Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 09:09
Elles sont différentes pour une meilleure complémentarité et une meilleure réussite de l'avancement de l'évolution humaine. A condition que les humains de servent des deux et n'en marginalisent pas une.

Actuellement, l'évolution humaine se sert uniquement de la Science et marginalise la Croyance parce quelle n'a pas évoluée depuis des siècles ; depuis la découverte de la croyance en Dieu.

La Science elle n'a pas cessé d''évoluer. Elle a visité les cieux. Elle a apporté les preuves matérielles de la non existence de Dieu dans les cieux. Ces preuves matérielles ont été fatales à cette croyance. Elle est devenue obsolète et a été écartée des rouages de l'évolution humaine. Elle avait pourtant guidé l'évolution humaine pendant des siècles et des siècles.

La nature de métamatière n'a pas oublié les terriens !

Elle vient de faire évoluer leur intelligence. Elle vient de leur dévoiler un pan supplémentaire de son environnement. Ce pan supplémentaire les sortira de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle ils se trouvent et les guidera un temps dans des chemins durables et sereins jusqu'à ce qu'un autre pan leur sera dévoilé.

Nos lointains descendants nous maudirons. Nous seront à leurs yeux des générations maudites.

Nous leur envoyons le pire. Non satisfait d'avoir fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies, nous leur envoyons nos déchets nucléaires bien empaquettés dans les entrailles de la Terre. Le Terrien ne s'était jamais comporté de la sorte. Il envoyait des momies, des trésors, des ruines, des peintures rupestres, qui font la joie des découvreurs. Jamais il n'avait envoyé la mort.

Montrons leurs que nous ne sommes pas fondamentalement nuisibles. Montrons leurs que ce n'était qu'une erreur de jeunesse.
Envoyons leurs un guide d'évolution.
Envoyons leurs la découverte de l'univers de métamatière.

Yes ! Une erreur de jeunesse !

Le Terrien savait que se servir seulement de la Croyance et de sa déontologie au-delà de la matérialité : la métamatérialité finit inévitablement au summum de la métamatérialité : l'inquisition mais il ne savait pas que se servir seulement de la Science et de sa déontologie la matérialité finit inévitablement au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

La Croyance évoluée fait le premier pas vers la Science pour qu'ensemble, la main dans la main, elles fassent évoluer les terriens de façon durable et sereine.

Pour s'entendre, il fait se comprendre. Pour se comprendre, il faut se découvrir. La Croyance explique sa nature et sa déontologie à sa partenaire la Science.

Elle remettra le guide Croyance dans les rouages de son évolution en binome avec le moteur Science. C'est la seule solution pour retrouver un avenir durable et serein.

Toutes mes explications sont des preuves intelligentes.

Ton outil intelligence n'est pas assez mature et performant pour les découvrir.

Mon rôle est d'expliquer la découverte de l'univers de métamatière à mes contemporains. Mon rôle n'est pas de les en convaincre !!

Donc j'explique. Après, ce que vous faites de mes explications ne me regarde plus !


Laisses Dieu reposé en paix au musée de la Croyance. Il l'a bien mérité après de bon travail tant au service de la Croyance !

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 08:14
Science et Croyance ne se font pas reculer réciproquement !

C'est l'évolution humaine qui se sert que d'un moyen lorsque les deuxième moyens est en retard.

Lorsque le moteur Science est en retard par rapport au guide Croyance, le véhicule évolution humaine se sert uniquement du gouvernail. Le problème est que le gouvernail Croyance ne fait pas avancer. Il guide mais n'a pas fonction de motricité. L'évolution humaine stagne ce qui est néfaste pour elle qui, par définition, a un besoin vital d'avancer. Le résultat : l'Inquisition

Lorsque le guide Croyance est en retard par rapport au moteur Science, le véhicule évolution humaine se sert uniquement du moteur pour avancer. Il avance certes mais au hasard parce que la Science ne voit pas loin. Elle n'a pas vocation de clairvoyance. L'évolution humaine finit inévitablement dans le fossé tel que nous sommes actuellement : le dérèglement climatique.


la Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle est maintenant au devant de l'évolution de la Science. Elle est en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine en partenariat avec la Science.

