Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 09:58

 La Science a très bien produit ce que l'évolution humaine
attendait d'elle c'est à dire, faire avancer. La Science est le moteur
de l'évolution. Quand on lui demande de faire avancer elle fait avancer
mais le problème est quelle ne voit rien, elle est myope. Elle fait
avancer oui mais au hasard et l'évolution humaine fint inévitablement
dans le fossé.

C'est la Croyance qui n'a pas remplit son rôle de guide de l'évolution humaine car trop ancienne et devenue obsolète.

Le véhicule évolution humaine a besoin d'avancer. C'est
naturel pour lui. Il a à sa disposition deux "outils" ou des activités : un
moteur : la Science et un gouvernail : la Croyance.

Si le véhicule
évolution humaine se sert seulement du moteur Science, celui ci va faire
avancer, pas de problème, mais au hasard parce que le moteur Science est
mécanique mais myope. C'est comme ça depuis toujours et pour toujours. Il est
extrêmement mécanique mais il est myope. Il fait avancer mais ne voit pas le
chemin. Il fait avancer au hasard et le véhicule évolution humaine finit
inévitablement dans le fossé. Nous sommes actuellement dans le fossé dérèglement
climatque.

L'évolution humaine doit remettre la Croyance dans les rouages
de son avancement encore faut-il quelle soit crédible.
 

Il y a urgence oui ! il y a urgence à remettre le guide Croyance dans
les rouages de l'évolution. La Croyance vient d'évoluer. Elle vient de
découvrir l'univers de métamatière qui la place au devant de
l'évolution de la Science. La Science seule ne peut pas nous sortir de
l'impasse dérèglement climatique. La déontologie de la Science est la
matérialité. Le dérèglement climatique estle summum dela matérialité.
La Science ne peut pas se saborder. Il nous faut pas plus de
matérialité. Il nous faut autre chose que la matérialité. Il nous faut
la métamatérialité de la Croyance.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 09:46
 Pas d'accord !

Le Terrien est né sur Terre. Il fera son temps.

Oui, il disparaitra naturellement faute de reproduction mais pour l'heure il est bien vivant et pour très longtemps encore.
 

La Science a besoin de preuves matérielles pour être viable ; C'est bien connu !

Si la Science (et ses dérivés) voyait clair, elle n'aurait pas
prospecté, extraie et distillé le pétrole à ce rytme effrenné. Elle
n'aurait pas étudié, fabriqué et distribué des vecteurs de pollution
tels que voitures, avions, usines.
 

Il est tout à fait normal que la Science évolue et n'attende pas la
Croyance. La Croyance doit aussi évoluer pour être crédible au regard
de la Science et de l'évolution humaine.

La croyance en Dieu était en retard pat rapport à la Science et à
l'évolution humaine car trop ancienne. La découverte de la métamatière
vient de faire faire un bond en avant à la Croyance qui la place
maintenant au devant de l'évolution de la Science.


 L'esotérisme fait partie de la Croyance. La Croyance étudie ce qu'il y
a au-delà de la matière. elle étudie la métamatière et l'univers de
métamatière.


 Deux univers, pas un de plus.

Un univers fait de matière, le notre, celui dans lequel on vit.
Un univers fait de métamatière.

les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

Les humains ont une vision quasi quotidienne de la nature de
métamatière dans leurs rêves. Les rêves sont une fenètre sur la nature
de métamatière accessible aux humains de façon permanente.

Quand on rêve, on voit de la métamatière.

 
 
Le véhicule évolution humaine a besoin d'avancer. C'est naturel pour lui. Il a à sa disposition deux "outils" ou des activités : un moteur : la Science et un gouvernail : la Croyance.

Si le véhicule évolution humaine se sert seulement du moteur Science, celui ci va faire avancer, pas de problème, mais au hasard parce que le moteur Science est mécanique mais myope. C'est comme ça depuis toujours et pour toujours. Il est extrêmement mécanique mais il est myope. Il fait avancer mais ne voit pas le chemin. Il fait avancer au hasard et le véhicule évolution humaine finit inévitablement dans le fossé. Nous sommes actuellement dans le fossé dérèglement climatque.

L'évolution humaine doit remettre la Croyance dans les rouages de son avancement encore faut-il quelle soit crédible.
     
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 09:29

 Pour que la Science évolue il lui faut des outils performants et des preuves matérielles.

Exemple : pour notre univers il lui faut le téléscope Hubble ou autre sinon elle voit rien. Elle est tributaire des performances du téléscope et ne peut pas voir plus loin quele bout du nez d'Hubble.

La Croyance n'est pas tributaire d'outils matériels. Son outil à elle c'est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. L'intelligence peut faire voyager les humains au fin fond de notre univers. Elle peut même les faire sortir de notre univers de matière. C'est depuis cette position quelle a visionné la symbiose des univers matériel et métamatériel.

De plus, la Croyance ne se nourrit pas de preuves matérielles. Elles sont même bannies en Croyance. Seules les preuves intelligentes font foi chez elle.
 

Actuellement l'évolution humaine se sert uniquement de la Science et de ses dérivés pour avancer. Certe, l'évolution humaine avancer très vite mais comme la Science est intrinsèquement myope, - c'est pas de sa faute, elle est faite comme ça depuis toujours et pour toujours - elle fait avancer au hasard et l'évolution humaine finit inévitablement dans le fossé tel que le dérèglement climatique.

La Science est extrêmement mécanique mais elle est intrinsèquement myope.
La Croyance est extrêmement clairvoyante mais elle est intrinsèquement paralytique.
L'union de la Science et de la Croyance est la seule solution pour trouver une évolution durable.
 

Non, ça marche pas !!

Il faut d'abord étudier, puis chercher et chercher encore et un jour si on a les moyens intelligents, on trouve !! Si on a pas les moyens intelligents on trouve pas. On remue les acquis c'est tout mais on trouve pas. On remue la croyance en Dieu mais on ne fait pas évoluer la Croyance.

En Science, si on a pas les moyens matériels on trouve pas.
En Croyance si on a pas les moyens intelligents on trouve pas.

 La Croyance est une activité majeure de l'évolution humaine. La Science est l'autre activité majeure.
La Science est le moteur de l'évolution humaine parce quelle xstetrèmement mécanique.
La Croyance est le guide de l'évolution humaine parce quelle est extrêmement clairvoyante.

