Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 08:07
Sans preuve matérielle, la Science n'est pas viable.

Les preuves matérielles sont sa force et sa faiblesse :
Sa force, parce que grâce aux preuves matérielles elle fait avancer l'évolution humaine.
Sa faiblesse, parce qu'à cause des preuves matérielles; la Science ne voit pas loin. elle ne peut pas voir plus loin que ce que lui montre ses outils et ses preuves matériels.

Sans preuve intelligente, la Croyance n'est pas viable.

Les preuves intelligentes sont sa force et sa faiblesse :
Sa force, parce que grâce aux preuves intelligentes, elle peut voir loin, très loin, éternellement loin. Elle peut guider l'évolution humaine.
Sa faiblesse, parce qu'à cause des preuves matérielles elle ne peut pas faire avancer l'évolution humaine. Elle peut guider mais pas faire avancer.

Science et Croyance sont différentes pour une meilleure complémentarité dans l'avancement de l'évolution humaine. La Science est le moteur, la Croyance est le guide.

Un tableau noir et une craie, du papier et un stylo, un clavier d'ordinateur sont des supports matériels indispensables aux mathématicien.

Pour les croyants, leur seul support est métamatériel. C'est leur intelligence.

Cette installation magnifie la domination de la Science sur l'évolution humaine.

Avant, c'était la Croyance qui dominait l'évolution humaine. La Croyance construisait des cathédrales monumentales. Elles servaient à magnifier la Croyance.

Maintenant c'est la Science qui domine l'évolution humaine. Elle a construit cet accélérateur monumental. Il ne sert qu'à magnifier la Science.


La théorie des cordes, c'est la Science.
La métamatière, c'est la Croyance.

La théorie des cordes de la Science n'a aucune valeur pour la Croyance.

La Science n'a pas les moyens pour analyser la personnalité de l'univers de matière. Elle est soumise aux preuves matérielles. Elle est tributaire de la performance de ses outils matériels. Elle ne voit pas plus loin que le bout du nez de ses téléscopes géants. Sans preuve matérielle, Elle n'est pas viable. Quand elle s'amuse à se faire Croyance, elle n'est pas crédible. C'est de la science fiction.

 

 

L'univers de métamatière se situe au-delà de l'univers de matière. Si on pouvait sortir de notre univers de matière on verrait deux sphères adjacentes infiniment puissantes reliées par un seul et unique point de rencontre. A leur interface, coté univers de matière, se situe l'espèce humaine.


La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle n'est pas figée. Elle évolue par des découvertes faite par des chercheurs en Croyance.

A toute découverte, nouveaux mots et évolution du sens des mots !

Par exemple :
"Dogme" devient : preuve intelligente.
"Prophète" devient : génie en Croyance.
"Et ton "monde psychique" devient : univers de métamatière.



Il y a d'abord eu la découverte de la gestation du Terrien magnifiée par les peintures rupestres. Puis la découverte de la notion d'éternité magnifiée par les pyramides. Puis la découverte d'entités extramatérielles : les dieux. Puis la découverte d'une seule entité extramatérielle : Dieu.

On y était presque !!

Ca y est !! On l'a découvert ! C'est un véritable univers, aussi puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.

La découverte de l'univers de métamatière est la suite logique dans l'évolution de la Croyance.

Je remercie la nature de métamatière de ne pas avoir oublié le Terrien, lui, tellement isolé du reste de l'humanité sur sa minuscule planète habitable.

La Science a les outils matériels performants pour visionner les galaxies lointaines : les téléscopes de la NASA.

La Croyance a l'outil métamatériel performant pour sortir de l'univers de matière : l'intelligence pure de Claude De Bortoli.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires