Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 07:53
Mon domaine d'activité est la Croyance, pas la Science. Je suis chercheur en Croyance pas chercheur en Science.

Dans l'univers de matière tout est mu par l'instinct. Tout tourne, tout bouge, tout vit, d'instinct. Pas l'ombre d'une intelligence. De l'infiniment grand à l'infiniment petit en passant par les animaux et les végétaux, rien n'est fait sciemment. Une seule espèce échappe à la règle fondamentale : l'espèce humaine. Les humains ont deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.


Dans l'univers de métamatière tout est mu par l'intelligence. Pas l'ombre d'un instinct. tout vit d'intelligence. Une seule espèce échappe à cette règle fondamentale : l'espèce esprit Les esprits ont deux énergies, comme les humains. Ils ont l'intelligence commun aux êtes métaatérieles et l'instinct matrériel.

Les humains et les esprits ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur union est le seul passage des énergies nécessaire la super symbiose des univers matériel et métamatériel.


La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité

La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité


Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité


En découvrant la métamatière, la Croyance a aussi découvert comment est né le Terrien.

Deux univers éternel vivent en symbiose. Seuls il ne sont pas viables.

L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies nécessaire à cette symbiose.

Il faut donc toujours, toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière. Compte tenue que tout est mortel dans cet univers et que toute fratrie humaine finit un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables, de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Voici comment est né notre fratrie humaine :

Une ou des fratries humaines extraterrestres adultes, responsables et hyperévoluées, soucieuse d'éterniser l'espèce humaine ont repéré une planète vierge d'humains, la Terre.

Cette planète était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptation caractérisée par le gigantisme et la férocité de ses éléments : les dinosaures. Le développement des mammifères était tenue en respect par la domination des reptiles. La biodiversité idéale était absente.

Les fratries humaines extraterrestres ont annulé cette domination reptilienne pour que les mammifères se développent jusqu'à leur apogée les terriens.

Comment ont-elle annulé cette domination ?

Elles ont dévié des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination des dinosaures et ne pas toucher aux mammifères.

C'est la seule façon de faire naître une fratrie humaine sur une planète habitable. Une fratrie humaine ne naît jamais naturellement ; la nature de matière ne crée seule pas une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance du Terrien n'est pas le fruit du hasard. Une intervention intelligente a fécondé la nature terrestre. Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature de matière et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 07:53
Des dizaines de petits frères meurent noyés en voulant rejoindre les grands frères !!
Des centaines de petits frères gèlent dans les bois en espérant s'intégrer à la société des grands frères.
Des milliers de petits frères n'espèrent qu'une chose : rallier les grands frères.
Des millions de petits frères ne font qu'une chose : ressembler aux grands frères.

L'inverse est inconcevable !!

Un minimum d'égo est le tout début de l'évolution de son intelligence.

Je puise l'explication de la découverte de la métamatière directement dans la nature de métamatièrre sans intermédiaire humain.

La nature de métamatière ne se trompe jamais !

Les humains sont exceptionnels dans l'univers de matière ; ils possèdent deux énergie : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux, eux, n'en possèdent qu'une : l'instinct.

L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure ou l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 08:54
En temps normaux et durables, les grands frères, au devant de l'évolution, guident les petits frères. Les petits frères en retour respectent les grands frères.

L'évolution des grands frères est devenue anarchique. Il se sont servis seulement du moteur Science pour avancer. Ils ont marginalisé le guide Croyance. Le résultat : on est dans le fossé dérèglement climatique.

La Science n'a pas vocation à voir loin. Elle fait avancer, c'est tout. Pour voir loin l'évolution humaine doit faire appel à la clairvoyance de la Croyance.

Les petits frères sont les premiers à souffrir du dérèglement climatique. Les grands frères, eux, ont les moyens pour s'adapter.

Cette évolution anarchique ne convient pas aux petits frères. Ils le disent avec leurs mots, avec leurs armes. Ils ne respectent plus les grands frères.

La Croyance propose de faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science, sa matérialité, ses dérivés et ses lobbies l'ont mené, avant de la remette en marche avant dans un chemin plus durable et plus serein.