 La Science a besoin de preuves matérielles pour être viable. Tant quelle n'a pas ces preuves matérielles c'est de la science fiction.

C'est pareil en Croyance. La Croyance a besoin de preuves intelligentes pour être viable. Tant quelle n'a pas trouvé ces preuves intelligentes ça reste de la croyance fiction.

J'ai découvert l'univers de métamatière. J'apporte des preuves intelligentes logiques en phase avec notre évolution et l'évolution de la Science.
 

C'est clair que c'est facile comme c'est facile de dire n'importe quoi en Science.
En Science les preuves matérielles font la différence entre le vrai du faux.
En Croyance se sont les preuves intelligentes qui font la différence entre le vrai du faux.
 

 
Comment reconnait-on une secte ?

Son activité est la Croyance mais son but est matériel. Elle profite de la Croyance pour se faire des profits matériels. Croyance et matérialité sont en totale opposition comme Science et métamatérialité ; ça va pas ensemble.

La Croyance n'a pas un but matériel. La matérialité n'est pas de son ressort c'est du ressort de la Science. Elle n'est pas là pour se faire du patrimoine matériel mais du patrimoine métamatériel.

La déontologie de la Science est la matérialité.
La déontologie de la Croyance se situe au-delà de la matérialité : la métamatérialité.
 

En gros, on est dans le bourbier du dérèglement climatique. Il faut qu'on s'en sorte sinon ça va mal se passer pour notre évolution. Le moteur Science (et dérivés) lancé à plein régime a précipité l'évolution humaine dans le fossé dérèglement climatique.

Ca devait arrivé ! !,Le moteur Science est myope. Il fait avancer au hasard sans vision sur le lointain. S'il voyait clair il n'aurait pas prospecté, extraie et distillé le pétrole à ce rytme effreiné. Il n'aurait pas étudié, fabriqué et vendu autant de vecteurs de pollution que sont voitures, avions, usines.

La Science n'est pas pleinement responsable du dérèglement climatique. La Croyance était absente de l'évolution humaine car trop ancienne et devenue avec le temps obsolète. Elle a été écartée des rouages de l'évolution humaine car plus crédible au regard de la Science.

Moteur Science et guide Croyance doivent être en phase l'un et l'autre. La Croyance vient de découvrir l'univers de métamatière. Elle vient de fiareun bon en avant qui la place au devant de l'évolution de la Science.
 

Je dis que l'évolution humaine s'est servie uniquement du moteur Science pour avancer. Elle a écarté le guide Croyance (qui était la croyance en Dieu) car trop ancien et devenu obsolète. Alors que toute évolution si elle veut être durable et sereine doit se servir du moteur Science et du guide Croyance encore faut-il que ces deux activités soient en phase l'une par rapport à l'autre. 

Je dis que l'évolution humaine s'est servie uniquement du moteur Science pour avancer. Elle a écarté le guide Croyance (qui était la croyance en Dieu) car trop ancien et devenu obsolète. Alors que toute évolution si elle veut être durable et sereine doit se servir du moteur Science et du guide Croyance encore faut-il que ces deux activités soient en phase l'une par rapport à l'autre. 

C'est du domaine de la Science. Tant que tu n'auras pas apporté les preuves matérielles de tes dires ça restera de la science-fiction.

Mon domaine d'activité est la Croyance. La découverte de la métamatière est une découverte de la Croyance. Ce n'est pas de la croyance-fiction ; j'apporte les preuves intelligentes à ma découverte.
 

L'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.
Par comparaison, l'instinct est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de matière.

Pas d'intelligence dans l'univers de matière à part chez les humains. Tout vit d'instinct.
Pas d'instinct dans l'univers de métamatière à part chez les esprits. Tout vit d'intelligence.

L'espèce humaine est particuliaire dans l'univers de matière. En plus de l'énergie instinct elle possède une deuxième énergie, l'intelligence. Elle a l'énergie du monde de matière, l'instoinct et l'énergie du monde de métamatière, l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence.

Pourquoi l'espèce humaine est la seule à possèder l'intelligence ?

Parce quelle est située à l'interface de deux univers qui vivent en symbiose. C'est elle qui transfère les énergies symbiotiques nécessaire au fonctionnement de la super symbiose des univers. Elle a des moyens pour accomplir son rôle de transmetteurs d'énergie. Ell a l'instinct du matériel et l'intelligence du métamatériel.


 
J'ai découvert l'univers de métamatière grace à la performance de mon outil métamatériel, mon intelligence. Rien de présomptueux là dedans !! Les scientifiques de la matière eux aussi découvrent avec la performance de leurs outils matériels !!

 Non, la Science étudie la matière.
La Croyance étudie au-delà de la matière. Elle étudie la métamatière.

La métamatière est une découverte de la Croyance, pas de la Science.

Pas de preuves matérielles possible de la découverte de la métamatière. La métamatière se situe au-delà de la matière et donc hors de portée de la Science et de ses outils matériels.

Seul l'outil de la Croyance, l'intelligence, peut visionner l'univers de métamatière et apporter les preuves intelligentes nécessaire.
     
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 20:18
 Il faudra s'y habituer !!

Méta veut dire, au-delà.

Qui a t-il au-delà de la matière ? De la métamatière. Pas de l'antimatière. L'antimatière appartient à l'univers de matière.

Qui a t-il au-delà de l'univers de matière ? Un deuxième univers. Un univers de métamatière. Pas un univers d'antimatière. Non. Un univers fait de métamatière.

 A ta métaphysique peut être ! Pas à l'univers de métamatière. L'univers de métamatière est peuplé êtres vivants métamatériels, qiui vivent dans une nature métamatérielle, soumis à des lois naturelles et tous animés par une seule énergie, l'intelligence.

 La nature de matière a instauré des lois pour son environnement de matière.
La nature de métamatière a aussi instauré des lois pour son environnement de métamatière.

La nature de métamatière est une nature à part entière comme sa partenaire la nature de matière.
 

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. On est tous égaux en instinct mais on est pas tous égaux en intelligence.

L'univers de métamatière a été découvert par la maturité et la performance de l'outil intelligence. La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de l'intelligence pure.
 