Lorsque la Croyance domine l'évolution humaine les génies de la Science sont maltraités. Galilée en a fait les frais.

Lorsque la Science domine l'évolution humaine ce sont les génies en Croyance qui sont maltraités. Jésus en Nazareth en a fait les frais.

Montrons que nous avons évoluer. Ne maltraitons plus les génies en Croyance !

Quand la Croyance retrouvera sa place comme guide de l'évolution humaine elle sortira les terriens de l'impasse dérèglement climatique.

Voici comment elle s'y prendra :

Elle fera reculer un peu l'évolution humaine pour mieux a dégager de 'impasse dans laquelle elle se trouve.
Elle freinera l'emballement du moteur Science et la ramenera à une vitesse raisonnable.
Elle démentellera les entreprises qui détruisent la nature de matière et nous détruisent : plus de pétrole, plus de voitures, plus d'avions, plus de vecteur de pollution.

Elle fera faire un virage significatif à l'évolution humaine.

Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein.

Quel chemin ?

Les petits frères seront à nos cotés pour nous aider à le trouver.

C'est logique !! Je suis le découvreur de l'univers de métamatière.

Pour le découvrir, j'ai puisé à la source de l'intelligence : la nature de matière, sans intermédiaire humain.

Toi, pour le découvrir, tu puises dans mon explication.

La Science n'a pas vocation à faire croire. Quand elle veut se faire Croyance comme dans la théorie des cordes, elle n'est pas crédible. Sans les indispensables preuves matérielles, c'est de la science fiction.

La découverte de la métamatière regorge de preuves intelligentes.

Pour vérifier la découverte d'une nouvelle planète toute personne à besoin d'outils matériels performant. Sans téléscope puissant et performant pas de vérification possible des preuves matérielles.

Pour vérifier la découverte de l'univers de métamatière toute personne a besoin d'un outil métamatériel puissant et perforant : l'intelligence. sans maturité d'intelligence, pas de vérification possible des preuves intelligentes.

Je suis ici pour faire évoluer votre intelligence pour que vous puissiez découvrir l'univers de métamatière et découvrir votre rôle d'humain sur Terre et dans l'univers de matière. Vous pourrez ainsi visionner le très long terme et adapter vos comportements intelligents afin de trouver un avenir durable et serein.


J'ai découvert l'univers de métamatière. Je sais.

J'ai la vision d'ensemble que vous n'avez pas. Vous regardez depuis la Terre. Je regarde depuis l'extérieur de notre univers de matière.

Je peux sonder le fin fond de notre univers de matière comme je peux sonder le fin fond de l'univers de métamatière.

Je vous ouvre les portes de deux univers.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 08:16
La Science respecte la Croyance parce quelle se doute que sans guide Croyance elle fait avancer au hasard.

La Croyance respecte la Science parce quelle sait que sans Science son action reste immobile : elle guide mais ne fait pas avancer.

science et Croyance ne sont que des moyens mis à disosition de l'évolution humaine pour avancer. C'est à elle conjuguer avec ces deux moyens et ne pas en favoriser un au détriment de l'autre.

Il en résulte un déséquilibre néfaste à l'évolution humaine.

Quand la Science est en retard, elle est marginalisée. La Croyance prédomine. Le résultat est l'inquisition.
Quand la Croyance est en retard, elle est marginalisée. La Science prédomine. Le résultat est le dérèglement climatique.

La Croyance vient de faire un bond en avant considérable en découvrant la mmétamatière. Elle sait comment est né le Terrien. Elle sait où il en est. Elle connait son futur lointain. Elle connait sa fin.

La Croyance vient de retrouver la vue sur l'éternité qui lui permet de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine afin de sortir les terriens de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle ils se sont perdus faute de clairvoyance.

Science et Croyance sont différentes pour une meilleure complémentarité dans l'avancement du véhicule évolution humaine :
La Science, avec ses preuves matérielles, est extrêmement mécanique. Elle est le moteur de l'évolution humaine.
La Croyance, avec ses preuves intelligentes, est extrêmement cairvoyante. elle est le guide de l'évolution humaine.