Cette manoeuvre volontaire se fera certainement dans la l'angoisse du lendemain mais l'intensité de la douleur sera bien moindre que si la nature de métamatière rappelle les grands frères à la raison !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 08:34
Matière = corps physiques de l'infinimemt grand à l'infiniment petit en passant par les animaux, les végétaux et les corps matériels des humains.

Corps au-delà de la physique, au-delà de la matière. en passant par des êtres vivants : les esprits. les esprits sont des êtres viavnts dans la nature de métamatière. Ils ont une vie. ils ont donc eu une gestation ; rien ne naît du néant dans la nature de métamatière comme dans la nature de matière.

La gestation des esprits se déroule dans la vie quotisienne des humains. Les humains sont producteurs de particules de métamatière. Les esprits en gestation les récupèrent pour se construire une anatomie métamatérielle.

La naissance des esprits correspond à la mort des corps matériels des humains. Mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la vie des esprits issus de leur propre vie paour l'éternité.

Seule l'espèce huaine possède l'intelligence. Heureusement pour la nature de matière !!

Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine ! Si toutes les espèces vivantes la possédaient ce serait ingérable pour elle !

Les animaux et les végétaux sont bridés par les liens de l'instinct selon les espèces et ne peuvent pas dévier

Un singe qui appuie sur des touches d'ordinateur ?

Enlèves lui les cacahouettes et la récompense et il retourne à ses instincts ! Il tente de sortir de ses comportements normaux par obligation.

Ce n'est pas de l'intelligence, c'est du dressage.
Ce n'est pas une attitude naturelle, c'est un comportement forcé.
Ce n'est pas un plaisir, c'est une torture.

L'espèce de singe la plus évoluée de deviendra jamais, jamais des humains même après des millions d'années d'évolution.

Pourquoi ?

Simple et logique !

Ils ont déjà eu leur millions d'années dévolution. Ils ont déjà eu leur période de gestation et ils ne sont pas devenus humains.

La gestation de l'espèce humaine par par les australopitèques.


Posséder l'intelligence ne doit générer des comportements de supériorité mais des comportements de responsabilité.

L'Humain a un corps mammifère mais il différencie des animaux : il possède deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

Les animaux et les végétaux ont une seule énergie : 'instinct. Il n'ont pas l'ombre d'une intelligence. Heureusement pour nous humains ! L'enfer dans ce monde de matière serait de batailler la suprématie avec une ou d'autres espèces intelligentes.

Soyons sans crainte ! Dans tout l'univers de matière, seule l'espèce humaine possède l'intelligence.


Quand l'évolution humaine à la Science demande de nouveaux vaccins, elle s'exécute.
Quand elle lui demande de nouvelles bombes et de nouvelles ares, elle s'exécute sans broncher.
Quand elle lui demande de prospecter, d'extraire et de distillé encore plus de pétrole, elle n'a pas le choix : elle s'exécute !

La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'a pas vocation a guider. Elle a vocation a faire avancer.

la Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a vocation a voir loin : elle est clairvoyante. Elle n'a pas vocation de motricité.

Pour quelle raison la Science n'a pas vocation à voir loin ?
Parce quelle est assujettie aux preuves matérielles.

Pour quelle raison la Croyance n'a pas vocation de motricité ?
Parce quelle est assujettie aux preuves intelligentes.

La Croyance ne bénit plus les guerres depuis belle lurette !!

C'est la Science qui les bénit maintenant. Via sa filiale pétrochimie, elle bénit les guerres d'Irak, d'Afganistan, du Darfour et aimerait bien bénir une guerre en Iran !

La Croyance ne bénit plus les guerres depuis belle lurette !!

C'est la Science qui les bénit maintenant. Via sa filiale pétrochimie, elle bénit les guerres d'Irak, d'Afganistan, du Darfour et aimerait bien bénir une guerre en Iran !


La volonté de chacun a peu de poids face à la puissance des lobbies matériels.


Aucune chance !!

Ne comptes pas sur la Science et la matérialité pour nous sortir de l"'impasse dérèglement climatique !

On est déjà au summum  de la matérialité. Il nous faut pas encore plus de matérialité. Il nous fautt autre chose que de la matérialité. Il nous faut de la métamatérialité.

Qui peut nous aporter de la métamatérialité ?

La Croyance.

Mettons la Croyance comme guide et la Science comme moteur et nous sortirons de l'impasse dérèglement climatique.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 07:26
l'explication de la découvere de la métamatière est une évolution de l'intelligence humaine.

C'est à vous de monter à la hauteur de mon intelligence, pas à moi de descendre à l'intelligence standard.

La métamatière est une découverte de la Croyance, pas de la Science.

Actuellement, la Science domine l'évolution humaine et maintient sa domination en marginalisant la Croyance.

Expliquer la découverte de la métamatière à la Science c'est comme Galilée qui cherchait à expliquer sa découverte aux temps où la Croyance dominait l'évolution humaine ; aux temps de l'inquisition.

L'étude de la structure de l'univers de matière n'est pas du ressort de la Croyance mais de la Science. la Science a les moyens pour l'étudier lle a les preuves matérielles.
 
L'étude de la personnalité de l'univers de matière n'est pas du ressort de la Science mais de la Croyance. La Croyance a les moyens pour cela. elle a les preuves intelligentes.
 
L'univers de matière vit en symbiose avec l'univers de métamatière. Seul il n'est pas viable. Il serait une structure de matière sans vie.
 
La mort n'existe pas dans l'univers de métamatière; tout y est éternel. L'univers de métamatièreest éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier.
 
Le Big-bang ne peut pas être le début de l'univers de matière.  
 
L'avancement de l'univers de matière est une ronde. Le Terrien l'a pris et la quittera au passage. 

Deux univers et pas un de plus. Pas trois, pas dix, pas une infinité. Deux et seulement deux !
 
D'autres univers fait de matière ?
 
Non ! notre univers de matière contient toute la matière découverte et à découvrir.
 
D'autres univers fait de métamatière ?
 
Non plus ! l'univers de métamatière contient toute la métamatière.
 
Alors, des univers avec un mélange de matière et de métamatière ?
 
Impossible ! la matière et la métamatière ne se mélangent pas et ne se mélangeront jamais.

La Science et faite de science.
La Croyance est faite de croyances. Toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités en font partie.

'apporte les preuves intelligentes qui vérifient la découverte de la métamatière.
 
[quote]Science et Foi ne sont pas incompatibles. S'instruire des sciences, c'est quelque peu pénétrer l'œuvre divine./quote]
Le summum de la domination de la Croyance et de la métamatérialité est l'Inquisition. Le Terrien l'a subit.
 
Le summum de la domination de la Science et de la matérialité
es le dérèglement climatique. Le Terrien est en train de le subir.
 
Ni l'un ni l'autre n'est durable.
 
La solution est un partage à 50/50. A chacun son rôle :  
à la Science le rôle de faire avancer
à la Croyance le rôle de guider.
 
Si la Science fait avancer seule, sans le guide Croyance, elle précipite inévitablement l'évolution humain dans le fossé tel que le dérèglement climatique. La Science est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope.
 
Si la Croyance domine seule l'évolution humaine, sans le moteur Science, l'évolution humaine stagne. C'est mauvais pour une évolution qui par définition à un besoin vital d'avancer. La Croyance est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.
 
L'union de la Croyance et de la Science est la seule solution pour que l'évolution humaine retrouve un chemin durable et serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 07:44
C'est une loi fondamentale :
La métamatière ne passe pas à l'état de matière.
La matière ne passe pas à l'état de métamatière.

Par contre, en vertu de la symbiose qui les unit,
la nature de métamatière pénètre indirectement sa partenaire la nature de matière en dotant l'espèce huùaine de son intelligence..
La nature de matière pénètre indirectement sa partenaire la nature de métamatière en dotant l'espèce esprit de ses instincts.

Nous n'avons pas du tout été créé par la métamatière.
Un humain est créé par l'union de ses parents.
Le Terrien a été crée par une action intelligente dans un milieu instinctif.