C'est pas scientifique ! On le voit au quotidient ! L'amour et la haine des animaux et des végétaux sont contenus dans des limites raisonnables imposées par la nature de matière. Ils ne peuvent pas sortir de ses limites. Seuls les humains peuvent sortir. Ils ont l'intelligence en plus. L'intelligence, si elle n'est pas tenue séparé, exacerbe les instincts humains. 

Qui a découvert la métamatière ? Toi ou moi ?

La découverte de la métamatière apporte des éléments de compréhension nouveaux.

Jamais, même après des millions d'années d'évolution, les singes ne seront jamais des humains. Pour être "naître" humain, il faut passer par l'étape de la gestation, du mammifère primitif à l'australopitèque, de l'australopitèque à l'Homme de Cro magnon.

Les singes ne sont pas des australopitèques donc aucune chance d'être un jour humain.


 C'est fondé sur la découverte de la métamatière. La découverte de la métamatière apporte des éléments de compréhension nouveaux. 

Elle se débrouille toute seule mais il faut veiller à ce quelle se débrouille de la bonne façon.

Sur une planète habitable comme la Terre les espèces animales et végétales n'ont pasde limites supérieures à leur adaptation. Les espèces tendent naturellement donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

C'est ce qui s'est passé sur Terre. Les reptiles se sont suradaptés jusqu'au gigantisme. Les dinisaures ont dominé la Terre. Ce n'était pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière compte tenu qu'ils ne laissaient dans leur e,vironnement que ce qui leur est nécessaire pour vivre.

Une biodiversité idéale pour l'univers de métamatière est une biodiversité issue de l'intelligence humaine. Pour rétablir la biodiversité idéale sur une planète dominé par un espèce animale ou végétal suradaptée il faut y faire naitre une fratrie humaine.

 Impossible ! Les animaux et les végétaux vivent en harmonie parce qu'ils sont bridés par les lois instinctives imposées depuis toujours et pour toujours par la nature de matière. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et c'est tant mieux pour la nature de matière. Seuls les humains peuvent le faire aprce qu'ils ont l'énergie de la nature de métamatière en plus de l'énergie de la nature de matière. Ils ont l'instinct matériel et l'intelligence métamatière. L'intelligence permet aux humains de sortir des liens de l'instinct et de vivre comme bon leur semble.

La nature de matière a déjà tant à faireavec l'intelligence humaine. Si d'autres espèces animales ou végétales possèdaient l'intelligence se serait ingérable.
 

Pire que les jésuites au temps de l'Inquisition.

Tu peux parler, tu dois parler mais si tu prononce les mots clefs vérouillés par la Science ont te brule la langue !!!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 10:23

 On avait une impression de l'éternité plus du tout en phase avec
l'évolution humaine parce que nous la regardions depuis la Terre.

Avec la découverte de la métamatière l'éternité devient plus claire,
plus logique parce que nous la regardons depuis l'univers de matière et
même depuis l'extérieur de notre univers. Avant les terriens, il y
avait déja d'autres fratries humaines dans l'univers de matière. Avant
ces fratries humaines, il y avait déjà d'autres fratries humaines,
Avant ces fratries humaines, d'autres fratries humaines et ainsi de
suite à l'infini. Après les terriens il y aura encore et encore
d'autres fratries humaines qui peupleront les planètes habitables de
l'univers de matière.

Les humains sont éternels en petit, au niveau de l'individu. Ils se
voient vivre dans la nature de métamatière après la mort de leur corps
de matière pour l'éternité.

Ils sont aussi éternels en grand, au niveau de l'espèce. C'est la seule
espèce dans l'univers de matière capable de se reproduire à l'infini
sur une infinité de planètes habiltables dans le but d'éterniser
l'espèce humaine. L'espèce humaine est indispensable pour l'univers de
matière. Il faut toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de
matière. Sans eux l'univers perd sa saveur et se dégrade. On sait
maintenant comment l'espèce humaine humaine se reproduit à l'infini.

Le big bang ne peut pas être le début de notre univers. L'univers de
matière n'a ni commencement ni fin. Il renouvelle sa matière sans
jamais se rassasier. Il est éternel parce qu'il vit en symbiose avec
l'univers de métamatière. Chez lui, la mort n'existe pas. L'univers de
métamatière est éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi
éternel en renouvellant sans cesse sa matière.

 

 L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts
humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la
nature de matière. Nous sommes égaux en instincts mais nous sommes pas
égaux en intelligence.

Coté nature de métamatière c'est le contraire : l'intelligence des
esprits est figée au plus haut degré et ce sont leurs instincts qui
sont évolutifs. Les esprits sont tous égaux en intelligence mais pas
tous égaux en instinct.

Humains et esprits sont faits pour s'entendre. En vivant en symbiose ils se complémentarisent.
Les esprits, intelligents au plus haut niveau, sont capables de faire évoluer l'intelligence des humains.
Les humains, instinctifs au plus haut niveau , sont capables de faire évoluer les instincts des esprits.


 C'est la nature de métamatière, détentrice et émettrice d'intelligence
pure, qui fait évoluer l'intelligence humaine. L'intelligence pure
induit un comportement humain intelligent. L'instinct induit un
comportement humain instinctif. Les deux comportements doivent rester
séparés. S'ils se mélangent il se créé des comportements anarchiques
qui nuisent et détruisent.

Comment contenir l'intelligence humaine ? Par la Croyance. La Croyance
est là pour séparer l'intelligence de l'instinct et éviter quelle les
exacerbe.

 L'espèce humaine joue un rôle majeur dans l'union des univers matériel
et métamatériel. Ils sont une pièce maitresse dans leur symbiose. Ils
doivent impérativement agir et se comporter avec sagesse et
responsabilité dans leur environnement matériel. S'ils ne le font pas,
les univers matériels et métamatériels ont mis des limites dans
l'erreur humaine au delà desquelles ils s'exposent à un rappel à
l'ordre métamatériel. 

Aucun danger ! Science et Croyance sont différentes, l'une a besoin de
preuves matérielles pour vivre, l'autre a besoin de preuves
intelligentes. Elles ne doivent pas se faire ingérance mais ont
obligation de s'entendre pour que l'évolution humaine soit durable.