La Science se nourrit de preuves matérielles. Sans preuves matérielles la Science n'est pas viable.

La Croyance se nourrit de preuves intelligentes. Sans preuves intelligentes, la Croyance n'est pas viable.

La Croyance bannit les preuves matérielles.
La Science bannit les preuves intelligentes.
C'est tout à fait normal !! Science et Croyance sont différentes pour une meilleure complémentarité.

Ces génies en Croyance ont découvert leur croyance il y a des siècles voire des millénaires. Nous sommes en 2008. Pour parler évolution de la Croyance, il faudrait vivre au moment de leur découverte. L'évolution générée par leur découverte est déjà passée. Elle est derrière nous. Nos ancêtres en ont profité. Certains en profitent encore.

Nous, les grands frères, nous sommes plus en avant que l'évolution générée par les découvertes des anciens génies de la Croyance !! Nous les avons donc marginalisé. Nous nous sommes servit uniquement du moteur Science sans savoir quand se servant seulement du moteur on finirait inévitablement dans le fossé dérèglement climatique.

C'est une erreur de jeunesse !!!

Il nous fallait une nouvelle évolution de la Croyance. Elle est venue : la découverte de l'univers de métamatière, ses lois, sa nature, ses êtres vivants, sa relation avec notre univers de matière et sa relation avec les humains.


Les singes ont eu leur part de gestation aux cotés des humains. Lorsque nous étions australopitèques, ils étaient là, à nos cotés. Ils ne sont pas devenue humains. Ils sont devenus singes. Ils ne deviendront jamais humains ; trop tard !!

Posséder l'intelligence ne doit pas être synonyme de supériorité mais de responsabilité.

Les preuves intelligentes sont la nourriture de la Croyance comme les preuves matérielles sont la nourriture de la Science.

Nous devons nous respecter réciproquement si nous voulons nous entendre !!

La Science n'a pas les moyens pour étudier la personnalité de l'univers de matière. Elle est soumise aux preuves intelligentes et à la perforance de ses outils matérielles.

C'est à la Croyance d'étudier la personnalité de l'univers de matière. Elle n'est pas soumise aux preuves matérielles. Son outil intelligence n'a pas de limite matérielle. Il est capable de sonder le fin fond de l'univers de matière. Sa performance lui permet de sortir de l'univers de matière et c'est de cette position qu'il a découvert le deuxième univers : l'univers de métamatière.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 07:14
La nature de matière n'a pas jugé nécessaire à ce que les animaux regardent les étoiles.  
 
Elle a donc bridé leurs comportements pour qu'ils ne regardent pas les étoiles. Ils n'ont pas la possibilité de dévier et de les regarder.  
 
Les animaux et les végétaux sont bridés par les liens de l'instinct et ne peuvent pas s'en défaire.

La Croyance n'avait pas évolué depuis des siècles, depuis la croyance en Dieu. Tellement ancienne quelle a été marginalisée et ôtée des rouages de l'évolution humaine laquelle s'est faite seulement avec le moteur Science (et dérivés). Le résultat on le connait : le dérèglement climatique !
 
C'est chose faite !!! la Croyance vient d'évoluer avec la découerte de la métamatière. Elle vient de faire un bod en avant conidéravble qui la place au devant de l'évolution de la Science.
 
La Croyance est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir les terriens de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science les a précité. Elle est capable de leurs faire retrouver un avenir durable et serein.  
 
La Croyance fait le pas vers la Science.

Ensemble, main dans la main, Science et Croyance sortiront les terriens de l'impasse dérèglement climatique ; la Science comme moteur de l'évolution humaine, la Croyance comme guide de l'évolution humaine.

Non ! c'est bien aux acteurs de la Science que la Croyance veut s'adresser.

La Croyance aussi est évolutive. elle évolue par des découvertes faites par des génies en Croyance.

