Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 08:58

Sur les planètes habitables de l'univers de matière, pour les sociétés humaines, la normalité est d'être conduit par des forces du bien en communication permanente avec la nature de métamatière laquelle les soutient et les fait évoluer en intelligence. Les sociétés humaines sont tirées vers le haut en intelligence et évoluent de façon sereine. Quand les forces du bien baissent leur vigilance car devenues obsolètes au fil du temps, elles rompent petit à petit la communication avec la nature de métamatière, s'altèrent et s'affaiblissent. Les forces du mal prennent alors de la vigueur et envahissent l'espace laissé libre par les forces du bien tel une vague pendémique qui met à genoux les sociétés humaines.

Les racines des forces du mal sont la luxure et la perversité. Les protagonistes des forces du mal tirent leur énergie dans des réunions glorifiant les plaisirs et les biens matériels et dans des cérémonies adulant la pornographie. Leur haine de l'espèce humaine les poussent à pratiquer des sacrifices d'humains innocents notamment des enfants. Elles se ressourcent dans ces atrocités. Les forces maléfiques phagocytent les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels entraînent la masse malléable du peuple dans la décadence, la division, la perversion sexuelle, l'éclatement de la famille. Aidées dans leur besogne par les idoles entreprises qui leurs fournissant les moyens, elles même partie prenante dans la décadence du moment quelles gagnent de l'argent. Ces forces rivalisent d'ingéniosité pour tirer vers bas les sociétés humaines jusqu'à ce quelles touchent le fond du mal que sont leurs racines. 

Les sources des forces du bien sont la continence et la pureté. Les acteurs des forces du bien tirent leur énergie dans la chasteté et dans l'intense communication avec l'intense métamatérielle détentrice et émettrice d'intelligence qui pilote leur intelligence. Les forces bienfaitrices alimentent en énergie bénéfiques les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels conduisent la masse du peuple en avant, direction obligatoire de toute évolution humaine. Union des peuples, intégrité de la famille parentale, respect des autres, respect homme/femme. Les familles, les communautés, les peuples doivent avoir en nombre des acteurs ou des actrices des forces du bien, purs et continent. Ils sont des phares. Des exemples de pureté et de continence. Ils seront magnifiés par leurs contemporains. Plus il y a d'acteurs des forces du bien purs et continents meilleure est la communication avec la nature de métamatière, meilleur est le pilotage de l'intelligence humaine, meilleure est l'existence de tout un chacun. 

La progression naturelle de toutes fratries humaines comme le Terrien sur les planètes habitables comme la Terre se situe en avant en adoptant une hygiène d'existence saine guidée par les forces du bien. La présence d'humains sur une planète habitable nécessairement bonne compte tenu qu'ils ont pour rôle d'harmoniser l'environnement matériel en diffusant l'intelligence en provenance de la nature de métamatière dans le cadre de la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers s'unissent dans une symbiose pour leur bonheur pas pour leur malheur.

Tant qu'une fratrie humaine adopte une hygiène de vie saine en s'aidant des forces du bien, elle est assurée d'un avenir serein. C'est la voie normale. Naturellement elle tend à marcher debout vers l'avant. Quand elle dévie, les forces du mal s'installent et la mettent à terre. Une douloureuse thérapie est alors nécessaire pour la remettre debout.  

 

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:19

A la question pourquoi est-il plus agréable pour les humains en général de caresser le pelage doux et chaud d'un chien ou d'un chat que la peau froide d'un boa ?

La réponse est : parce que les chiens et les chats sont des mammifères et le Terrien - la fratrie humaine habitant la planète Terre - est né dans une matrice mammifère. Il est issu des mammifères pas des reptiles ou des oiseaux ou des insectes. Le plaisir qu'on ressent au contact des mammifères apprivoisés c'est ce qui nous reste de l'intense affection qu'a eu le Terrien lorsqu'il était nouveau-né et qu'il a glorifié dans ce qu'il avait de plus intime, les grottes ornées. Il a rendu un culte aux mammifères.

Alors pourquoi il les tue s'il les aime tant ces mammifères ?

Faut bien qu'il mange. Tuons les dignement. Rituellement.

Le rite de la chasse est une manière de tuer dignement les animaux.