Exemple : actuellement c'est la Science seule avec ses dérivés qui font
avancer l'évolution humaine. Comme la Science est intrinsèquement myope
mais extrêmement mécanique, l'évolution avance très vite mais au hasard
et l'évolution humaine vient de buter contre le mur infranchissable du
dérèglement climatique. La Science est dans l'impasse. Elle ne peut
rien faire. Elle ne peut pas avancer parce que pus elle force pour
franchir le mur, plus le mur se renforce. Plus elle cherche des
remplacement au pétrole, plus elle pollue.

La Croyance peut aider l'évolution humaine à se sortir de cette
impasse. La Croyance est claivoyante. C'est son rôle. Elle est capable
de faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de
l'impasse dérèglement climatique puis la remettre en marche avant dans
un autre chemin puis durable, plus serein.
 

Laisses Pascal reposer en paix au musée de la mémoire. Il la bien mérité. Regardes le comme une oeuvre d'art. Il ne peut malheureusement plus rien pour nous !

Nous sommes actuellement dans l'impasse du dérèglement climatique. Nous avons besoin d'en sortir. C'est vital !

Le bienheureux Pascal dans son écrin de soie ne peut plus rien pour nous.


Merci pour la discution !! Very Happy
 

Mon domaine d'action n'est pas du tout la Science. C'est la Croyance.

Je suis un chercheur en Croyance pas un chercheur en Science.

La découverte de la métamatière est une découverte de la Croyance pasde la Science.

Science et Croyance sont différentes

La Science se nourrit de preuves matérielles. La Croyance se nourrit de preuves intelligentes.

Tu m'as condamné à mort virtuelle parce que je suis chercheur en Croyance ? Est ce que tu condamnerais à mort virtiuelle un chercheur en Science ? Non !

Pourquoi ? Parce que la Science domine actuellement l'évolution humaine.

Avant, au temps de Galilée, c'était la Croyance qui dominait l'évolution humaine. Tu te comportes comme un jésuite scientifique des temps modernes !!
 

La métamatière, on ne la voit pas, on ne la sent pas, on ne la perçoit par nos sens matériels. On la perçoit que par l'intelligence.

Il faut la regarder par comparaison.
Notre univers est constitué de matière en perpétuel mouvement. J'ai découvert un deuxième univers ou plutôt le deuxième univers parce qu'il y en a deux et pas un de plus.

Le deuxième univers est aussi puissant que notre univers de matière. Il n'est pas constitué de matière mais d'autre chose que de la matière : de la métamatière. Pas d'antimatière, non. L'antimatière fait partie de l'univers de matière. Il est fait de métamatière. Dans cet univers de métamatiète vivent des êtres vivants fait de métamatière, soumis à des lois naturelles et vtous animés par une énergie, l'intelligence.

Comment voir de la métamatière ?

Pour voir de la métamatière, il faut sortir de notre univers de matière. Les rêves sont une fenètre sur la nature de métamatière accessible aux humains de façon quasi quotidienne. Lorsque l'on rêve, on visionne la nature de métamatière.
 

Science et Croyance sont les deux activités majeures de l'évolution humaine.

La Croyance évolue par des découvertes. La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de la Croyance.

Il y a eu les peintures rupestres, la découverte de la notion d'éternité, la découverte de dieux, la découverte de Dieu et maintenant la suite logique est la découverte de la métamatière.


 C'est pas un dogme. C'est une explication. J'explique la découverte de l'univers de métamatière, ses lois, ses êtres vivants, sa relation avec notre univers de matière, sa relation avec les humains?

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 09:57
 J'ai découvert la métamatière. Je sais. Je regarde la Terre et les
terriens depuis l'extérieur de notre univers de matière. J'ai la vision
sur l'éternité. Eternité avant les terriens, éternité après les
terriens.

La découverte de la métamatière est une évolution de l'intelligence
pure. C'est pas à moi de descendre vers l'intelligence standard. C'est
à vous de monter !
 

Connais-tu cette Croyance dans sa réalité originelle ?
Etais-tu présent au moment de la découverte ?
Non !
Alors regardes cette croyance comme une oeuvre d'art et n'essaies pas
de l'interpréter. Deux milles ans d'évolution te sépare d'elle !

Nos lointains ancètres avaient la vague idée d'un monde autre que notre
monde de matière. Un monde où tout est éternel. On y accède après la
mort de notre corps de matière. Ils avaient nommé ce monde Dieu.

Ca y est c'est fait ! Nous avons découvert ce monde. Nous l'avons
visité en intelligence. Nous avons découvert un monde nouveau, un monde
sans matière avec des êtres vivants fait de métamatière, tous soumis à
des lois naturelles comme dans notre monde de matière et tous animés
par une énergie, l'intelligence. Un univers fait de métamatière aussi
puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.

Nous les terriens nous sommes impliqués dans la super symbiose des
univers. Nous avonsz un rôle actif chargé de responsabilité. Nous
sommes les transmetteurs d'énergie. Nous transmettons l'instinct
matériel en direction du métamatériel et nous recupérons l'intelligence
métamatérielle et nous la diffusons dans la nature de matière.

Sans nous la nature de matière perd sa saveur et se dégrade d'où
l'importance de rester en communication permanente avec la nature de
métamatière détentrice et émettrivce d'intrelligence de façon à
diffuser de l'intelligence responsable. Si on coupe unilatéralement la
communication avec la nature de métamatière notre intelligence corrompt
nos instincts. Il s'en suit des comportements anarchiques qui nuisent
et détruiseent l'environnement matériel.

Et la nature de matière ne peut rien faire. Elle ne peut pas lutter
contre l'intelligence. L'intelligence n'est pas de son monde. Elle,
réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'uintelligence. Elle
ne peut que subir l'intelligence irreesponsable jusqu'à sa destruction
complète.

La nature de métamatière n'a pas donné l'intelligence aux terriens pour
qu'ils détruisent sa partenaire la nature de matière. Si les terriens
nuisent plus qu'ils n'harmonisent, elle va les rapeller à l'ordre. La
nature de métamatière a tout pouvoir sur l'intelligence humaine. 

Tu veux te faire nouveau prophète de la croyance en Dieu ?

Mahomet est le dernier prophète de la croyance en Dieu ! Il n'y en aura plus d'autres !

La croyance en Dieu était un préliminaire à la découverte de l'univers de métamatière.

