Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 08:08
 Nous étions mammifères primitifs !! pas animaux !!

La naissance du Terrien sur Terre ne sait pas faite de façon hasardeuse. Elle été soigneusement préparé et provoqué. La naissance d'une fratrie humaine comme le Terrien ne se fait jamais au hasard de la génétique elle se provque sciemment par l'intelligence.

Pourquoi ?

Parce que la nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèce qui s'intègrent dans son harmonie. Hors le Terrien est, pour l'heure, hautement nuisible pour son environnement. Sa venue sur Terre ne s'est donc pas faite au hasard de la génétique comme se font les venues des espèces animales et végétales.

La fécondation du Terrien fut l'union d'une intervention intelligente forcement extraterrestre et d'un milieu instinctif : la nature terrestre. Une ou des fratries humaines extraterrestres ont fécondé la nature terrestre de leur intelligence en annulant la domination des dinosaures pour favoriser le développement des mammifères jusqu'à, leur apogée : les terriens.

La gestation du Terrien fut la période où son anatomie s'est longuement affinée pour devenir le summum de la nature de matière, du mammifère primitif à l'Australopitèque, de l'Ausralopitèque à l'Homme de Cro-magnon.

La naissance du Terrien fut le moment o la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence.

Il se démarque depuis des animaux et des végétaux.

Nous avons l'intelligence en plus de 'instinct. Eux ne l'ont pas. Ils n'ont que l'instinct. C'est ce qui nous différecie des animaux et des végétaux.

Nous formons une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Nous ne sommes pas des animaux et encore moins des végétaux. Nous sommes des humains.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 08:43
J'ai découvert la métamatière ce qui a eu pour effet de me propulser en dehors de notre univers de matière.

Vous, vous regardez et comprenez à partir de la Terre. Moi je regarde et je comprend à partir de l'extérieur de notre univers de matière. J'ai la vision global des choses. Je vous explique ce que je vois.
Je peux sonder le fin fond de notre univers de matière pour observer la façon de vivre de nos voisins humains extraterrestres pour exemple d'évolution durable.
Je peux visionner le passé éternel des humains, leur rôle et leur responsabilité dans l'univers de matière, leur façon d'éterniser l'espèce humaine.
Je peux connaitre le passé des terriens, leur présent et leur futur proche et lointain.

Tout cela grâce à la découverte de l'univers de métamatière !

La croyance à l'univers de métamatière est un guide fiable pour une évolution humaine durable et sereine.

La Croyance comme sa partenaire la Science sont évolutives.

Pourquoi ?

Parce que Science et Croyance sont issue de l'intelligence et l'intelligence humaine et évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Pas de Science ni de Croyance chez les animaux et les végétaux. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct.

Comme la Science la Croyance évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance.

Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance des charlatans aux génies en passant par les généralistes, les spécialistes et le chercheurs.

Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet sont des génies en Croyance. Leur découverte ont fait évoluer la Croyance. Elles ont comblé le besoin naturel de croire de centaines de générations et le font encore. Elles ont guidé l'évolution humaine pendant des millénaires mais, trop anciennes, elles ont maintenant été écarté des rouages de l'évolution humaine.

L'évolution s'est faite seulement avec le moteur Science. Les terriens ne savaient pas qu'avancer seulement avec le moteur Science sans le guide Croyance finit inévitablement dans le fossé dérèglement climatique.

Ils savaient, pour l'avoir connu, que se servir seulement du guide Croyance et marginaliser le moteur Science finit inévitablement dans la stagnation de l'Inquisition.

La solution durable et sereine est une utilisation égale du moteur Science et du guide Croyance pour avancer.

Je suis en contact direct avec la nature de métamatière sans intermédiaire humain. Je vous explique ce que la nature de métamatière me montre : la nature de métamatière ne se trompe jamais.

Moi, quand je fout dehors mon chat parce qu'il me réveille la nuit en miollant à la porte de ma chambre, je ne le torture pas. C'est lui qui me torture !!

Par contre, le scientifique ou le dresseur qui cherche à déceler des traces de comportements intelligents ou à provoquer des changements de comportements chez un animal en exacerbant ses instincts, c'est lui arracher des changements de comportements sous la torture. Ces changements de comportements ne sont pas crédibles. Ils sont issus de la souffrance et du dressage. Ils ne sont pas issus des béatitudes matérielles ou de l'intelligence.

Comment se déroule l'évolution de l'intelligence d'une fratrie humaine comme le Terrien ?

Une chose à savoir, l'intelligence est une énergie métamatérielle, pas une énergie matérielle. C'est l'instinct l'énergie matérielle. La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence comme la nature de matière est détentrice et émettrice d'instinct.