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 08:23

Les fratries humaines extraterrestres adultes seules capables de voyager dans l'espace intersidéral sont garantes de la bonne évolution des fratries humaines quelles ont fait naître sur de nouvelles planètes habitables dans le but d'éterniser l'indispensable espèce humaine. Ces fratries humaines humaines, dans le stade adulte de leur existence, sont hyper évoluées en technique et en intelligence. Elles ne prendront pas le risque d'entrer en contact avec des fratries humaines dans l'enfance et l'adolescence agressives. Ces jeunes fratries humaines prendraient ces technologies qui ne sont pas de leur âge pour finir de s'entretuer.

Les fratries humaines extraterrestres adultes ne sont jamais entrées en contact avec le Terrien et n'y entreront pas tant qu'il sera dans les phases jeunes agressives de son existence. Elles ne veulent pas qu'il s'autodétruise.

Le Terrien est donc seul. Il n'a pas de contact avec des fratries humaines plus âgées pour prendre modèle. Il doit apprendre seul à se comporter de façon responsable envers lui même, envers les animaux et les végétaux, envers toute la nature de matière. Il a pour cela une carte maîtresse : la Croyance. Par l'intermédiaire de sa fonction croire il est capable de recevoir de la part de la nature de métamatière de l'intelligence évoluée qui le conduit dans des chemins durables et sereins lesquels le mèneront vers sa destinée adulte. Il sera alors apte à entrer en contact avec d'autres fratries humaines de l'univers de matière.

Pour la métamatière c'est clair : les fratries humaines extraterrestres adultes ne sont jamais entrées en contact avec le Terrien depuis sa naissance préhistorique jusqu'à nos jours et n'entreront jamais en contact tant qu'il sera dans les phases agressives de son existence. Tant qu'il se fera la guerre. Tant qu'il détruira la biodiversité issue de sa domination. Tant qu'il n'aura pas appris à se comporter de façon responsable envers lui-même, envers les animaux et les végétaux et envers toute la nature de matière. Trop risqué pour le Terrien qui se servirait de leur technologie hyper-avancée pour finir de s'entre-tuer.

Le but des voyages intersidéraux des fratries humaines extraterrestres adultes est de chercher de nouvelles planètes habitables pour faire naître de nouvelles fratries humaines afin d'éterniser l'indispensable espèce humaine. Et non pas de provoquer la destruction d'une fratrie humaine jeune comme le Terrien en lui apportant des technologies qui ne sont pas de son âge.
 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 08:34

Surtout pas de preuves matérielles pour une croyance !

Les preuves matérielles sont bannies en Croyance. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance elle vole en éclats. C'est ce qui s'est passé avec la croyance en Dieu. La Science a apporté des preuves matérielles de la non-existence de Dieu dans les Cieux. Cette croyance est devenue obsolète.

La Science et la Croyance ne sont pas compatibles. Complémentaires mais incompatibles. La Science est le moteur de l'évolution humaine. La Croyance en est le guide.

La Science est soumise aux preuves matérielles.
La Croyance est soumise aux preuves intelligentes.

La croyance à la métamatière a de beaux jours devant elle. La Science n'est pas prête à en apporter des preuves matérielles.

La Croyance est maintenant nettement en avance sur la Science. Elle a découvert une infinité de fratries humaines comme le terrien sur une infinité de planètes habitables comme la terre dans tous les degrés d'évolution. Elle ouvre les portes de l'univers de matière et de l'univers de métamatière aux terriens.

La Science peine à découvrir d'autres formes d'intelligence dans l'univers de matière. Elle est soumise aux preuves matérielles et ses outils et moyens matériels ne sont pas assez performants. La Croyance a été doté d'un surplus d'intelligence performant qui lui a permis de découvrir l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. Elle voiy loin, très loin. Elle a retrouvé la vision sur l'éternité. Elle peut désormais reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine et mener le Terrien dans une évolution durable et sereine.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 08:51

Gémissements, soubresauts sont les agitations d'un corps en sommeil dus aux connections neuronales . Rien à voir avec les rêves. On se souvient rarement ou vaguement des rêves qu'on a fait, au réveil, quelques minutes après les avoir fait. A moins d'être tous atteints d'Alzheimer s'ils venaient du cerveau les rêves seraient clairs pour tout le monde dans la mémoire récente. Ce n'est pas le cas. Ils sont donc issus ailleurs que du cerveau.