 L'espèce humaine est indisensable pour l'univers de matière. Il faut toujours, toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière. Compte tenu que tout est mortel dans cet univers que toutes fratries humaines et leur planète habitable finissent par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habiltables de nouvelles fratries humainbes pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Le venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique. Des fratries humaines forcement extraterrestres ont repèré une planète propice à la naissance d'une fratrie humaine : la Terre. Cette planète était dominée par une espèce animale suradaptée : les dinosaures. La naissance d'une fratrie humaine était impossible. Une fratrie humaine ne nait que sous domination mammifère. Il a donc fallu anéantir la domination reptilienne pour que les mammifères se dévellopent jusqu'à leur apogée, les humains.

Comment ont-ils fait pour anéantir la domination des dinosaures ?

Ils ont dévié des météorites de bon calibre, ni trop petites pour avoir l'effet escompté, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, et ils ont ont fait s'écraser sur Terre.

Une bonne volée de météorites ! Une efficacité nucléaire sans effet nocif sur le moyen et long terme ! L'arme idéale
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 08:21

 Dans l'univers de matière, tout bouge, tout tourne, tout vit
d'instinct. Rien n'est fait sciemment. Tout obéit sans possibilité de
dévier aux lois immuables de la nature de matière universelle.

Les galaxies, les étoiles, les planètes tournent en une ronde éternelle
consignée depuis toujours et pour toujours par des lois. Aucune
galaxie, aucune étoile, aucune planète ne peut dévier sciemment de sa
trajectoire céleste. Galaxies, étoiles, planètes, etc. forment la
structure de matière de notre univers en perpétuel mouvement dans le
vide.

Les biodiversités qui peuplent les planètes habitables de l'univers
sont la personnalité de notre univers de matière. Les animaux et les
végétaux vivent tous d'instinct. La nature de matière leur a donné une
façon de vivre et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas vivre
autrement que ce que la nature de matière leur a imposé.
Les baleines par exemple suivent leur migration depuis toujours et pour toujours. Rien ne peut les faire dévier.
Les oiseaux construisent leur nid selon les espèces depuis toujours et
pour toujours. Ils ne peuvent pas dévier de cette façon de faire. Ils
sont bridés par des lois instinctives.
Une espèce de singes cassent des noix avec une pierre de la même façon
depuis toujours et pour toujours. S'ils n'arrivent pas à casser les
noix avec la pierre ils se passeront de noix. Ils n'ont pas la
possibilité de trouver une autre technique. Ils sont bridés par les
liens instinctifs que la nature de matière leur a imposé.

L'énergie qui anime l'univers de matière est l'instinct. Tout vit, tout
tourne d'instinct. Rien est fait sciemment... Sauf chez les humains !!
Eux peuvent vivre sciemment. Ils ne sont pas bridés par les liens de
l'instinct. La nature de matière n'a pas d'emprise sur leurs
comportements. Elle ne peut pas les bridés. Les humains peuvent vivre
comme bon leur semble.
L'espèce humaine peut devenir une épilne dans le pied de la nature de matière.

Pour quelle raison l'espèce humaine est un électron libre dans un monde bridé par l'instinct ?

Parce quelle possède une deuxièlme énergie qui n'existe pas dans
l'univers de matière : l'intelligence. Grâce à l'intelligence, les
humains font tous sciemment. C'est un avantage parce qu'ils sont
libres, c'est aussi un inconvénient parce qu'ils doivent tout apprendre
seuls et parfois faire des erreurs qui met en péril leur évolution.

Les humains sont en perpétuelle évolution parce que l'intelligence est évolutive.
Les animaux et les végétaux n'évoluent pas ou peu parce que leurs
instincts sont bridés par les lois immuables de la nature de matière.

Pour quelle raison l'espèce humaine possède l'intelligence que les autres espèces n'ont pas ?
Parce qu'ils sont situés à l'interface de deux univers qui vivent en
symbiose. Les humains qui font la liaison pour le coté matériel entre
l'univers de matière et l'univers de métamatière. Ils ont l'énergie des
deux mondes, l'instinct du matériel et l'intelligence du métamatériel.

Les humains intelligents sont les ambassadeurs et les bras armés de
l'univers de métamatière chez son partenaire l'univers de matière dans
la mesure ou ils sont en communication permanente avec le métamatériel.


Tant qu'ils agissent en intelligence responsable sous couvert de la
nature de métamatière et en communication avec elle, ils sont la fierté
de l'univers de matière.
S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de
métamatière leur intelligence corrompt leurs instincts. Ils nuisent à
la nature de matière plus qu'ils ne l'harmonisent. Ils deviennent la
honte de l'univers de matière.

 

 Pour quelle raison l'univers de matière a besoin de l'univers de métamatière ?

Les biodiversités installées sur les planètes habitables évoluent
suivant les lois naturelles établies. Compte tenu que toutes les
planètes tournent et bougent, la nature de matière ne peut pas mettre
de limite supérieure à l'adaptation des espèces. Toutes les espèces
animales et végétales tendent donc vers une suradaptation pour la
domination qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la
planètes pour des millions d'annèes. Exemple pour la Terre : les
dinosaures.
La biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale
suradaptée n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière.
L'espèce laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire
pour vivre.

Une biodiversité idéale est une biodiversité issue de l'intelligence
humaine. Pour établir une biodiversité idéale sur une planète habitée
par une espèce suradaptée, il suffit d'y faire naître une fratrie
humaine. C'est ce qui s'est passé sur Terre. La Terre était sous
domination des dinosaures. Ce n'était pas une biodiversité idéale pour
l'univers de matière. Une ou des fratries humaines extraterrestres ont
annulé cette domination ce qui a permis aux mammifères primitifs de se
dévelloper jusqu'à son apogée, une nouvelle fratrie humaine ; les
terriens !

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 08:24

 Je maitrise totalement la découverte de l'univers de métamatière. Je
l'ai visité en intelligence. J'ai visionné ses êtres vivants, son
environnement, ses lois, sa relation avec notre univers de matière, sa
relation avec les humains.

Jusqu'à préesent, les terreins en avaient seulement une idée, une
ébauche avec les croyances en dieux et en Dieu. Maintenant c'est fait !
On l'a découvert. C'est bien un univers aussi puissant que notre
univers de matière avec ses êtres vivants, sa nature, ses lois, son
énergie. Il est la symétrie métamatériel de notre univers de matière.