C'est la nature de métamatière qui fait évoluer l'intelligence des fratries humaines de l'univers de matière.

Comment s'y prend elle ?

A un instant T de l'évolution de la fratrie humaine, la nature de métamatière dote un humain d'un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement avec comme rôle de l'expliquer à ses contemporains.

Les humains premiers repèrent l'intelligence qui se dégage des explications de l'humain indicateur. Ils se rapprochent de lui en intelligence. ils arrivent à son niveau en intelligence. Puis ils s'éloignent de lui en intelligence. Les humains suiveurs suivent les humains premiers

Lorsque les premiers sont trop en avant des explications de l'indicateur, ils avancent au hasard et risquent de se perdre dans des chemins funestes. La nature de métamatière dote un nouvel indicateur d'un surplus d'intelligence. Les premiers le repèreront, le rejoindront puis le dépasseront en intelligence et ainsi de suite jusqu'à la disparition naturelle de la fratrie humaine sur sa planète habitable.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 08:42
On est ni dans la Poésie ni dans le Science. On est dans la Croyance. La métamatière est une découverte de la Croyance. La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance. Science et Croyance sont les activités majeures de l'évolution humaine. Elles doivent évoluer de concert. Si l'une et en retard par rapport l'autre cela crée un déséquilibre néfaste à l'évolution humaine.

Mais l'évolution humaine peut très bien se servir seulement de la Science et se passer de la Croyance pour avancer ?!?!

Oui, mais sans le guide Croyance, elle avance au hasard et finit inévitablement perdue dans une impasse. C'est ce qui vient de se passer. L'évolution humaine s'est perdu dans une impasse de la matérialité et vient de buter contre le mur infranchissable du dérèglement climatique. Son avenir est bouché. C'est malsain pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer.

La nature de matière a bridé les comportements des animaux et des végétaux par des lois idéales et immuables. Elle a, par exemple, bridé la façon idéale de se nourrir des chimpanzés. Elle a aussi bridé la façon idéale de construire un nid pour les oiseaux. Chimpanzés, oiseaux, animaux ou végétaux, tous vivent d'instinct et ne peuvent pas sortir des liens instinctifs.

Les humains exacerbent les instincts de certains animaux, les plus évoluer en instinct, pour se persuader qu'ils ont l'intelligence. Ils leurs promettent des récompenses !! Ces pauvres animaux changent finalement de comportements mais ce sont des changements arrachés sous la torture.

L'intelligence est l'énergie qui anime la métamatière.

L'instinct est l'énergie qui anime la matière.
Les animaux et les végétaux étaient à nos cotés lorsque nous étions en gestation, lorsque nous étions australopitèques. Nous sommes nés intelligents. Nous sommes nés Homme de Cro-Magnon. Les animaux et les végétaux sont restés animaux et végétaux. Ils n'ont pas eu de naissance intelligence. Ils sont restés seulement instinctifs.

En naissant intelligent, nous avons pris une voie accendante. Une voie en perpétuelle évolution. Eux sont restés tel quel. Depuis la nuit des temps les oiseaux font le même type de nid et le fera toujours. Nous, il y a belle lurette que nous ne vivons plus dans des grottes.
u ne meurs jamais en rêve. Tu te vois peut être mourir en rêve mais tu ne meurs pas en rêve. Au prochain sommeil tu recommences à rêver.

Une fois ton corps mort, ton cerveau mort, tu rêveras pour l'éternité. La mort n'existe pas dans la nature de matamatière.

Pourquoi ?

Parce que la nature de métamatière n'est pas tenue de se protéger contre l'excès de matière. Son environnement étant fait de métamatière, l'idée de place, de masse, n'est pas de rigueur. Tout nouvel arrivant a autant de place et de chance pour se développer.

La nature de métamatière est néanmoins tenue de se protéger de la non conformité. comme la mort n'existe pas, elle utilise un autre moyen : le coté angoisse s'élargit considérablement Le malheureux être métamatériel non conforme ne peut pas s'accomoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:02
Ni le ver de terre ni le dauphin ne possède l'énergie qui permet de sortir des liens de l'instinct. La nature de matière a bridé leurs comportements par les liens de l'instinct selon les espèces et ne revient pas dessus. Les animaux et les végétaux ne peuvent pas se libérer de ces liens et avoir les comportements qu'ils veulent.

Seuls les humains sont capables de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leur semble. Ils ont une deuxième énergie : l'intelligence. Cette énergie n'appartient pas à l'univers de matière. La nature de matière ne la maitrise pas. Elle est même vulnérable à l'intelligence. L'intelligence peut nuire et détruire la nature de matière. L'instinct ne le peut pas. Il appartient à la nature de matière. La nature de matière le maitrise.

L'intelligence ne se trouve pas chez les animaux et les végétaux. Ils ont seulement l'instinct. Leurs comportements sont bridés par les liens de l'instinct. Ils ne peuvent pas nuire ni détruire la nature de matière.

L'intelligence se trouve uniquement chez les humains. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Ils peuvent se libérer des liens de l'instinct. Ils sont capables du meilleur comme du pire. Ils peuvent harmoniser l'environnement matériel comme ils peuvent le détruire.

Quelle activité peut arbitrer ?

La Croyance est là pour maintenir séparer l'instinct et l'intelligence sinon ces énergies se mélangent. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Le mélange explosif produit des comportements humains anarchiques qui cancérisent et détruisent la nature de matière.

Les rêves sont une vision sur la nature dde métamatière accessibles aux humains de façon quasi quotidienne.

La particularité de la nature de métamatière est que tout est éternel. La mort n'existe pas dans cet environnent. La preuve ? On ne meurt jamais en rêve !

La nature de matière a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine. Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence ça deviendrait ingérable pour elle. Elle a bridé leurs comportements par les liens de l'instinct et ne revient pas dessus.

L'intelligence humaine est à comprendre dans le contexte global de la symbiose des univers matériel et métamatériel. Sinon c'est une abération. La nature de métamatière à doté les humains de son intelligence pour qu'ils agissent sous son nom chez sa partenaire matérielle. Ils doivent agir seulement avec son aval.

La nature de métamatière ne s'intéresse qu'aux humains. Elle ne s'ingère pas chez les animaux ni chez les végétaux.


L'intelligence est l'énergie qui anime les éléments de la nature de métamatière.

L'intelligence humaine est l'énergie métamatérielle qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble.



Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 07:43
J'espère bien que vous le savez !! Smile Vous êtes des terriens. Vous souffrez vous aussi de l'avenir bouché par le dérèglement climatique.

Mais votre déontologie : la matérialité, vos entreprises et vos lobbies matériels ne l'entendent pas de cette oreille !! Ils sont arrivés au summum de la matérialité. Ils y sont très bien. En aucun cas ils voudraient se saborder pour reculer. C'est tout à fait normal !!

En aucun cas ils reculeraient pour se dégager de l'impasse dans laquelle ils se sont engagés. Au contraire, ils forcent le mur. Ils apportent encore plus de matérialité au summum de la matérialité.

Erreur fatale !!

La solution est d'apporter autre chose que de la matérialité : de la métamatérialité. Remettre la Croyance à sa place comme guide de l'évolution humaine. La matérialité n'est pas sa déontologie. Elle est capable de la faire reculer un peu sans difficulté.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 07:40
La Croyance entend les gémissements du moteur Science quand l'évolution humaine lui demande d'avancer coute que coute, quitte à détruire la planète : avancer ! oui ! mais où ? Dans quelle direction ? Dans la direction du mur ? Plus le moteur force Science, plus le mur dérèglement climatique se renforce !

Le guide Croyance sait comment sortir les terriens de l'impasse bouchée par le dérèglement climatique dans laquelle ils se sont perdus.

Elle fera reculer un peu le véhicule évolution humaine pour mieux le dégager de l'impasse dérèglement climatique.

Elle lui fera faire un virage significatif.

Puis elle le remettra en marche avant dans un chemin plus durable et plus serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 07:39
Pour qu'un végétal, un animal ou un humain puissent vivre dans la nature de matière, ils leurs faut un corps de matière et une énergie pour faire fonctionner le corps. C'est l'instinct.

Un corps sans l'énergie instinct est un corps mort.

Dans la nature de métamatière, l'énergie qui fait fonctionner les êtres métamatériels est l'intelligence.

L'espèce humaine fait exception dans la nature de matière. Elle n'a pas une seule énergie, l'instinct, comme les animaux et les végétaux. Elle en a deux. Elle a l'énergie de la nature de matière, l'instinct et l'énergie de la nature de méamatière, l'intelligence.

L'espèce esprit fait exception dans la nature de métamatière. Elle n'a pas une seule énergie, l'intelligence, comme les autres êtres métamatériels. Elle en a deux. Elle a l'énergie de la nature de métamatère, l'intelligence et l'énergie de la nature de matière, l'instinct.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. La Science n'a jamais réussit et ne réussira jamais à les visionner. Ils sont issus d'un esprit en gestation dans notre vie quotidienne. Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit.

Notre cerveau mort, nous rêvons quand même pour l'éternité.

