notre univers de matière ; Ses planètes, ses étoiles, ses galaxies et son vide. Techniquement, on peut pas sortir de notre univers mais on peut en sortir par l'intelligence.

En sortant et en s'éloignant de notre univers grâce à notre intelligence un spectacle grandiose s'offre à nos yeux : La vision de deux sphères infiniment grandes et infiniment puissantes !

Dans une sphère se trouve tout ce qui est fait de matière, de la galaxie à la molécule de matière. C'est l'univers de matière.
Dans la deuxième sphére se trouve tout ce qui est fait de métamatière, tout ce qui est fait du contraire de la matière. Pas de matière dans ce monde mais de la métamatière.

Les deux sphères ne sont pas parallèles. Elles sont ajacentes. Elles se rencontrent en un seul point, pile là où se trouve les humains !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 18:39
Mais qu'est-ce que tu racontes...
Tu argumentes s'il te plaît, merci. Car pour le moment tu fais peine a lire. J'ai pas lus tout les posts, j'ai sûrement du rater un épisode important :


Les asticots ? Non, c'est un truc entre mon faux-frère et moi. Je l'appelle faux-frère parce qu'il m'a trahi et qu'il est traître même envers sa propre pensée.

Il se plaignait d'être pris d'angoisses devant la mort : L'angoissse des vers de terre ! Je lui ai alors répondu que c'était parce qu'il avait éteint en lui la flamme de la croyance, qu'il s'était cru plus fort que les natures qui obligent les humains à garder allumé la flamme de la croyance étant donné que cette flamme est la seul liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. Wink

Voilà, en rallumant la flamme de la croyance, les angoisses disparaissent ; C'est naturel !

... Et on m'a condamné à mort et on va m'exécuter virtuellement pour ce que j'ai dit.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 09:58

La nature matérielle ne s'ingère pas dans le comportement intelligent des êtres vivants de la nature sans matière ; C’est le domaine réservé de la nature sans matière. Elle ne s’ingère pas, elle la complète au travers de l’instinct des esprits. Les esprits, intelligents et instinctifs, diffusent l’instinct dans l'environnement sans matière. La nature matérielle s'intéresse aux esprits parce qu'ils sont le summum des êtres vivants de l’univers sans matière


Les esprits
, comme les humains, sont faits de deux états : un état sans matière dans leur vie éternelle et un état de matière dans leur parrainage d’humains. Ils embrassent deux univers, deux natures, comme les humains. Ils doivent respecter les lois des deux natures : de la nature sans matière (dans laquelle ils vivent pour éviter les ripostes naturelles) et de la nature matérielle parce que les esprits sont parrains de vies humaines. Leurs comportements produisent des molécules de méta matière nécessaires à l’évolution intelligente des humains. Les esprits parrainent le comportement intelligent des humains. Ils ne sont pas figés dans l’éternité, ils se renouvellent sans cesse dans des vies humaines


Ce n’est pas évident, pour les esprits, de vivre dans l’environnement sans matière avec deux énergies : l’instinct et l’intelligence. Les autres êtres vivent seulement d’intelligence et n’ont pas ce problème. Ils suivent d’intelligence les lois établies sans dévier. L’instinct, dans la nature sans matière, donne des pouvoirs extraordinaires aux esprits mais elle leurs exclue les béatitudes qui montrent la nature sans matière comme un paradis éternel. Mais l’instinct permet aux esprits le renouvellement permanent dans la nature matérielle ; Ils ne sont pas figés dans l’éternité. C’est leur salaire pour avoir porter l’instinct.


Un humain et un esprit forme une paire. Ils sont indissociables. Seuls ils ne sont pas viables. Ils maintiennent leur paire en échangeant leur énergie. Un humain, hautement instinctif, transmet l’instinct à son partenaire esprit. Un esprit, hautement intelligent, transmet l’intelligence à son partenaire humain. En transmettant l’intelligence dans la vie d’un humain, un esprit participe à la vie de son partenaire. En transmettant l’instinct dans la vie d’un esprit, un humain ne participe pas à la vie de son partenaire mais il se crée un patrimoine éternel dans la gestation d’un esprit qui sera son hôte pour l’éternité.
 


En parrainant le comportement intelligent d’un humain, un esprit influe sur la conception d’un autre esprit. En effet, les humains sont générateurs d’esprits. Les esprits se forment dans la vie quotidienne des humains. Une analogie se crée entre l’esprit parrain et le nouvel esprit.