Einstein, Newton, Galilée et les autres sont des génies de la Science. leurs découvertes ont fait évoluer la Science.
Abraham, Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet sont des génies de la Croyance. leurs découvertes ont fait évoluer la Croyance.


La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique grâce à ses preuves matérielles mais elle est intrinsèquement myope. Elle ne voit pas loin. Elle fait avancer, c'est tout. Elle a une vocation de motricité pas une vocation de clairvoyance.

la découverte de la métamatière m'a propulsé en intellligence en dehors de notre univers de matière. De cette position, j'ai la vue d'ensemble que vous n'avez pas. J'ai devant moi deux sphères infiniment puissantes reliées par un seul et unique point commun pile là ou se situe l'espèce humaine.

J'aime ton égo. Il fait la force de ta personnalité !!

La nature de métamatière a besoin de personnes fortes et averties en Croyance pour faire évoluer l'intelligence et les comportements intelligents des terriens.

Heureusement pour la nature de matière l'espèce humaine est la seule a posséder l'intelligence. Tu verrais les animaux et les végétaux dotés d'intelligence avec la possibilité de dévier des lois instinctives établies comme le font les humains ?!?! Ca deviendrait ingérable pour la nature de matière !!

L'intelligence est l'énergie qui anime les éléments de l'univers de matière.

par comparaison, l'instinct est l'énergie qui anime les éléments de l'univers de matière.

L'intelligence humaine est l'énergie métamatérielle qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct matériel et vivre comme bon leur semble.

Les animaux et les végétaux n'ont pas cette deuxième énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne peuvent pas sortir des liens instinctifs établis par la nature de matière selon les espèce. Ils ne peuvent pas s'en libérer et vivre comme bon leurs semble.

L'espèce de singe la plus évoluer en instinct ne possèdera jamais l'intelligence même après des millions d'années d'évolution.

Pourquoi ?

Parce quelle ont déjà eu leur période de gestation. Elle n'ont pas "gagné" l'intelligence. Le chemin que prend l'intelligence pour "entrer" dans une espèce matérielle est le suivant : mammifère primitif, australopitèque, Homme de cro-magnon.

La Science avec ses preuves matérielles et ses outils matériels n'en connait qu'un et n'en connaitra seulement qu'un.

La Croyance avec ses preuves et son outil intelligents a découvert le deuxième univers. Un univers fait de métamatière qui se voit que par la performance de son outil intelligence.


La Science étudie l'univers de matière
la Croyance étudie l'univers de métamatière, sa relation avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Mon domaine d'activité est la Croyance.

Si la Science se nourrit de preuves matérielles, la Croyance se nourrit de preuves intelligentes. La découverte de la métamatière transpire de preuves intelligentes


Big bang ne peut pas être le début de notre univers de matière. Sa vie est une ronde sans commencement et sans fin. Le Terrien l'a pris et la quittera au passage.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 07:53
Mon domaine d'activité est la Croyance, pas la Science. Je suis chercheur en Croyance pas chercheur en Science.

Dans l'univers de matière tout est mu par l'instinct. Tout tourne, tout bouge, tout vit, d'instinct. Pas l'ombre d'une intelligence. De l'infiniment grand à l'infiniment petit en passant par les animaux et les végétaux, rien n'est fait sciemment. Une seule espèce échappe à la règle fondamentale : l'espèce humaine. Les humains ont deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.


Dans l'univers de métamatière tout est mu par l'intelligence. Pas l'ombre d'un instinct. tout vit d'intelligence. Une seule espèce échappe à cette règle fondamentale : l'espèce esprit Les esprits ont deux énergies, comme les humains. Ils ont l'intelligence commun aux êtes métaatérieles et l'instinct matrériel.

Les humains et les esprits ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur union est le seul passage des énergies nécessaire la super symbiose des univers matériel et métamatériel.


La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité

La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

La nature de matière a dès le dépard bridé les comportements de ses éléments par des lois immuables et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon leur semble.

Seule l'espèce humaine peut se libérer des liens de l'instinct parce quelle possède une deuxième énergie que les autres éléments n'ont pas : l'intelligence.

Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité


Pourquoi l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Parce quelle à pour rôle de transférer les énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers lui ont donné les moyens pour remplir ce rôle. Ils lui ont donné leur énergie. L'univers de matière lui a donné l'instinct et l'univers de métamatière lui a donné son intelligence.

Les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils ont son énergie. Ils héritent de droit de la spécifivité de a nature dee métamatière : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux ; la mort et puis plus rien. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité


En découvrant la métamatière, la Croyance a aussi découvert comment est né le Terrien.

Deux univers éternel vivent en symbiose. Seuls il ne sont pas viables.

L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies nécessaire à cette symbiose.

Il faut donc toujours, toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière. Compte tenue que tout est mortel dans cet univers et que toute fratrie humaine finit un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables, de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Voici comment est né notre fratrie humaine :

Une ou des fratries humaines extraterrestres adultes, responsables et hyperévoluées, soucieuse d'éterniser l'espèce humaine ont repéré une planète vierge d'humains, la Terre.

Cette planète était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptation caractérisée par le gigantisme et la férocité de ses éléments : les dinosaures. Le développement des mammifères était tenue en respect par la domination des reptiles. La biodiversité idéale était absente.

Les fratries humaines extraterrestres ont annulé cette domination reptilienne pour que les mammifères se développent jusqu'à leur apogée les terriens.

Comment ont-elle annulé cette domination ?

Elles ont dévié des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination des dinosaures et ne pas toucher aux mammifères.

C'est la seule façon de faire naître une fratrie humaine sur une planète habitable. Une fratrie humaine ne naît jamais naturellement ; la nature de matière ne crée seule pas une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance du Terrien n'est pas le fruit du hasard. Une intervention intelligente a fécondé la nature terrestre. Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature de matière et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 07:53
Des dizaines de petits frères meurent noyés en voulant rejoindre les grands frères !!
Des centaines de petits frères gèlent dans les bois en espérant s'intégrer à la société des grands frères.
Des milliers de petits frères n'espèrent qu'une chose : rallier les grands frères.
Des millions de petits frères ne font qu'une chose : ressembler aux grands frères.

L'inverse est inconcevable !!

Un minimum d'égo est le tout début de l'évolution de son intelligence.

Je puise l'explication de la découverte de la métamatière directement dans la nature de métamatièrre sans intermédiaire humain.

La nature de métamatière ne se trompe jamais !

Les humains sont exceptionnels dans l'univers de matière ; ils possèdent deux énergie : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux, eux, n'en possèdent qu'une : l'instinct.

L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure ou l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 08:54
En temps normaux et durables, les grands frères, au devant de l'évolution, guident les petits frères. Les petits frères en retour respectent les grands frères.

L'évolution des grands frères est devenue anarchique. Il se sont servis seulement du moteur Science pour avancer. Ils ont marginalisé le guide Croyance. Le résultat : on est dans le fossé dérèglement climatique.

La Science n'a pas vocation à voir loin. Elle fait avancer, c'est tout. Pour voir loin l'évolution humaine doit faire appel à la clairvoyance de la Croyance.

Les petits frères sont les premiers à souffrir du dérèglement climatique. Les grands frères, eux, ont les moyens pour s'adapter.

Cette évolution anarchique ne convient pas aux petits frères. Ils le disent avec leurs mots, avec leurs armes. Ils ne respectent plus les grands frères.

La Croyance propose de faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science, sa matérialité, ses dérivés et ses lobbies l'ont mené, avant de la remette en marche avant dans un chemin plus durable et plus serein.

Cette manoeuvre volontaire se fera certainement dans la l'angoisse du lendemain mais l'intensité de la douleur sera bien moindre que si la nature de métamatière rappelle les grands frères à la raison !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 08:34
Matière = corps physiques de l'infinimemt grand à l'infiniment petit en passant par les animaux, les végétaux et les corps matériels des humains.

Corps au-delà de la physique, au-delà de la matière. en passant par des êtres vivants : les esprits. les esprits sont des êtres viavnts dans la nature de métamatière. Ils ont une vie. ils ont donc eu une gestation ; rien ne naît du néant dans la nature de métamatière comme dans la nature de matière.