Cette découverte nous ouvre les portes de deux univers, de notre
univers de matière avec la connaissance d'autres fratries humaines
extraterrestres et de l'univers de métamatière avec la connaissance de
sa nature.
 

La Croyance et la Science gardent leur intégrité et sont
évolutives. Elles évoluent toutes deux par des découvertes faites
par des chercheurs en Croyance qui deviennent des génies en Croyance
selon l'importance et la valeur de leur découverte.


 Des preuves matérielles grâce à des outils matériels performants. La
Science est tributaire de l'efficacité de ses outils matériels pour
évoluer. Seules les preuves matérielles font foi en Science. Les
preuves intelligentes sont bannies.


 La Croyance a besoin de preuves intelligentes pour évoluer. Elle est
tributaire de l'efficacité de son outil intelligence. Seules les
preuves intelligentes font foi en Croyance. Les preuves matérielles
sont bannies.
 

La Croyance évolue pour s'édapter. Actuellement la Science domine
l'évolution humaine. La Croyance se raproche donc de la Science pour
qu'ensemble elles sortent les terriens de l'impasse dérèglement
climatique et les fassentévoluer de façon durable. 

Science et Croyance gardent leur intégrité mais doivent faire évoluer
la main dans la main les terriens. La Science comme moteur de
l'évolution,la Croyance comme guide de l'évolution.

 L'évolution humaine s'est servie uniquement du moteur Science pour
avancer. Elle a écarté le guide Croyance des rouages de son évolution.
Et voilà le résultat, le moteur Science, lancé à plein régime et au
hasard, a précipité l'évolution humaine dans le fossé dérèglement
climatique. Ce n'est pas entièrement de la faute de la Science. La
Croyance était trop devenue obsolète par l'apport de preuves
matérielles.

La Croyance vient d'évoluer avec la dévouverte de l'univers de
métamatière. Elle a fait le pas vers la Science. La Croyance est
maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution
humaine avec sa partenaire la Science.

Le moteur Science et le guide Croyance la maion dans la main,
voilà la solution pour faire retrouver un chemin durable aux
terriens. 

L'heure n'est plus à courtiser. L'heure est sortir les humains du
bourbier dérèglement climatique et de les guider dans des chemins plus
surs. C'est impératif ! C'est vital !

Ce n'est pas à la Science évoluée de descendre au niveau d'une Croyance
obsolète. C'est à la Croyance de monter au niveau de la Science. C'est
ce quelle" vient de faire. Elle vient de decouvrir la métamatière. Elle
vient de faire le pas qui la place désormais au niveau de la Science. 

Jung est mort et entérré. Le Terrien est bien vivant et il souffre. Il
a besoin de retrouver un avenir serein et durable. Jung ne peut plus
rien pour le Terrien. La Croyance à l'univers de métamatière peut
sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique. Il suffit que
l'évolution humaine lui en donne les moyens c'est çà dire quelle lui
redonne son rôle de guide de l'évolution humaine.
 

Un esprit est un être vivant de la nature de métamatière. Il a une vie.
Il a aussi une gestation. La Gestation d'un esprit se déroule dans la
nature de matière au travers de la vie d'un humain.

Le comportement humain gestateur produit naturellement des molécules de
métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent, un foètus
d'esprit. Le foétus d'esprit mémorisent toutes les molécules de
métamatière qui se dégagent du comportement de son gestateur humain
sans rien arbiter. il mémorise ce qui est bien pour lui comme ce qui
est mal pour lui.

La mort du corps humain gestateur correspond a la naissance de
l'esprit. L'anatomie de l'esprit est l'ensemble des molécules
métamatérielles produites par le comportement humain gestateur.

Dès la naissance, la nature de métamatière juge si le nouvel esprit est
viable ou non viable au regard des lous métamatérielles. S'il est jugé
viable, tout va bien pour lui. Il accède de suite aux hautes sphères de
la natiure de métamatière. S'il est jugé non viable, il ne meurt
pas.Lamort n'existe pas dans la nature de métamatière. Il erre dans les
basses sphères de la nature de métamatière, des lieux saturés
d'angoisses métaphysiques qui oblige le malheureux esprit a
s'amméliorer. Il ne peut apss'accommoder de det état.

Par un processus défiant les lois matérielles, après la mort de son
corps de matière, l'humain gestateur se se voit vivre dans la vie de
l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

L'hygienne pour un humain est donc d'oreinter son comportement matériel
le plus métamatériellement conforme de façon à produire des molécules
de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un
esprit le plus viable que possible.

 Un esprit est un être vivant de la nature de métamatière. Il a une vie.
Il a aussi une gestation. La Gestation d'un esprit se déroule dans la
nature de matière au travers de la vie d'un humain.

Le comportement humain gestateur produit naturellement des molécules de
métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent, un foètus
d'esprit. Le foétus d'esprit mémorisent toutes les molécules de
métamatière qui se dégagent du comportement de son gestateur humain
sans rien arbiter. il mémorise ce qui est bien pour lui comme ce qui
est mal pour lui.

La mort du corps humain gestateur correspond a la naissance de
l'esprit. L'anatomie de l'esprit est l'ensemble des molécules
métamatérielles produites par le comportement humain gestateur.

Dès la naissance, la nature de métamatière juge si le nouvel esprit est
viable ou non viable au regard des lous métamatérielles. S'il est jugé
viable, tout va bien pour lui. Il accède de suite aux hautes sphères de
la natiure de métamatière. S'il est jugé non viable, il ne meurt
pas.Lamort n'existe pas dans la nature de métamatière. Il erre dans les
basses sphères de la nature de métamatière, des lieux saturés
d'angoisses métaphysiques qui oblige le malheureux esprit a
s'amméliorer. Il ne peut apss'accommoder de det état.

Par un processus défiant les lois matérielles, après la mort de son
corps de matière, l'humain gestateur se se voit vivre dans la vie de
l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

L'hygienne pour un humain est donc d'oreinter son comportement matériel
le plus métamatériellement conforme de façon à produire des molécules
de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un
esprit le plus viable que possible.
   