Les humains ont seulement un pied dans la nature de métaùatière dans la mesure où ils possèdent son énergie, l'intelligence Ils héritent de droit de la spécificité de cette nature : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Non, les animaux et les végétaux n'ont pas l'énergie intelligence. Ils ont seulement l'instinct.

L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure ou l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.


L'intelligence humaine est évolutive contrairement au instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

l'intelligence induit des comportements intelligents. Lorsque l'intelligence est en panne d'évolution, les comportements intelligents deviennent anarchiques.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 07:27
L'antimatière n'a rien à voir avec la métamatière.

L'antimatière fait partie intégrante de l'univers de matière.
La métamatière fait partie de l'univers de métamatière.

L'antimatière est étudiée par la Science.
La métamatière est étudiée par la Croyance.

La Science cherche désespérément à mettre en évidence l'antimatière.
La Croyance vient de découvrir tout un univers de métamatière.

Le Terrien est né d'une intervention intelligente dans un milieu instinctif.

Sa gestation fut la période où son anatomie s'est longuement affinée pour devenir le summum de la nature terrestre du mammifère primitif à l'Australopitèque, de l'Australopitèque à l'Homme de Cro-magnon.

Sa naissance fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence.

Il se démarque depuis des autres mammifères.

La lumière est pleinement matérielle. Elle ne passe pas dans le métamatériel. Une barrière infranchissable sépare la matière de la métamatière.
Rien de matériel ne passe dans le métamatériel.
Rien de métamatériel ne passe dans le matériel.

Remettre la Croyance dans les rouages de l'évolution humaine. elle seule sera capable de sortir les terriens de l'impasse dans laquelle la Science, sa matérialité, ses dérivés et ses lobbies l'ont précipité.

La Croyance freinera l'emballement de la Science.

Puis elle démentellera les entreprises qui détruisent la nature de matière et nous détruisent.

Elle fera reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique.

Elle lui fera faire un virage significatif.

Puis elle la remettra en marche avant dasn un chemin durable et serein.


Notre fécondation était mammifère primitif

Notre gestation a été Australopitèque.

Notre naissance : Homme de Cromagnon.

Et nous sommes Homo sapiens sapiens !!


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 07:07
la nature de métamatière est intelligente au plus haut niveau. Sa consoeur la nature de matière, elle, est instinctive au pus haut niveau.

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Les terriens sont seulement dans l'enfance de leur intelligence. Ce n'est pas à eux à instruire la nature de métamatière. C'est à la nature de métamatière à les faire évoluer en intelligence
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 08:17
Je suis seulement intermédiaire entre la nature de métamatière et les terriens.

La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence. Chez elle, l'intelligence est au plus haut niveau alors que chez les terriens l'intelligence est encore à ses balbutiements. Voilà pourquoi vous ne comprenez pas la communication !

Ce n'est pas moi qui vous parle ; c'est la nature de métamatière ! Je lui met seulement à disposition mon anatomie ; mon cerveau, mes nerfs, mes bras, mes mains, mes doigts, et mon ordinateur.

Lorsque vous répondez, vous répondez à la nature de métamatière. Lorsque vous adhérez, vous adhérez à la nature de métamatière.
Lorsque vous vous moquez, vous vous moquez de la nature de métamatière.

Tout est logique !

L'univers de matière a à gérer le comportement d'une infinité d'éléments : de l'infiniment grand à l'infiniment petit. De la rotation de la galaxie à la multiplication de a molécules en passant par les animaux et les végétaux.

Une seule solution pour garantir la parennité de cet ensemble : bridé les comportements par des liens. C'est l'instinct. L'univers de matière a donné l'instinct aux éléments et ne revient pas dessus.
Les galaxies tourneront toujours comme l'univers de matière leurs imposé de tourner.
es molécules se multiplieront toujours comme 'univers de matière leur a imposé de se multiplier.
Les animaux et les végétaux se comporteront toujours comme l'univers de matière leurs a imposé de se comporté sans possibilité de dévier.