La gestation des esprits se déroule dans la vie quotisienne des humains. Les humains sont producteurs de particules de métamatière. Les esprits en gestation les récupèrent pour se construire une anatomie métamatérielle.

La naissance des esprits correspond à la mort des corps matériels des humains. Mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la vie des esprits issus de leur propre vie paour l'éternité.

Seule l'espèce huaine possède l'intelligence. Heureusement pour la nature de matière !!

Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine ! Si toutes les espèces vivantes la possédaient ce serait ingérable pour elle !

Les animaux et les végétaux sont bridés par les liens de l'instinct selon les espèces et ne peuvent pas dévier

Un singe qui appuie sur des touches d'ordinateur ?

Enlèves lui les cacahouettes et la récompense et il retourne à ses instincts ! Il tente de sortir de ses comportements normaux par obligation.

Ce n'est pas de l'intelligence, c'est du dressage.
Ce n'est pas une attitude naturelle, c'est un comportement forcé.
Ce n'est pas un plaisir, c'est une torture.

L'espèce de singe la plus évoluée de deviendra jamais, jamais des humains même après des millions d'années d'évolution.

Pourquoi ?

Simple et logique !

Ils ont déjà eu leur millions d'années dévolution. Ils ont déjà eu leur période de gestation et ils ne sont pas devenus humains.

La gestation de l'espèce humaine par par les australopitèques.


Posséder l'intelligence ne doit générer des comportements de supériorité mais des comportements de responsabilité.

L'Humain a un corps mammifère mais il différencie des animaux : il possède deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

Les animaux et les végétaux ont une seule énergie : 'instinct. Il n'ont pas l'ombre d'une intelligence. Heureusement pour nous humains ! L'enfer dans ce monde de matière serait de batailler la suprématie avec une ou d'autres espèces intelligentes.

Soyons sans crainte ! Dans tout l'univers de matière, seule l'espèce humaine possède l'intelligence.


Quand l'évolution humaine à la Science demande de nouveaux vaccins, elle s'exécute.
Quand elle lui demande de nouvelles bombes et de nouvelles ares, elle s'exécute sans broncher.
Quand elle lui demande de prospecter, d'extraire et de distillé encore plus de pétrole, elle n'a pas le choix : elle s'exécute !

La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'a pas vocation a guider. Elle a vocation a faire avancer.

la Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a vocation a voir loin : elle est clairvoyante. Elle n'a pas vocation de motricité.

Pour quelle raison la Science n'a pas vocation à voir loin ?
Parce quelle est assujettie aux preuves matérielles.

Pour quelle raison la Croyance n'a pas vocation de motricité ?
Parce quelle est assujettie aux preuves intelligentes.

La Croyance ne bénit plus les guerres depuis belle lurette !!

C'est la Science qui les bénit maintenant. Via sa filiale pétrochimie, elle bénit les guerres d'Irak, d'Afganistan, du Darfour et aimerait bien bénir une guerre en Iran !

La Croyance ne bénit plus les guerres depuis belle lurette !!

C'est la Science qui les bénit maintenant. Via sa filiale pétrochimie, elle bénit les guerres d'Irak, d'Afganistan, du Darfour et aimerait bien bénir une guerre en Iran !


La volonté de chacun a peu de poids face à la puissance des lobbies matériels.


Aucune chance !!

Ne comptes pas sur la Science et la matérialité pour nous sortir de l"'impasse dérèglement climatique !

On est déjà au summum  de la matérialité. Il nous faut pas encore plus de matérialité. Il nous fautt autre chose que de la matérialité. Il nous faut de la métamatérialité.

Qui peut nous aporter de la métamatérialité ?

La Croyance.

Mettons la Croyance comme guide et la Science comme moteur et nous sortirons de l'impasse dérèglement climatique.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 07:26
l'explication de la découvere de la métamatière est une évolution de l'intelligence humaine.

C'est à vous de monter à la hauteur de mon intelligence, pas à moi de descendre à l'intelligence standard.