Un esprit a une gestation dans la vie quotidienne d'un humain.
Une fois nébdans la nature de métamatière, il vit éternellement. Il ne
meurt jamais : la mort n'existe pas dans l'environnement métamatériel.
Il n'est pas non plus figé dans l'éternité. Il se renouvelle dans la
nature de matière au travers de parrainage de vies humaines.

L'esprit va parrainer des vies humaines. Il va récupérer les molécules
de métamatière produitent par les comportements humains et s'en servir
pour évoluer en instinct. En évoluant en instinct il améliorera son
comportement et son environnement métamatériel. En contre partie il va
faire évoluer l'intelligence de ses partenaires humains lesquels vont
améliorer leur comportement et leur environnement matériel.

Le rapport entre les humains et les esprits sont symbiotiques. Humains
et esprits vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.

Plus un humain améliore son comportement et son environnement matériel,
plus les molécules de métamatière produites le comportement seront
conformes métamatériellement. L'esprit partenaire s'en rassasie sans
retenue.

Plus l'esprit améliore son comportement et son environnement
métamatériel plus les humains partenaires améliorent leur comportements
et leur environnement matériel.


 Sa découverte a fait son temps. Elle n'est plus efficace pour le notre.
Entre sa découverte et nous deux millénaires nous séparent. C'est
beaucoup trop. Elle a toute sa place au musée de la Croyance bien
gardée par les gardiens de musée et au regard des nostalgiques.

Tu as raison de garder cette découverte. C'est une autentique
découverte de la Croyance. Elle a fait du bon travail en Croyance mais
elle est devenue obsolète et a été écarté des rouages de l'évolution
humaine.

Notre évolution s'est faite seulement avec la Science sans la Croyance.
Le problème est que la Science est myope. Elle fait avancer mais au
hasard. Elle peut le meilleur comme elle peut le pire. Le pire nous ne
connaissons. La Science, lancée à plein régime, a précipité notre
évolution contre le mur du réchauffement climatique.

La Croyance a évolué avec la découverte de la métamatière. Elle est
maintenat en mesure de reprendre son rôle de guide. Elle en a les
moyens. Elle va faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la
dégager de l'impasse dérèglement climatique. Elle va la faire tourner
puis la remettre en marche avant dans un chemin plus durable. La
Science ne peut pas le faire. Ce n'est pas son rôle. Elle a un rôle de
moteur âs de guide. La Croyance peut le faire. Elle est intrinsèquement
clairvoyante. Son rôle est de guider l'évolution des humains

 Un esprit a une gestation dans la vie quotidienne d'un humain.
Une fois né dans la nature de métamatière, il vit éternellement. Il ne
meurt jamais : la mort n'existe pas dans l'environnement métamatériel.
Il n'est pas non plus figé dans l'éternité. Il se renouvelle dans la
nature de matière au travers de parrainage de vies humaines.

L'esprit va parrainer des vies humaines. Il va récupérer les molécules
de métamatière produitent par les comportements humains et s'en servir
pour évoluer en instinct. En évoluant en instinct il améliorera son
comportement et son environnement métamatériel. En contre partie il va
faire évoluer l'intelligence de ses partenaires humains lesquels vont
améliorer leur comportement et leur environnement matériel.

Le rapport entre les humains et les esprits sont symbiotiques. Humains
et esprits vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.

Plus un humain améliore son comportement et son environnement matériel,
plus les molécules de métamatière produites le comportement seront
conformes métamatériellement. L'esprit partenaire s'en rassasie sans
retenue.

Plus l'esprit améliore son comportement et son environnement
métamatériel plus les humains partenaires améliorent leur comportements
et leur environnement matériel. 

Sa découverte a fait son temps. Elle n'est plus efficace pour le notre.
Entre sa découverte et nous deux millénaires nous séparent. C'est
beaucoup trop. Elle a toute sa place au musée de la Croyance bien
gardée par les gardiens de musée et au regard des nostalgiques.

Tu as raison de garder cette découverte. C'est une autentique
découverte de la Croyance. Elle a fait du bon travail en Croyance mais
elle est devenue obsolète et a été écarté des rouages de l'évolution
humaine.

Notre évolution s'est faite seulement avec la Science sans la Croyance.
Le problème est que la Science est myope. Elle fait avancer mais au
hasard. Elle peut le meilleur comme elle peut le pire. Le pire nous ne
connaissons. La Science, lancée à plein régime, a précipité notre
évolution contre le mur du réchauffement climatique.

La Croyance a évolué avec la découverte de la métamatière. Elle est
maintenat en mesure de reprendre son rôle de guide. Elle en a les
moyens. Elle va faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la
dégager de l'impasse dérèglement climatique. Elle va la faire tourner
puis la remettre en marche avant dans un chemin plus durable. La
Science ne peut pas le faire. Ce n'est pas son rôle. Elle a un rôle de
moteur âs de guide. La Croyance peut le faire. Elle est intrinsèquement
clairvoyante. Son rôle est de guider l'évolution des humains 


 
Jésus de Nazareth a fait sa découverte à un instant T de l'évolution
humaine puis il est mort et personne ne peut parler à sa place ni
changer une seule virgule de sa découverte. Tu es gardien de sa
découverte ? C'est respectable ! C'est un chef d'oeuvre de la Croyance.
Mais ne changes rien et ne la déformes pas. Tu deviendrais un charlatan
en Croyance.

     
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 08:18

 Seule l'espèce humaine possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct et peuvent passortir des liens instinctoifs que la natiure de matéière leur a imposé.

Heureusement pour elle ! Elle a déja tant à faire avec l'intelligence humaine. Si les animaux et les végétaux possèdaient l'intelligence, se serait ingérable pour elle.


 L'intéret pour la natuure de matière d'avoir une espèce intelligente et libérée des liens instinctifs est de veiller au bon fonctionement de sa biodiversité.
 

Oui, et tu le fais sciemment parce que tu possèdes l'intelligence ! Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelliegnec. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne font rien sciemment. Ils font ce que la nature de matière leur a imposé sans possibilité de dévier.

Rien est fait sciemment dans l'univers de matière. Tout bouge, tout tpourne, tout vit d'instinct semlon les lois immuables de la nature de matière.