En découvrant la métamatière  j'ai aussi découvert ce que sont les rêves. Ils sont une fenêtre ouverte aux humains de façon quasi permanente sur la nature de métamatière. Quand nous rêvons nous visionnons de la métamatière. Des images, des films de nos comportements matériels bien réels puisque nous les visionnons mais faits sans matière. Faits d'autre chose que de matière. De métamatière.  Quand nous rêvons nous visionnons des comportements de notre vie quotidienne transformés en films métamatériels par le foétus d'esprit. Nous visionnons ce qu'il a mémorisé à partir de nos comportements matériels. Nos rêves nous paraissent donc brouillons.  

Je peux affirmer que seuls les humains rêvent parce que seuls les humains ont un pied dans la nature de métamatière parce que seuls les humains ont son énergie : l'intelligence. Les animaux et les végétaux ont seulement l'instinct pour vivre. Ils ne possèdent pas l'intelligence. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Pour y avoir accès il faut posséder l'intelligence. 

Les humains possèdent l'instinct et l'intelligence. Ils sont capables de visionner de la métamatière. Ils rêvent. Leur vie de tous les jours est une succession de phases de veille et de sommeil : un mode matière et un mode métamatière. Un jour, à la mort de leur corps de matière, ils resteront en mode métamatière. Ils rêveront pour l'éternité. Les animaux eux, naissent, vivent, meurent et puis plus rien. 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 08:58

Une extinction de masse ne se produit jamais à cause d'un impact négatif de la part de l'espèce dominante sur la biodiversité issue de sa domination. L'espèce animale ou végétale dominante ne se tire pas une balle dans le pied. Elle en est incapable. Il faudrait quelle le fasse sciemment, par l'intelligence or elle ne possède pas l'intelligence. Elle n'a que l'instinct pour vivre. Elle vit en symbiose parfaite avec la biodiversité issue de sa domination sans possibilité de dévier des lois naturelles établies par la nature de matière. Sur une planète habitable, lorsqu'une espèce animale ou végétale est parvenue au stade de suradaptation - genre dinosaure - elle est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Son extinction ainsi que celle de la biodiversité issue de sa domination survient suite à une apocalypse d'origine universelle : météorite, irruption volcanique, climat.

Le Terrien est né d'une extinction de masse intelligente, sciemment décidée. Une ou des fratries humaines extraterrestres dans la phase adulte de leur évolution ont annulé la domination des dinosaures dans le but de faire naître une fratrie humaine sur Terre. L'humain est l'espèce dominante. La biodiversité terrestre est issue de sa domination. Il n'y a pas d'extinction de masse. Le Terrien n'est pas fou pour anéantir sa partenaire la biodiversité. Terrien et biodiversité issue de sa domination ne font qu'un. Si un des deux disparaît l'autre disparaît aussi. Ce qui se passe actuellement entre la biodiversité terrestre et lui est un problème passager qu'il est en passe de résoudre. 

Le Terrien est jeune. Il est dans la phase adolescente de son évolution. Il doit apprendre à ne jamais couper unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle le soutient et le fait évoluer en intelligence. Il a coupé la communication et le soutient métamatériel faute de croyance crédible. Il s'est retrouvé orphelin et il a eu peur. Il a alors créer des idoles pour se mettre sous leur protection : les entreprises. Ces idoles entreprises, sensées protéger le Terrien, ont au contraire mis en péril son avenir en impactant négativement sur la biodiversité issue de sa domination. Ce n'est pas le Terrien qui nuit à la biodiversité terrestre mais les idoles entreprises qu'il a lui-même créé. Dans la phase finale du rappel à l'ordre il sera indispensable de les anéantir pour pouvoir repartir dans un chemin durable et serein. 

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 10:42
Le peuple est intrinsèquement manipulable. Les élites sont par définition influentes.

Lorsque les élites étaient sous influence de l'Eglise le peuple se régalait. Maintenant qu'elles sont sous emprise matérialiste le peuple souffre. 

Le peuple n'est pas à blâmer. Il forme la structure malléable de la société humaine. Il est manipulable à merci. Inutile de s'arc-bouter sur lui pour le faire réagir. Il est muré dans le silence. Nombreux mais lourd et muet : c'est son lot quotidien. N'accusons pas non plus les élites. Elles n'ont plus de spirituel crédible à se mettre sous la dent. La croyance en Dieu qui jusqu'alors les nourrissait est devenue obsolète au fil du temps, dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle n'est plus crédible aux yeux d'élites mobiles et prolixes. Les élites ne peuvent plus guider le peuple dans un chemin durable et serein. 
 