La métamatière est une découverte de la Croyance, pas de la Science.

Actuellement, la Science domine l'évolution humaine et maintient sa domination en marginalisant la Croyance.

Expliquer la découverte de la métamatière à la Science c'est comme Galilée qui cherchait à expliquer sa découverte aux temps où la Croyance dominait l'évolution humaine ; aux temps de l'inquisition.

L'étude de la structure de l'univers de matière n'est pas du ressort de la Croyance mais de la Science. la Science a les moyens pour l'étudier lle a les preuves matérielles.
 
L'étude de la personnalité de l'univers de matière n'est pas du ressort de la Science mais de la Croyance. La Croyance a les moyens pour cela. elle a les preuves intelligentes.
 
L'univers de matière vit en symbiose avec l'univers de métamatière. Seul il n'est pas viable. Il serait une structure de matière sans vie.
 
La mort n'existe pas dans l'univers de métamatière; tout y est éternel. L'univers de métamatièreest éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier.
 
Le Big-bang ne peut pas être le début de l'univers de matière.  
 
L'avancement de l'univers de matière est une ronde. Le Terrien l'a pris et la quittera au passage. 

Deux univers et pas un de plus. Pas trois, pas dix, pas une infinité. Deux et seulement deux !
 
D'autres univers fait de matière ?
 
Non ! notre univers de matière contient toute la matière découverte et à découvrir.
 
D'autres univers fait de métamatière ?
 
Non plus ! l'univers de métamatière contient toute la métamatière.
 
Alors, des univers avec un mélange de matière et de métamatière ?
 
Impossible ! la matière et la métamatière ne se mélangent pas et ne se mélangeront jamais.

La Science et faite de science.
La Croyance est faite de croyances. Toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités en font partie.

'apporte les preuves intelligentes qui vérifient la découverte de la métamatière.
 
[quote]Science et Foi ne sont pas incompatibles. S'instruire des sciences, c'est quelque peu pénétrer l'œuvre divine./quote]
Le summum de la domination de la Croyance et de la métamatérialité est l'Inquisition. Le Terrien l'a subit.
 
Le summum de la domination de la Science et de la matérialité
es le dérèglement climatique. Le Terrien est en train de le subir.
 
Ni l'un ni l'autre n'est durable.
 
La solution est un partage à 50/50. A chacun son rôle :  
à la Science le rôle de faire avancer
à la Croyance le rôle de guider.
 
Si la Science fait avancer seule, sans le guide Croyance, elle précipite inévitablement l'évolution humain dans le fossé tel que le dérèglement climatique. La Science est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope.
 
Si la Croyance domine seule l'évolution humaine, sans le moteur Science, l'évolution humaine stagne. C'est mauvais pour une évolution qui par définition à un besoin vital d'avancer. La Croyance est extrêmement clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.
 
L'union de la Croyance et de la Science est la seule solution pour que l'évolution humaine retrouve un chemin durable et serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 07:44
C'est une loi fondamentale :
La métamatière ne passe pas à l'état de matière.
La matière ne passe pas à l'état de métamatière.

Par contre, en vertu de la symbiose qui les unit,
la nature de métamatière pénètre indirectement sa partenaire la nature de matière en dotant l'espèce huùaine de son intelligence..
La nature de matière pénètre indirectement sa partenaire la nature de métamatière en dotant l'espèce esprit de ses instincts.

Nous n'avons pas du tout été créé par la métamatière.
Un humain est créé par l'union de ses parents.
Le Terrien a été crée par une action intelligente dans un milieu instinctif.

Les humains ont seulement un pied dans la nature de métaùatière dans la mesure où ils possèdent son énergie, l'intelligence Ils héritent de droit de la spécificité de cette nature : l'éternité.

Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Non, les animaux et les végétaux n'ont pas l'énergie intelligence. Ils ont seulement l'instinct.

L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure ou l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.


L'intelligence humaine est évolutive contrairement au instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

l'intelligence induit des comportements intelligents. Lorsque l'intelligence est en panne d'évolution, les comportements intelligents deviennent anarchiques.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article