Un humain
, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de l’esprit né de son comportement matériel. L'esprit s'est formé avec les molécules de méta matière produites par la vie quotidienne du gestateur humain. Après sa naissance, qui correspond à la mort de la matrice humaine, l’esprit vit dans un environnement sans matière. L’humain qui a formé l’esprit se voit vivre dans la vie de celui-ci. La vie de l’esprit devient la continuation éternelle du comportement humain gestateur.


La sagesse, pour un humain, est d'orienter son comportement intelligent de façon à faire naître un esprit viable, au risque de devoir subir, après la mort du corps matériel, la vie angoissante d'un hôte né non conforme.

 

                       Claude De Bortoli

            Découvreur de l’univers sans matière

 

 

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 18:04

La nature sans matière ne s'ingère pas dans le comportement instinctif des végétaux ni dans celui des animaux ni dans celui des humains ; C’est le domaine réservé de la nature matérielle. Elle ne s’ingère pas dans la nature matérielle, elle la complète au travers de l’intelligence humaine. Les humains, instinctifs et intelligents, diffusent son intelligence dans l'environnement matériel. La nature sans matière ne s'intéresse qu’aux humains parce qu'ils sont le summum des êtres vivants de l’univers matériel. Ce sont des mammifères omnivores, ils ont la position debout et les bras libérés de la marche. Ces bras, libres de tout impératif locomoteur, sont terminés par des mains au pouce opposé aux autres doits en forme de pince. Ces mains peuvent prendre de la matière et la modeler. Dotés d'intelligence, les humains peuvent agir sciemment ; Ils ont des mains intelligentes. Ces mains intelligentes sont les outils de la nature sans matière au service de la nature matérielle. Au moyen de ces mains, la nature sans matière agit dans l’espace matériel pour concrétiser leur symbiose. En règle générale, les animaux et les végétaux n'ont de mains pour saisir la matière. Certaines espèces en ont mais elles n'ont pas l'intelligence pour agir sciemment ; Elles ont des mains instinctives.


Avec leur morphologie, leur taille, leurs comportements, leurs sentiments, leur intelligence,
les humains sont le modèle pour l’environnement matériel. Les autres êtres vivants gravitent autour du modèle humain, ni trop gigantesque ni trop féroce. Gigantisme et férocité animale sont synonymes de domination et vecteurs de destruction de la biodiversité. L’espèce humaine est le modèle de domination sur une planète habitable. Son intelligence, ses sentiments, son comportement, y maintiennent la biodiversité, essence de la nature. Imposer le modèle humain dans un environnement dominé par le gigantisme et la férocité d’une espèce animale est un impératif pour ramener l’harmonie naturelle.


Les humains
se situent au-dessus des animaux et des végétaux. Leurs mains intelligentes matérialisent le processus symbiotique de la nature sans matière dans la nature matérielle. Ils sont tout-puissants dans leur environnement. Leur intelligence permet d'outre passer les lois de la nature matérielle et de vivre comme bon leur semble, contrairement aux animaux et aux végétaux qui vivent d'instinct sans possibilité de dévier. Les humains doivent néanmoins respecter les lois de la nature matérielle sans quoi ils s’exposent à sa réaction : la souffrance.


Les humains
sont faits de deux états : un état de matière pendant leur vie et un état sans matière dans leur avenir abstrait. Ils embrassent deux univers, deux natures. Ils doivent donc respecter les lois des deux natures : de la nature matérielle et de la nature de métamatière. De la nature de métamatière parce que les humains sont gestateurs d’esprits. Leur avenir sans matière se déroule dans la vie de leur esprit. Les esprits sont l’hôte des humains pour l’éternité. Respecter les lois de la nature sans matière pour faire naître un esprit viable c'est orienter sa vie quotidienne de façon à produire des molécules de métamatière saines, assimilables par le foétus d’esprit. Les meilleures molécules apparaissent dans un comportement de paix et responsabilité. Paix et responsabilité avec soi-même. Paix et responsabilité avec les humains. Paix et responsabilité avec les animaux et les végétaux. Paix et responsabilité avec la nature matérielle.


Un comportement de paix et de responsabilité a l’avantage de créer un patrimoine sans matière de qualité.
Les molécules de métamatière qui se dégagent naturellement d’un comportement de paix et de responsabilité sont idéales pour la formation d’un esprit viable. Un esprit né viable accède de suite aux hautes sphères de la nature sans matière et l'humain, qui a généré l’esprit, se voit vivre dans la vie de l’esprit. La mort du corps humain correspond à la naissance de l’esprit.