La croyance en Dieu a tenu son rôle de pilote à merveille. Le Terrien est arrivé à nos jours vigoureux. Honneur à elle pour nous avoir convenablement guidé et accompagné un bout de chemin. Elle va mourir. Il est vain d'essayer de la ranimer. C'est sa fin. La Croyance est évolutive. Nous entrons dans une phase de transition spirituelle. Une croyance s'éteint, une nouvelle est en train de naître et va s'imposer. 
 
 
 

Vous comprenez bien le fonctionnement de la biodiversité terrestre et du Terrien (fratrie humaine habitant la planète Terre) grâce à vos sens matériels (l'observation de la vie sur Terre) et votre intelligence (le raisonnement).

Vous êtes bloqués pour voir au-delà la Terre et comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables. Vous n'avez plus l'observation. Vous ne pouvez pas voir, entendre, sentir, écouter ce qui ce passe ailleurs que sur Terre. Moi non plus d'ailleurs ! Il vous reste l'intelligence. Certes elle est bien adaptée au raisonnement de la Terre mais elle n'est pas assez performante pour raisonner à l'échelle de l'univers. Il faudrait quelle évolue. Impossible. Un humain ne peut pas faire évoluer seul son intelligence. Il lui faut un coup de pouce de la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Un miracle.

Vous ne pouvez donc pas comprendre le fonctionnement de la biodiversité à l'échelle de l'univers de matière.

J'ai cette intelligence performante. La nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence m'a doté d'un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.

Attention, je ne dis pas que vous êtes idiot. Votre raisonnement est performant au niveau terrestre. Il n'est pas performant au niveau de l'univers de matière pour les raisons indiqués ci-dessus à savoir : impossibilité d'observation et intelligence terrestre. Vous ne devez pas vous sentir frustré. Mon dentiste est plus performant que moi en chirurgie dentaire c'est pas pour cela que je me sens inférieur à lui.

Si vous voulez savoir ce qui se passe sur d'autres planètes habitables vous n'avez pas d'autres choix que de me faire confiance. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Ne comptez pas sur la NASA. Elle est comme tous les terriens. Elle n'a ni l'observation ni l'intelligence performante pour comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables de l'univers de matière.

L'ossature de l'univers de matière (planètes, étoiles, galaxies, etc) est du ressort de la Science.
La biodiversité des planètes habitables (la personnalité de l'univers de matière) est du ressort de la Croyance.

 

 

 

Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.

Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies. 

L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

 

Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.

Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.

Comment va-t-il procéder ?

L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments. 

La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

 

Actives d'abord ta fonction croire en restant en communication avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Puis poses-toi la question de savoir si ta condition d'humain te permet d'abattre cet animal. La réponse sera immédiate dans ton for intérieur.

 

Si c'est oui la nature de métamatière prendra sur elle la mort de l'animal. Tu l'abattras en évoquant l'aval que tu as reçu.

 

Si c'est non, c'est toi qui répondra de la mort de l'animal devant la nature de métamatière quand tu seras face à elle en mode métamatière pour l'éternité. Ta position dominante d'être humain intelligent ne te permet pas d'agir dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. 

Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose. La nature de métamatière transfert son intelligence chez sa partenaire matérielle. La nature de matière transfert son instinct chez sa partenaire métamatérielle. Les humains ne sont que les transmetteurs des énergies dans cette super symbiose. S'ils diffusent dans leur environnement de l'intelligence dévoyée qui ne parvient pas du métamatériel  la nature de matière en pâtit et se dégrade. Ce n'est pas le but de la super symbiose. Le but est de transférer dans la nature de matière de l'intelligence saine, en provenance directe de la nature de métamatière.

   

Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite. Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre. Les cellules saines de l'univers de matière sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre. Sur Terre actuellement a
ucun risque que les insectes par exemple ou les oiseaux n'atteignent le stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain. 

Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de haute responsabilité. Il a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister. La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. C'est une symbiose. Si l'un des partenaires disparait il entraine l'autre dans sa disparition. 

La venue du Terrien sur Terre est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue uniquement d'une évolution.  


La biodiversité terrestre actuelle est issue de la domination de l'intelligence du Terrien. Elle est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers le Terrien. C'est inscrit dans son ADN. Aucune espèce animale, aucune espèce végétale ne fait des humains le produit de son ordinaire.

 

Si un quelconque animal tue un humain il doit être abattu sur le champ. Si un humain veut abattre un animal il doit avoir l'aval de la nature de métamatière. 