Une seule espèce échappe à la maitrise de l'univers de matière : l'espèce humaine. Les humains sont capable de sortir des liens de l'instinct imposé par l'univers de matière.

Pour quelle raison ?

Parce qu'ils possèdent une deuxième énergie : l'intelligence. L'intelligence n'est pas du monde matériel. C'est l'énergie du monde métamatériel. Grâce à cette énergie, ils peuvent se libérer des liens de l'instinct et vivre comme bon leurs semble.


Etre intelligent dans un monde totalement instinctif ne doit pas reflèter de la supériorité mais doit reflèter de la responsabilité.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 08:36
Je suis chercheur en Croyance.
J'ai étudié en Croyance.
J'ai cherché en Croyance.
J'ai découvert une nouvelle croyance : la croyance à l'univers de métamatière.
Un univers aussi puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.

La disparition brutale des dinosaures est la clef pour comprendre le rôle des humains dans l'univers de matière.

Je respecte la Science.
Elle est indispensable aux humains.
Elle est le moteur de l'évolution humaine.
Mais l'évolution humaine ne doit pas avancer seulement avec le moteur Science. Elle doit se servir du guide Croyance pour éviter que le moteur Science s'emballe dans la matérialité et quelle finisse dans le fossé telle que nous sommes actuellement : le dérèglement climatique

Mon activité est la Croyance.
Le fond de la Croyance n'a jamais changé, ne change pas et ne changera jamais. C'est la forme qui s'adapte à l'évolution humaine.

J'ai découvert l'univers de métamatière.
Mon rôle est de l'expliquer à mes comtemprains pour les faire évoluer en intelligence et en comportements intelligents afin qu'ils sortent de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science, ses dérivés et ses lobbies les ont précipité.


C'est clair que j'ai besoin de vous !! Smile

C'est vous en discutant avec moi qui affinez indirectement la découverte de l'univers de métamatière.

Vos questions sont quelques fois tellement subtiles que je dois "travailler"et "travailler" pour vous répondre.


La Science étudie l'univers de matière.
la Croyance étudie l'univers de métamatière.

Rien de divin là dedans ! Rien de louable. Rien de cultuable. Tout est mécanique matérielle et mécanique métamatérielle !!

Qui défini la chaine de la vie matérérielle et la chaine alimentaire ?
L'univers de matière avec son énergie l'instinct.

Tout est mu par l'instinct dans cet univers, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Rien est fait sciemment. Pas l'ombre d'une intelligence... sauf chez les humains.


Science et Croyance sont les deux moyens à disposition de l'évolution humaine pour avancer.

Elles doivent être crédibles l'une par rapport à l'autre. Si l'une est en retard, l'évolution humaine l'a marginalise et l'ôte des rouages de son avancement.

Il fut un temps où la Science était en retard par rapport à la Croyance. L'évolution humaine se servait seulement de la Croyance et marginalisait la Science. Le résultat fut le summum de la métamatérialité : l'Inquisiition.

Actuellement c'est la Croyance qui est en retard par rapport à la Science. l'évolution humaine se sert seulement de la Science pour avancer et marginalise la Croyance. Le résultat est le summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

la Croyance est évolutive elle vient d'évoluer en découvrant l'univers de métamatière, sa relation avec notre univers de matière et sa relation avec les humains.

Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine et de la sortir de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle le moteur Science l'a précipité.


Tant que la Science reste dans son domaine, à savoir l'étude de la matière et de l'univers de matière, elle est crédible, même quand elle cherche.
 
Quand elle sort de son domaine d'action, quand elle veut prendre se faire Croyance, quand elle veut étudier la personnalité de l'univers de matière, la personnalité de l'univers de métamatière, la relation des deux univers et leur relation avec les humains; là elle n'est plus crédible. Elle n'a pas les outils pour cela. Elle n'a pas la clairvoyance. Elle n'a pas les preuves intelligentes.  
 
Elle est tributaire des preuves matérielles. Quand elle dépasse son domaine d'action, elle n'est plus crédible c'est de la science fiction. 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article