Ce n’est pas évident de vivre dans l’environnement matériel avec deux énergies. Les animaux et les végétaux n’ont pas ce problème, ils n’ont que
l’instinct. Ils suivent d’instinct les lois établies sans dévier. L’intelligence donne des pouvoirs extraordinaires aux humains mais elle leurs exclue les béatitudes matérielles qui montrent la nature comme un paradis ; Une nature où la vie vaut la peine d'être vécue. Les animaux et les végétaux ne se savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. Ils voient leur environnement comme un paradis. Les humains se savent mortels. Leur intelligence leurs montre la notion de mort. Cela nuit à leur vie. Leur environnement n’est plus un paradis. C'est anormal pour la nature matérielle qui veut se montrer comme un environnement où toute vie vaut la peine d’être vécue. Mais l’intelligence donne aux humains une autre vision. Une vision plus adaptée à leur supériorité : la vision de leur éternité.


Dans
la nature matérielle, le fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité
.


                           Claude De Bortoli
            Découvreur de l'univers sans matière

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 09:16

L’univers de matière et l’univers sans matière fonctionnent par paires : Un élément de chaque univers forme une paire.


La mort et sa symétrie l’éternité forment une paire.
 

La matière qui se renouvelle sans cesse et la métamatière éternelle forment une paire
 

La nature matérielle et la nature sans matière forme une paire.
 

L’instinct qui anime les éléments de la nature matière et sa symétrie l’intelligence qui anime les éléments de la nature sans matière forment une paire.
 

La race humaine et la race esprit forment une paire.
 

Chaque individu humain a sa symétrie dans l’environnement sans matière : un esprit. Ils forment une paire.

 
Une paire se maintient, vit, parce que les entités qui la forme s’attirent en s’échangeant leur énergie dans une symbiose. Sans échange d’énergie, pas de paire, pas d’entité.

 
L’univers de matière et l’univers sans matière vivent parce qu’ils s’attirent en s’échangeant leur énergie. L’univers matériel renouvelle sans cesse sa matière pour maintenir la paire avec l’univers sans matière éternel. La race humaine et la race esprit ont pour rôle de transférer les énergies nécessaires au maintient de la paire univers matériel/univers sans matière. La race humaine transfère l’instinct de la nature matérielle en direction de la nature sans matière. Elle récupère l’intelligence provenant de la nature sans matière et la diffuse dans la nature matérielle. La race esprit transfère l’intelligence de la nature sans matière vers la nature matérielle et récupère l’instinct provenant de la nature matérielle et la diffuse dans l’environnement sans matière.

 
Sans la paire race humaine/race esprit pas de transfert d’énergie, pas d’attirance dans la paire univers matériel/univers sans matière ; Pas de maintient. Pas d’univers. La race humaine, intrinsèquement mortelle se renouvelle sans cesse pour maintenir la paire avec la race esprit. La race humaine est sans cesse obligée de trouver de nouvelles planètes habitables pour faire naître de nouvelles fratries humaines et compenser la mort de fratries humaines âgées. La seule façon de faire naître un groupe d’humains sur une planète habitable et de favoriser le développement et la domination des mammifères et leurs laisser le temps d’enfanter une fratrie humaine.

 
Sur une planète habitable sans domination humaine, une domination animale est inévitable. Une race animale se développe vers le gigantisme et domine. En annuler cette domination, en la réduisant à un niveau acceptable, les mammifères en profitent pour évoluer et dominer jusqu’à ce que leur apogée, une fratrie humaine, domine à leur tour..



                       Claude De Bortoli
             Découvreur de l'univers sans matière

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
19 mars 2006 7 19 /03 /mars /2006 08:03
Sans contrôle humain du fonctionnement de la nature matérielle une espèce animale peut se développer de façon anarchique jusqu’au gigantisme. La domination qui en résulte inhibe la biodiversité qui est l’essence de la nature ; Les éléments de la race dominante ne laissent dans l’environnement que ce qui leurs est nécessaire pour vivre. Ce ne sont pas les animaux dans leur vie quotidienne qui dévie ; Ils suivent d'instinct les lois naturelles sans dévier. C'est le développement de l'espèce qui devient anarchique et qui tend vers un gigantisme vecteur de domination. La nature matérielle ne peut rien faire. Il lui est impossible d’enrayer seule de tels développements et rétablir sa biodiversité. Les lois naturelles contrôlent le comportement de chaque être vivant mais pas le développement des races ; La biodiversité est tributaire du développement des races.


Les natures matérielles et sans matière vivent en symbiose pour protéger leur biodiversité.
La nature sans matière,
via le comportement des humains, intervient lorsque la biodiversité de la nature matérielle est menacée. Elle rétablit un environnement matériel de qualité en y installant un modèle d’harmonie ; En faisant naître une fratrie humaine.