Le Terrien est intelligent et instinctif. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Cela lui confère des pouvoirs extraordinaires par rapport à la biodiversité. Il est le Roi de la Terre. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il devra le réapprendre. Les animaux et les végétaux ne pourront pas le lui faire comprendre. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, s'en chargera par de douloureux rappels à l'ordre.

 

 

 

La biodiversité terrestre issue de la domination des dinosaures était une cellule cancéreuse pour l'univers de matière.

Par conséquent une ou des fratries humaines adultes extraterrestres ont mis fin à cette domination en anéantissant brutalement les dinosaures.

Les mammifères de l'époque, primitifs car leur évolution était tenue en respect par la domination reptilienne, se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Cela a été voulu, planifié, exécuté. La venue du Terrien sur Terre a été crée de toute pièce pour installer une biodiversité issue de son intelligence.

Les fougères arborescentes, les crocodiles, les chats ne gênent pas le Terrien dans la mesure où ils restent en l'état et n'évoluent pas vers le gigantisme pour tenter de dominer la planète. Les mammifères ne gênaient pas non plus les dinosaures tant qu'ils restaient au stade primitif de leur évolution.

Les biodiversités issues de l'intelligence des humains sont les cellules saines de l'univers de matière.

 

La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a les moyens de ses prétentions. Elle est clairvoyante. Elle voit loin, très loin, éternellement loin. Par contre elle a un défaut. Elle est intrinsèquement paralytique. Elle ne peut pas faire avancer. C'est un guide pas un moteur.

La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. C'est un moteur pas un guide.


L'association des deux permet une évolution humaine durable et sereine.

Lorsque la Science est en perte de vitesse la Croyance domine et l'évolution humaine stagne dans un marasme genre : inquisition.

Lorsque la Croyance n'est plus crédible face à une Science évoluée, celle-ci, lancée à plein régime, fait avancer à grands pas l'évolution humaine mais au hasard et le Terrien finit dans une impasse funeste.

Voilà où nous en sommes actuellement. La Science, ses dérivés et ses lobbies, faute de guide Croyance moderne et crédible, nous ont fourvoyé dans l'impasse nommée : dérèglement climatique.

L'évolution humaine est bloquée. Plus la Science tente de forcer le mur qui bouche l'impasse, plus le dérèglement climatique se renforce. Une manoeuvre de recul est notre seule issue.

La nature de métamatière maîtrise la périlleuse et douloureuse manoeuvre de régression du Terrien. Toutes personnes qui tentent de naviguer dans le sens de l'évolution n'ont aucune chance de réussite. L'heure est à la décadence profitable tel un remède amer pour lutter contre une maladie grave.
 

 

La grande distribution

 

Un exemple de régression : la grande distribution. Amener le peuple à ce qu'il se nourrisse exclusivement au travers d'une poignée de personnes et d'entreprises. Impératif pour déclencher le Reset. Il suffira alors de désorganiser ces entreprises pour provoquer une grande famine typique d'un Reset : On efface tout ce qui nous a entraîné dans l'impasse funeste. On efface toujours par la souffrance. Un Reset est une intense souffrance. Le summum de la souffrance pour le Terrien. Le fond. L'aplasie. Il doit d'abord toucher le fond pour ensuite repartir en marche avant dans un chemin durable et serein.


Le rôle actuel du système qui pilote la régression nommée Nouvel Ordre Mondial est d'amener le Terrien au Reset. D'autres acteurs plus féroces encore entreront en jeu pour le mettre en application. Le calme revenu la Croyance crédible et évoluée fera repartir l'évolution du Terrien en marche avant. 

La Croyance a pour rôle de guider l'évolution humaine. Compte tenue quelle n'avait pas évoluer depuis des siècles voir des millénaires elle est devenue obsolète et incapable de guider le Terrien. La Science, ses dérivés et ses lobbies, lancés à plein régime, sans guide Croyance, l'ont mené dans une impasse funeste. La Croyance le voit. Elle est désemparée. Elle ne peut rien faire parce que la manoeuvre de recul est engagée. Elle devra attendre la fin du Reset pour reprendre son rôle de guide.