Impossible en même temps de vivre dans la nature de matière et de visionner la nature de métamatière. Pour rêver et visionner de la métamatière, il est impératif de quitter momentanément ou définitivement le monde de matière dans une demie mort, le sommeil, une trois quart mort, le coma ou la mort définitive.

Seule l'espèce humaine a accès à la nature de métamatière. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès.
Seule l'espèce humaine rêve. Les animaux et les végétaux ne rêvent pas.

Dans tout l'univers de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. Les autres éléments matériels sont mus seulement par l'instinct.

Quand l'évolution humaine demande aux scientifiques de trouver de nouvelles armes de destruction massive ils s'exécutent sans broncher. Quand elle leurs demande de trouver de nouveau vaccins, ils s'exécutent sans plus broncher !!

La Science est un moteur. Elle a vocation à faire avancer. Elle n'a pas vocation à guider et à voir loin. Si elle voyait loin, elle n'aurait pas prospecté, extrait et distillé le pétrole à ce rythme éffreiné.

La Croyance est un guide d'évolution. Elle n'a pas vocation à faire avancer. Elle est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique. Elle voit loin, très loin, éternellement loin mais ne peut pas faire avancer.

La Croyance ne bénit plus le guerres depuis belle lurette C'est la Science qui les bénit maintenant. Via sa filiale Pétrochimie, elle bénit les guerres d'Irak, d'afghanistan et voudrait bien bénir une guerre en Iran.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 07:58
La Science est le moteur du véhicule évolution humaine.

Quand l'évolution humaine lui dit d'avancer, elle avance.
Quand elle lui dit de prospecter, d'extraire et de distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute.
Quand elle lui dit de fabriquer des bombes, pas de problème !
Quand elle lui demande fabiquer encore plus de vecteurs de pollution, elle s'exécute sans discuter.
Quand elle lui demande de trouver de nouveaux vaccins, elle en cherche.

La Science est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. Elle fait seulement avancer sans savoir où elle va. Elle a un rôle de motricité mais pas un rôle de guide.

Le rôle de guide revient à la Croyance. Elle est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique. Elle guide mais ne peu pas faire avancer.

Quand le véhicule évolution humaine se sert uniquement de la Croyance, elle n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer.

Quand le véhicule évolution humaine se sert uniquement de la Science; elle avance certes mais au hasard et elle finit inévitablement dans une impasse te que nous sommes actuellement avec le dérèglement.

La solution durable est une évolution humaine qui se sert en même temps du moteur Science et du guide Croyance pour avancer.


La Croyance est faite de croyances ; toute les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités.

L'antimatière n'a rien à voir avec la métamatière.

L'antimatière appartient à l'univers de matière.
La métamatère appartient à l'univers de métamatière.

L'antimatière est étudiée par la Science.
La métamatière est étudiée par la Croyance.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 07:37
La Science est le moteur du véhicule évolution humaine. Quand l'évolution humaine lui dit d'avancer, elle avance. Quand elle lui dit de prospecter, d'extraire et de distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute. Quand elle lui dit de fabriquer des bombes, pas de problème ! Quand elle lui demande fabiquer encore plus de vecteurs de pollution, elle s'exécute sans discuter. Quand elle lui demande de trouver de nouveaux vaccins, elle en cherche. La Science est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. Elle fait seulement avancer sans savoir où elle va. Elle a un rôle de motricité mais pas un rôle de guide. Le rôle de guide revient à la Croyance. Elle est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique. Elle guide mais ne peu pas faire avancer. Quand le véhicule évolution humaine se sert uniquement de la Croyance, elle n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. Quand le véhicule évolution humaine se sert uniquement de la Science; elle avance certes mais au hasard et elle finit inévitablement dans une impasse te que nous sommes actuellement avec le dérèglement. La solution durable est une évolution humaine qui se sert en même temps du moteur Science et du guide Croyance pour avancer.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 08:36
Je suis chercheur en Croyance, pas gourou ! Laughing

C'est vous qui faites vivre l'explication de la découverte de l'univers de métamatière. C'est à vous de vous prendre en
charge. Montrez que vous avez plus besoin de l'explication d'un chercheur en Croyance que l'encadrement d'un gourou.

La nature de métamatière a besoin de terriens premiers pour faire évoluer l'intelligence et les comportements intelligents des terriens afin qu'ils sortent de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science, ses dérivés, ses lobbies et sa déontologie, la matérialité, les ont mené.

Ce ne sont pas mes explications qui sont figées ; je maîtrise totalement la découverte de la métamatière.
Ce sont vos questions basiques qui se répètent sans cesse comme si votre intelligence et votre curiosité avaient du mal à passer à un degré supérieur !!!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article