Les natures s'échangent leur énergie pour se corriger et veiller à l’harmonie de leur environnement. La nature sans matière via
l'intelligence humaine
contrôle le fonctionnement et l’harmonie de la nature matérielle. La nature matérielle via l'instinct des esprits contrôle le fonctionnement et l’harmonie de la nature sans matière. Les humains, seuls êtres intelligents du monde instinctif, sont le modèle d’harmonie du monde matériel à condition qu’ils soient en constante communication avec la nature sans matière. Les esprits, seuls êtres instinctifs du monde intelligent, sont le modèle d’harmonie de l’environnement sans matière à condition qu’ils soient en constante communication avec la nature matérielle. Si les humains ou les esprits coupent la communication, tout s’écroule ! Leurs comportements dévient. Ils n’harmonisent plus, ils deviennent hautement nuisibles.


La nature matérielle
est démunie face à deux dangers qui menace sa biodiversité : le développement anarchique d’une race animale et le comportement anarchique d’une fratrie humaine. La nature sans matière va l’aider : Elle va annuler le développement anarchique d’une race animale en faisant intervenir des humains à intelligence mature et elle va corriger le comportement anarchique d’une fratrie humaine en intervenant elle-même.

 

            Claude De Bortoli

Découvreur de l’univers sans matière

 

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 10:45
Une fratrie humaine (comme le Terrien) naît dans un nid mammifère. Pour faire naître une fratrie humaine, il faut d’abord un milieu propice : une planète habitable. Puis il est indispensable d’y installer une domination mammifère. Il faut annuler l’ambiance animale dominatrice qui s’y trouve et favoriser le développement des mammifères jusqu'à leur domination. Quand la domination d’une race animale est installée sur une planète habitable, elle est puissante. Une autre domination animale ne peut la supplanter naturellement. Sa disparition procède d'une action sciemment décidée : d’une action intelligente.


Une ambiance reptilienne
dominait sur la Terre par le gigantisme de ses éléments. Les reptiles ne laissaient dans l'environnement terrestre que ce qui leurs étaient nécessaire pour vivre. La diversité des espèces animales et végétales était absente. Une ou des fratries humaines à intelligence mature ont annulé cette domination. Elles ont favorisé le développement des mammifères et à terme fait naître une nouvelle fratrie humaine pour perpétuer la race humaine.


Le Terrien
ne serait jamais né sous domination reptilienne ; Une fratrie humaine naît seulement sous domination mammifère. Il est né, donc la domination des reptiles a laissé la place à la domination des mammifères ; Ce n’est pas naturel ! Une fois installée, une domination animale est très puissante. Elle ne disparaît pas aussi vite. Un cataclysme naturel ne peut la détruire sinon détruire toutes vies. Même si les grands éléments de la race dominante mouraient dans un cataclysme naturel, il en resterait toujours assez de petits pour s’imposer aux autres petits éléments et reconquérir la planète. La domination des reptiles n’a pas été annulée par un cataclysme naturel. Elle a été annulée par une force extérieure au monde matériel : une force intelligente ! Des fratries humaines adultes de l’univers, à la recherche de planètes habitables pour éterniser la race humaine, ont repéré la Terre. Ils ont annulé la domination des reptiles qui s’y trouvait et favoriser le développement des mammifères pour qu’ils dominent. Une domination mammifère est une ambiance propice à la naissance de son apogée : une fratrie humaine. La lente gestation du Terrien, du mammifère primitif à l’australopithèque, de l’australopithèque à l’homo sapiens sapiens, n’a été possible que sous une paix mammifère. Des humains à comportements matures, extra-muros, ont fécondé de leur intelligence la nature terrestre. Le Terrien est né de cette union. Il en a les marques d'affinité : L'instinct de la matrice, l'intelligence des géniteurs.


Favoriser la domination des mammifères sur des planètes habitables et laisser le temps à la nature d’engendrer
une fratrie humaine
est la seule façon de perpétuer la race humaine. La naissance d’une fratrie humaine sur une planète habitable n’est pas le fruit du hasard. Ce n’est jamais la nature matérielle seule qui lui donne le jour. Elle ne crée pas seule des races nuisibles pour son environnement. Seulement des races qui s’intègrent dans son harmonie. Dans une naissance de fratrie humaine, il y a toujours intervention humaine. Les fratries humaines adultes de l’univers provoquent la naissance de fratries humaines en ensemençant la nature matérielle. Elles ne sont plus nuisibles. Elles sont matures et responsables. Le temps ne compte plus pour elles ; Elles maîtrisent l’unité de temps universelle : l’éternité !

 

                 Claude De Bortoli

       Découvreur de l’univers sans matière

 

 

 

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article