Les idoles entreprises ne sont pas humaines. Les humains mettront leurs moyens de subsistance uniquement entre les mains d'autres humains ; des êtres avec des sentiments humains.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 09:28

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a été créé de toutes pièces et fera son temps sur sa planète à savoir une longue phase adulte responsable, une sage vieillesse et une disparition faute de reproduction. La biodiversité terrestre l'accompagnera dans son cheminement. Il ne s'auto détruira. Sa disparition se fera naturellement.

Pourquoi ?

Parce qu'il est guidé par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence : la nature de métamatière.

Il est actuellement dans l'adolescence de son existence. Il doit apprendre seul. Il est sujet aux erreurs de jeunesse qui lui font prendre des risques mortels en portant atteinte à la biodiversité issue de sa domination, sa partenaire dans leur symbiose pour la vie. 

La nature de métamatière n'abandonnera pas le Terrien dans ce chemin funeste. Elle sait que ce ne sont pas les individus qui dévient. Tous ou presque sont conscients de l'importance de protéger la partenaire biodiversité. Elle s'attaquera et détruira les idoles entreprises mises en place par le Terrien et sensés le protéger. Ces idoles sont devenues hors de contrôle. Immensément riches et puissantes. Elles n'ont aucun intérêt dans une symbiose avec la biodiversité. Elles la détruisent vergogne.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:18
Le peuple est intrinsèquement manipulable. Les élites sont par définition influentes.

Lorsque les élites étaient sous influence de l'Eglise le peuple se régalait. Maintenant qu'elles sont sous emprise matérialiste le peuple souffre. 

Le peuple n'est pas à blâmer. Il forme la structure malléable de la société humaine. Il est manipulable à merci. Inutile de s'arc-bouter sur lui pour le faire réagir. Il est muré dans le silence. Nombreux mais lourd et muet : c'est son lot quotidien. N'accusons pas non plus les élites. Elles n'ont plus de spirituel crédible à se mettre sous la dent. La croyance en Dieu qui jusqu'alors les nourrissait est devenue obsolète au fil du temps, dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle n'est plus crédible aux yeux d'élites mobiles et prolixes. Les élites ne peuvent plus guider le peuple dans un chemin durable et serein. 
 
La croyance en Dieu a tenu son rôle de pilote à merveille. Le Terrien est arrivé à nos jours vigoureux. Honneur à elle pour nous avoir convenablement guidé et accompagné un bout de chemin. Elle va mourir. Il est vain d'essayer de la ranimer. C'est sa fin. La Croyance est évolutive. Nous entrons dans une phase de transition spirituelle. Une croyance s'éteint, une nouvelle est en train de naître et va s'imposer. 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 09:12

Vous comprenez bien le fonctionnement de la biodiversité terrestre et du Terrien (fratrie humaine habitant la planète Terre) grâce à vos sens matériels (l'observation de la vie sur Terre) et votre intelligence (le raisonnement).

Vous êtes bloqués pour voir au-delà la Terre et comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables. Vous n'avez plus l'observation. Vous ne pouvez pas voir, entendre, sentir, écouter ce qui ce passe ailleurs que sur Terre. Moi non plus d'ailleurs ! Il vous reste l'intelligence. Certes elle est bien adaptée au raisonnement de la Terre mais elle n'est pas assez performante pour raisonner à l'échelle de l'univers. Il faudrait quelle évolue. Impossible. Un humain ne peut pas faire évoluer seul son intelligence. Il lui faut un coup de pouce de la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Un miracle.

Vous ne pouvez donc pas comprendre le fonctionnement de la biodiversité à l'échelle de l'univers de matière.

J'ai cette intelligence performante. La nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence m'a doté d'un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.

Attention, je ne dis pas que vous êtes idiot. Votre raisonnement est performant au niveau terrestre. Il n'est pas performant au niveau de l'univers de matière pour les raisons indiqués ci-dessus à savoir : impossibilité d'observation et intelligence terrestre. Vous ne devez pas vous sentir frustré. Mon dentiste est plus performant que moi en chirurgie dentaire c'est pas pour cela que je me sens inférieur à lui.

Si vous voulez savoir ce qui se passe sur d'autres planètes habitables vous n'avez pas d'autres choix que de me faire confiance. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Ne comptez pas sur la NASA. Elle est comme tous les terriens. Elle n'a ni l'observation ni l'intelligence performante pour comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables de l'univers de matière.

L'ossature de l'univers de matière (planètes, étoiles, galaxies, etc) est du ressort de la Science.
La biodiversité des planètes habitables (la personnalité de l'univers de matière) est du ressort de la Croyance.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article