Seule l'espèce humaine peut sortir des liens instinctifs parce quelle possède une deuxième énergie, l'intelligence. Elle peut agir sciemment. Elle apour rôle de veiller au bon fonctionnement de la biodiversité matériel et le cas échéant la rétablir.
 

Les arbres vivent d'instinct sans possibilité de sotir des liens instinctifs que la nature de matière leur a imposé depuis toujpurs et pour toujours.

Dans tout l'univers de matière seule l'espèce humaine est capable de sortir des liens instinctifs et de vivre comme bon lui semble.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 09:46

 Science et Croyance sont évolutives. Elles ne sont pas figées. Elles
sont en perpétuelle évolution. Elles évoluent par des découvertes
faites par des chercheurs en Science et en Croyance. Dieu est une
découverte de la Croyance, l'univers de métamatière est une autre
découverte de la Croyance.

Les deux actvités ne se mélangent pas et gardent leur intégrité. Elles
doivent néanmoins s'entendre et faire évoluer la main dans la main les
humains pour qu'ils trouvent un dévellopement durable et serein.
 

Il n'y a pas de causalité ou de finalité !!

La Science étudie la matière, la nature de matière et l'univers de matière.
La Croyance étudie la métamatière, la nature de métamatière, l'univers
de métamatière, sa relation avec l'univers de matière et les humains.
 

Elles sont tout à fait comparables. Elles évoluent exactement pareil,
avec des découvertes. Seules changent les lois des natures étudiées.
La nature de matière a des lois immuables. Tout est mortel dans cet
environnement. Tout se renouvelle sans cesse sabs jamais se réssasier.
La nature de métamatière a aussi des lois immuables. Tout est éternel
dans cet environnement. Tout naît, tout vit sans jamais mourir. La mort
n'existe pas dans la nature de métamatière.
 


La Science a besoin de preuves matérielles pour être viable.
En Croyance les preuves matériellessont bannies. Seules les preuves
intelligentes font foi. Si on apporte des preuves matérielles à) une
croyance, elle vole en éclats. Ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas
non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète. C'est ce qui
s'est passé avec la croyance en Dieu. La Science a apporté les preuves
matérielles que Dieu n'est pas dans les Cieux.

 La Croyance doit se rapprocher de la Science pour qu'ensemble elle fassent évoluer les humains de façon durable. Ta "transsubstanciation" est là pour faire fuir la Science !!! 


Les humains et les esprits ont une communauté de sort. Ils ont
l'énergie des deux mondes. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Ils
héritent tout deux des sp"écificités des deux mondes.

Le corps matériels des humains est mortel mais les humains eux sont
éternels. Les humains ne meurent jamais. Après la mort de leur corps de
matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour
l'éternité.

Le corps métamatériel des esprits est étenel mais les esprits eux se
renouvellent dans le matériel. Les esprits ne sont pas figés dans
l'éternité. Ils se renouvellent dans la nature matérielle en parrainant
des vies humaines.

Les humains gestateurs d'esprit après la mort de leur corps de matière
se voient vivre dans la vie de leur esprit. Ils se voient eux aussi se
renouveller dans la nature de matière et parrainer des vies humaines.
 

Tes "Chakras" font fuir la Science.

La découverte de l'univers de métamatière est le pas de la Croyance
vers la Science. C'est impératif ! La Science et la Croyance doivent
faire évoluer les humains ensemble pour qu'il puissent évoluer de façon
durable. La Science comme moteur de l'évolution, la Croyance comme
guide de l'évolution. 


Non, tes prières restent dans le matériel et ne passent pas dans le
métamatériel. Tu peux prier tant que tu veux, aucune de tes prières ne
passent dans la métamatériel.

C'est ton comportement quotidient et uniquement ton comportement
quotidient qui produit les molécules de métamatière lesquelles passent
dans la nature de métamatière et s'assemblent en un ensemble cohérent,
un esprit. Les humains sont des gestateurs d'esprits. Leur
comportements quotidient produit les moléciules de métamatière
nécessaire à la formation d'un être métamatériel.

Un esprit vit dans la nature de métamatière et il se forme dans la nature de matière.
Un esprit vit da,ns la nature de matière et il se voit vivre dan,s la nature de métamatière pour l'éternité.
 


 
La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Les éléments
métamatériels étant sans matière l'idée de place, de masse n'est pas de
rigueur dans cette nature. Tout nouvel arrivant a autant de place et de
chance pour se dévelloper.

La nature de matière est tenue de se protéger contre l'excès de
matière. Tout est mortel chez elle. Tout se renouvelle sans cesse.
La nature de métamatière n'est pas tenue de se protéger contre l'excès de matière. Tout est éternel chez elle.


 Ce qui passe dans la nature de métamatière ce sont les molécules de métamatière produites par ton comportement matériel quotidient.

Donc rien ne sert de prier. Les prières restent dans la nature de matière. Il est préférable d'adapter son comportement matériel quotidient de façon à ce qu'il produise le plus que possible des molécules de métamatière saines lesquelles seront notre patrimoine métamatériel après la mort de notre corps de matière.

 L'évidence est là : nous sommes supérieurs !

Notre supériorité est due à la deuxième énergie que les animaux et les végétaux n'ont pas : l'intelligence. Eux n'ont que l'instinct pour vivre.

Nous sommes supérieurs à eux, nous devons être responsables vis à vis d'eux et de la nature de matière.

 La Croyance est évolutive donc elle est ouverte !

Elle évolue par des découvertes. Tout le monde, sans restriction, peut
tenter de faire évoluer la Croyance en mettant sa croyance sur le
marché ouvert de la Croyance. Au final, seules les preuves
intelligentes qui se dégageront des croyances feront la différence
entre le vrai du faux en Croyance, entre le génie et le charlatan en
Croyance.
 


Mon rôle est d'expliquer la découverte de l'univers de métamatière, pas de convaincre !

Tu expliques ta croyance sans chercher à convaincre !

Nous dicutons sans nous convaincre, c'est bien !! 


Pas compris !! Désolé !
Ah si je viens de comprendre !! Tu fais
allusion à un ancien génie en Croyance ! Lui c'était un marché matériel
dans un temple métamatériel. C'était pas compatible !
Moi c'est un marché métamatériel dans une Croyance qui étudie la nature de métamatière. C'est compatible ! :-)



     
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article